Comment un jour je fus presque une star

Enfin, plutôt: Comment un jour j’ai cru me la péter l’espace de dix minutes.

Soyons honnêtes. Quand même. On n’est pas Marseillais, ici. Pas comme l’autre, là, Joli-Papa,qui me textotait encore ce matin:

Quelle monotonie: je suis sur la plage de Marseille pleine de surfeurs. C’est toujours pareil. Bises.

Oui, j’ai un Joli-Papa farceur. Faut bien que son fils tienne son humour à deux balles de quelqu’un, hein.

Or donc. On disait que dimanche matin, j’avais cru me la péter dix cinq minutes.  Le temps que le gars de l’accueil du cinoche aille vérifier que personne ne connaissait de Mentalo, ni de Fille aux yeux couleur menthe à l’eau dans tout le complexe.

Cinq minutes de solitude pendant lesquelles je fis semblant de ne pas entendre les soupirs agacés de ceux qui me suivaient dans la file, et où je me fis extorquer un paquet de popcorn par ma progéniture blasée. Au bout desquelles (des cinq minutes, je veux dire), le gentil monsieur revient, et me souffla dans un clin d’oeil:

Ce serait pas un blog, des fois, Mentalo?

 

Si, mon petit gars, si. Et les gens de la file arrêtèrent de soupirer, et nous courûmes choisir notre place de rois et baffrer notre popcorn et chausser nos super lunettes 3D.

Alors quoi donc que j’en pense de Megamind?

D’abord il a fallu que j’émerge, j’avais pas beaucoup dormi, j’avais été voir un tas de lasers et de musique synthétique la veille, et il avait fallu se lever tôt, Elle avait canasson-trip.

Ce qui explique peut-être pourquoi, malgré mes lunettes 3D, je restai un moment hermétique à la voix sensuelle de Kad Merad, au débit bien trop rapide pour mon petit cervelas embrumé. (On me dit qu’on dit cervelet. Soit.)

Puis soudain, arrivée à peu près à la moitié du seau de popcorn, je levai un sourcil, et boudiou, ce film commençait à devenir intéressant, voire franchement drôle. Une carricature acérée des super héros de tout poil. Beaucoup d’humour,voire d’ironie. Un suspense haletant. Des rebondissements. Une histoire d’amour bien comme il faut.

Elle, neuf ans et demi, a adoré, et a tout compris (j’ai vérifié: j’ai fait une interro surprise au retour à la maison, en lui demandant de raconter à l’Homme). Le Petit d’Homme, cinq ans et demi, a surtout kiffé la musique, l’intrigue étant je pense un poil compliquée pour cet âge encore. Donc si ton mouflet a pas atteint l’âge de raison, soit il aime se trémousser avec des lunettes débiles sur ACDC et Michael Jackson et tu l’emmènes, soit tu le laisses à Mamie pour faire un atelier pâte à modeler.

Pour les esprits chagrins qui les trouvent pas très jolis, c’est que les photos sont pas bien flatteuses, parce qu’en vrai, le graphisme est superbe et les personnages sont franchement super expressifs et très travaillés.

Puis, pour une fois qu’on s’attache au méchant…

Sortie le 15 décembre.

Les commentaires

Nanette

Alors d’abord, le camembert c’est très bon (Cf. ci contre !)

Je ne vais jamais au ciné, je suis une mauvaise maman, mais les graphismes me font penser aux Indestructibles et j’ai adoré ce film ! P’tèt bien que je ferai mon retour dans les salles obscures !

Réponse
electromenagere

Merci ! Tu viens de résoudre l’énigme des cartes Carrefour ! Je me demandais d’ou sortait ce dessin animé Megamind : voilà l’explication ! Il etait pas encore sortie ! 🙂

Réponse
LMO

Quelle star!!! 😉

Ca a l’air sympa ça, Megamind!!!
On ira le voir (je dis ça sur un ton catégorique pour ne pas me laisser le choix…)

Réponse
Fanny Cloé

ah tiens, je n’en avais pas du tout entendu parler. Je pense qu’il sortira ici bien trois semaines après la sortie française, mais j’essaierai d’aller le voir 🙂

Réponse
Fanny Cloé

oui le volcan, tout à fait!! à vrai dire, il a causé bien plus de soucis à l’europe que chez moi… ;o)
Le froid passe très bien, et puis comme c’est une île, le climat est assez tempéré, et grâce au dieu Gulfstream, les températures ne sont pas aussi extrêmes que ce qu’on pourrait croire…

Et oui, tu es lue – et appréciée – en Islande! Y’a pas de doutes, tu es la Mentalo la plus célèbre du monde!! 🙂

Réponse
alorom

Le souci avec les dessins animés c’est qu’ils me plongent très vite dans une narcolepsie foudroyante!! Je ne sais pas pourquoi, parce qu’il y en a de très bons!!
L’avantage d’avoir un Gros qui aime sa môman, c’est que je peux aller voir, avec lui, les films que j’ai choisi.
C’est notre moment à nous, il a eu la bravitude de se taper  » un prophète »,  » le dernier pour la route »…et, il ne le sait pas encore  » la princesse de Montpensier »!!:D
En revanche je sens gros comme un complexe hôtelier aux Maldives ( Kassedédi à Gromit), que je vais devoir me farcir  » Jackass »!:D

Réponse
Mary

ET c’est quoi l’interet d’un dessin animé pour les ados???

dis je viens d’acheter « Là haut » (long voyage en perspective en voiture avec mon loulou: 1h tu te rends pas compte), est ce que tu l’as vu? est ce que je peux lui mettre sans avoir peur de le traumatiser à vie?

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

J’ai dit pour les ados? Nan, j’ai dit que ma fille de 9 ans est le public parfait. Ceci dit, les ados, et les adultes, étant rien que de grands enfants… 😀
J’ai pas vu Là Haut, mais je n’en ai entendu que du bien. Par contre je pense que 3 ans c’est quand même limite pour tout capter. Il y a plus adapté. Mais ils ont pas besoin de tout capter pour que ça leur plaise non plus. Le Petit d’Homme a trouvé Megamind « trop bien », et pourtant je suis sûre qu’il a capté que la moitié.

Réponse
Fanny Cloé

là haut, tu peus lui montrer à l’aise! Mes deux filles (3 et demi et 5ans) l’ont vu il y a déjà quelques mois et ont adoré! Même si la petite n’a pas tout compris, elle a beaucoup aimé le grand oiseau, les ballons de toutes les couleurs, etc. elle me l’a même réclamé après!! 🙂

Réponse

Laisser un commentaire