La touche reset

Y a-t-il une touche reset au cerveau humain?

Des années, des décennies que je la cherche en vain (essaie pas 3615 Mentalo, je sèche, je te dis).

Ca m’économiserait pourtant une série de boutons sur la figure (pas là, maos en cas de stress sévère), de variations de poids diverses (plutôt dans le sens +++, si tu vois ce que je veux dire, hélas), de dépenser une blinde chez un psy que je n’ai pas encore trouvé et que je crains déjà de ne pas accrocher, et beaucoup de nuits d’insomnie.

Y a des trucs dans la vie que tu préfèrerais oublier. Des moments de petite ou de grande honte. Des moments d’humiliation. Des moments où  tu t’es sentie tellement petite. Tellement nulle. Des moments où t’as pété une durite, aussi. OÛ t’as pris une super mauvaise décision (peut-être parce qu’il n’y en avait pas de bonne, mais tu ne t’es même pas posé la question, finalement). Des moments où t’as flippé ta race (de pas avoir ton permis / ton diplôme / le job de tes rêves / ta péridurale / un mec bien / le dernier vernis 509 de Chanel). Où t’as pas dit ce que tu aurais dû dire. Où tu savais pas quoi dire. Où tu as lâchement pensé que ça valait pas la peine de dire quelque chose. Où tu t’en es mordu les doigts tout de suite après, mais c’était trop tard. Des moments où t’as clairement pas été à la hauteur.

Tu peux me dire pourquoi ces saloperies de moments-là, ce sont toujours eux qui te reviennent en mémoire les nuits de pleine lune – et les autres – quand t’es étendu sur le dos, le regard au plafond, et que le sommeil se refuse à toi, en même temps qu’un coup de rouge chaud aux joues, et que le goût de ce melon exquis des vacances, cette odeur de pins, ou de pain, aussi, ce sourire de tes enfants, ce regard de ton amoureux, eux, t’as que les photos pour t’en rappeler, et encore, tu te dis que c’est pas possible?

Elle aurait eu 94 ans aujourd’hui. Elle me manque souvent.

Les commentaires

1001 listes

Les regrets ça n’est pas évident, mais rien n’empêche de faire même avec beaucoup de retard, ce qu’on aurait souhaité faire ou dire sur le moment présent, en écrivant une lettre par exemple, même si elle ne sera jamais lue.
Ça soulage de coucher cela, ça te donne de la distance avec se sentiments que tu te traines.

Et faire une liste de ses bons souvenirs pour être sûre de ne pas oublier aussi.

Réponse
1001 listes

Enterrer apparemment c’est pas possible, s’ils ressortent les nuits d’insomnie c’est qu’ils sont toujours là 😉
On est pas obligé d’envoyer la lettre qu’on a écrite, mais quand même l’écrire pour se distancer de ce souvenir et puis la déchirer pour passer à autre chose (ou du moins essayer…)

Mais j’avoue, ça ne m’empêche pas de boucler toute la nuit sur des trucs pas cool et de ne pas avoir la présence d’esprit d’essayer de me « remplir » la tête de bonnes choses…

Réponse
Didier

Oui, un reset sur certaines choses serait bien ………..
Il y a des moments de la vie que nous aimerions oublier, tellement nous avons été maladroit en réaction ou autre

Mais il faudrait un reset sélectionnable, pas un reset général….
Mais les erreurs vont aussi partie de la vie, et il faut aussi apprendre à les assumer, même si c’est pas toujours facile.

Réponse
Poulette Dodue

La touche reset pour du TRES occasionnel pourrait avoir son utilité certes !
Comme notre sage (hé Didier ;-)) je crois que nos erreurs nous font aussi avancer..
Mais j’aurai bien , par ex, filer un coup de reset à une remarque maladroite (très conne pour être honnête) faite à ma maman (d’amuuur) il y a quelques année…c’est un truc qui me turlupine parfois.
(des pensée pour ta « Elle » de ce jour…)

Réponse
Léonie Canot

C’est parce que la nuit tous les chats sont gris et que dans le noir il n’y a jamais d’espoir. En revanche, tu noteras que « soleil » rime avec « merveille ».

Réponse
Bismarck

Rien à voir, Mère Joie, mais je n’arrive plus (techniquement) à lire l’intégralité de tes articles ni les commentaires. Ce qui est fort frustrant.

Réponse
Zette

La nuit est à consommer avec modération.
C’est la saison je pense.
Quand c’est comme ça, je ferme les yeux et je me représente monter dans ma voiture, avec un sac à dos et rouler. Rouler rouler jusqu’à ce que je m’endorme au volant.

Réponse
Miss Cz

je crois que je ne pourrais rien trouvé de mieux que LMJ…
les nuits passées dans la cuisine ou dans le salon pour éviter de le réveiller, je ne les compte plus

tu parles de ta mamie?

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

De temps en temps. On oublie bien les moments heureux!
(Par exemple j’ai retrouvé une photo de toute ma famille dans un restaurant. J’arrive à peu près à dater, ça doit être pour mes 25 ans, mais impossible de m’en rappeler, ni de reconnaître l’endroit!)

Réponse
Mary

Elles reviennent tant que tu ne les a pas digéré. Alors que le sourire de tes enfants tu les avales, tu les savoures et tu les digère direct. Les mauvais souvenirs c’est comme un mauvais plat qui te tourne l’estomac jusqu’à ce que ça passe. Prend du bicarbonate.

Réponse
Begonia

Je ne suis pas sûre de vouloir oublier les moments pénibles ou les râtés de ma vie. Ils font de moi ce que je suis aujourd’hui et m’éviteront de commettre certaines erreurs…

Réponse
asdetrefle

Ben si t’avais une touche reset, tu serais pas la Mentalo qu’on connait, alors, moi je te préfère comme ça, avec tes defauts, tes GRANDES qualités, et tes boutons (non, ça, j’y crois pas une seconde).

Réponse
Moo

Oh, une Menthalo tristounette ? Quant tu n’arrives pas à dormir, blotti toi contre ton mari pour tout oublier, ça sert à ça les amoureux non ?

Réponse
Moo

On est habituées à ce que tu dises des trucs trop drôles, pas à avoir des grandes réflexions sur la vie mais ok, je ne m’inquiète plus pour toi puisque c’est comme ça 😀 na !
ps : je répète, les amoureux sont faits pour ça, et c’est plus drôle d’être réveillés à deux !

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

C’est marrant que ça passe comme ça parce que je suis pas du tout tristounette mais très énervée de passer mes nuits à ressasser des trucs de quand j’avais 5 ans. Groumpf.
Heu, si, je peux, très souvent, avoir de grandes réflexions sur la vie. Surtout la nuit 😉

Réponse
leoetlisa

Ce qui est bien en prenant de l’âge c’est que l’on relativise beaucoup et du coup ça protège. Et puis je me suis habituée à répondre du tac au tac et ainsi je suis moins frustrée par certaines paroles assassines. Du coup, en prenant de l’âge tu n’auras plus de raison de gamberger sur des actes manqués et tu pourras dormir du sommeil du juste !

Réponse

Laisser un commentaire