Comment tu te trouves des excuses pour tout

(Et surtout pour claquer des sous.)

(Je sens que tu vas me dire merci.)

Un jour t’as bobo au sein gauche.

Tu t’inquiètes pas, les coups de pied de karateka, ça arrive dans ta vie de multipare surbookée grande sportive de la vie.

Deux mois plus tard, tu t’es dit environ 54 fois « tiens, j’ai encore bobo » et tu te décides à prendre un rendez-vous chez le Doc Folamour (qui a un grand nez, mais qui dit que ça n’a jamais caché une jolie figure, c’est un rigolo, t’as mis longtemps à le trouver et tu te le gardes au chaud pour quand tu flippes, parce que lui il flippe jamais. Juste, sa balance est une sacrée salope, et tu te prives pas de le lui dire à chaque rendez-vous.)

Le Doc Folamour après t’avoir bien pelotée il te dit que ahlala c’est rien du tout ça, mais que quand même, il te prescrit une mammographie (là tu relativises un chouïa son « rien du tout » mais tu fais semblant de rien) comme ça tu passeras un été tranquille.

Tu prends rendez-vous chez le Doc Raymond X (juste à côté des Galeries Farfouillette, elle t’a dit la secrétaire du Doc Folamour)  pour la semaine suivante, une semaine dont tu te souviendras :

  • Tu brûles la chandelle par les deux bouts, puisque tu vas de toute façon mourir, autant t’empiffrer de tout ce qui passe à ta portée, hé hé.
  • Tu dors pas beaucoup non plus : puisque tu vas de toute façon mourir, autant danser autant que tu peux.
  • Tu bois un peu trop : puisque tu vas de toute façon mourir, t’auras pas le temps de faire une cirrhose, et puis faut bien oublier.

Le vendredi tu te réveilles un peu groggy, mais faut y aller. Pour te donner du courage, tu penses à l’hilarant billet d’Alorom, et tu te rassures : tu as un tout petit peu plus de seins qu’elle, ça devrait passer.

Ca passe. Disons que t’as failli être amazone des deux côtés, qu’Alorom a omis de dire qu’en cas de canicule, la machine sent la sueur des patientes précédentes, même à 8h30 du matin.

Le Doc Raymond X te dit que ahlala c’est rien du tout ça, lui aussi, juste un peu de mastose, et vous allez passer un bon été comme ça, ciao revenez me voir dans cinq ans.

Tu ressors, et là tu te rappelles que t’es juste à côté des Galeries Farfouillette. Sans savoir comment, hin hin, tu te retrouves dedans. En haut, en bas, partout.

Et tu te lâches un peu, parce qu’après tout, t’as failli mourir.

image Desigual

Les commentaires

Béatrice

Ah oui, non, mais là si, quoi !!!!
T’as eu raison Mentalo, parce que mine de rien, t’as quand même dû flipper un max sur ce coup là !
Bises !
Tiens, tu me fais penser que je dois prendre rendez vous chez le gynéco, et faire une mammographie aussi 😉

Réponse
bbflo

La vache, même chose pour moi l’année dernière, j’étais tellement stressée dans la salle d’attente que la fille à l’accueil m’a proposé un verre d’eau « ça va aller, Madame ? … z’êtes sûre ? … faut pas s’inquiéter comme ça… pis justement quand y’a une douleur c’est pas signe de cancer… ». Bref, tout allait bien mais bordel ça fout la trouille.
T’as bien fait de te faire plaisir ensuite ! Par contre c’est con, va falloir trouver une autre excuse pour les soldes de l’année prochaine, parce que 5 ans, c’est long !

Réponse
Mary

bbflo m’a coupé l’herbe sous le pied (mais avec un ongle incarné tu ne peux pas marcher pour faire les soldes)…

Réponse
flou

ah c’est dingue je fais tout le temps pareil! l’année dernière je me suis fait enlever un grain de beauté suspect… (et devines où? sur le sein gauche!) je me suis fait un cadeau juste après, pour me récompenser de mon courage… et le jour où on m’a enlevé les fils, ça m’a un peu impressionné, alors je me sentais un peu flageolante en sortant et j’ai filé au comptoir des cotonniers! (quitte à tomber dans les pommes, autant que ce soir dans une jolie boutique et pas dans la rue!)

Réponse
Poulette Dodue

Ha mais shopping post mammo obligé !! L’an prochain tu payes aussi une glâce non mais !!!

Réponse
Bismarck

Peut-être je t’écris après le week-end pour t’expliquer pourquoi je ne peux pas trouver ça complètement drôle, en ce moment.
Si je comprends bien, mes roberts en gant de toilette (enfin, quand l’allaitement sera terminé) ont une morphologie adéquate pour une mammo…

Réponse
Ausecoursmonfilsmapprendlavie

Tu as pas eu l’option : « ah, tiens, ya un petit truc, là, oh rien de grave, mais on va faire une écho en plus juste pour être sûr… retournez poireauter une heure en salle d’attente ». Mains moites, mains moites.
Puis à l’écho : « ah tiens, oui, ya un truc, là, attendez, on va faire une petite ponction de rien du tout » (seringue genre Molière mais tu t’en fous tellement t’as peur de ce que ça veut dire). Puis, « on va faire analyser tout ça, hein, des nouvelles dans une semaine mais ya pas de quoi s’inquiéter ». Sûr, tu t’inquiètes pas. Mains moites, mains moites. Et voilà. Yavait pas de quoi s’inquiéter, mais tu penses à toutes celles qui n’ont pas tiré la bonne réponse, et tu peux plus les oublier.

Réponse
alorom

T’avais pensé à enlever le sein de la machine avant d’aller aux Farfouillettes??!!:D
Je suis super contente que ce ne soit rien!!!!

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

@ Bismarck, LMJ, et bien sûr Muriel: évidemment que des fois la fin est moins drôle, ou en tout cas moins positive, et évidemment que je pense très très fort à celles pour qui c’est moins rigolo, voire pas du tout rigolo, et que toutes les séances shopping au monde ne pourront pas effacer. Et il y en a tout tout près de moi. Mes proches paient une très lourde dette au cancer.

Réponse
Dgina

de toutes les façons, même quand tout va bien on va forcément mourir un jour, alors autant en profiter (on n’a qu’une seule vie mai dommage qu’on n’ait qu’un seul compte bancaire hein!!!)

Réponse
snana

dis t’es pas à toulouse toi ? Parce que le centre de radiologie près des galeries farfouillettes il est rue Raymond qq chose 🙂

Réponse

Laisser un commentaire