Les miches de la boulangère

Hier soir, je covoiturais exceptionnellement avec l’Homme.

En bon vieux couple, nous avions une discussion passionnante dans la voiture (en fait, si, nous nous demandions si nous pouvions vraiment faire passer un gros cadeau offert à nos mômes et à nous le 6 novembre pour un cadeau du Vieux Barbu de décembre sans risquer de rébellion domestique et de crâmage de sapin en guise de mouvement de protestation).

Lui: On prend du pain?

Moi: T’as des sous?

Lui: Tiens! (fouillant dans sa poche et me tendant quelques pièces)

Moi: C’est tout ce que tu me donnes pour mes prestations d’hier soir?

Lui: Et encore… Si tu pouvais me rendre la monnaie…

Les commentaires

Zette

Et les charges?
Et les impôts?
L’est pas gonglé lui.
Moi, je fais par Paypal désormais, pas de négociation possible.

Réponse
Poulette Dodue

XD XD !!
Vos hommes à MJ & toi songent t’ils à un recueil de leurs vannouses ?!!

Réponse
Eve

lol!!!
le mien depuis que Rachida a fait une bourde, il passe son temps à me parler d’inflation…

Réponse
Lola

Et voilà pourquoi les professionnelles se font payer AVANT ! Les hommes n’ont aucune mémoire ni reconnaissance…
😀

Réponse
Mimilady

So cute… so romantic…! Je suis sous le charme!
Non mais en même temps tu lui avais tendu une perche énorme!
Ok je sors!

Réponse
Begonia

C’est ce qui s’appelle « tendre le bâton pour se faire battre » en même temps. Mais j’adore son sens de la répartie ! Moi aussi, j’en veux d’autres !

Réponse

Laisser un commentaire