Le rire est le propre de l’homme (et la femme, elle se lave pas alors?)*

Bon, je ne sais pas toi, mais il me semble que ça fait un moment qu’on a pas ri comme des baleines ici. Qu’est-ce qu’il m’arrive ? Qu’est-ce qu’il nous arrive, oh lecteur, lecteuse chéri(e) et vénéré(e)?

 .

Mordel mordelum, on va pas se laisser abattre par rien du tout comme ça, qu’est –ce que c’est que cette histoire. J’ai bien pensé à organiser un concours de blagues Carambar, mais vu que la coupine Mère Joie est en vacances, on n’allait pas tenir le niveau, malgré la présence rassurante de l’indéfectible sudiste et de son hilarante acolyte ainsi que de la championne toutes catégories.

 .

Alors je me suis demandé ce matin dans ma voiture toute neuve au pare-brise déjà pété (schoumoune, schoumoune) qui ressemble à un beau bateau blanc (la voiture, pas le pare-brise) (j’écris vraiment n’importe quoi) (quand je me relis c’est toujours un grand moment de solitude) (t’ as remarqué c’est le grand retour de la parenthèse sauvage) – je passe beaucoup de temps à me sentir intelligente dans ma voiture, par rapport aux âneries de la bande FM qui me laissent sans voix:

 .

Qu’est-ce qui me fait rire ?

 .

Question existentielle qui m’a occupée quelques kilomètres.

 .

J’ai longtemps affirmé non pas que je pouvais rire de tout, mais que je riais de tout. Désormais (je me fais vieille sans doute), je réalise que je reste très bon public, mais que je suis de plus en plus sélective. Bon, ok, disons difficile. Je ris beaucoup, je ris facilement, un rien m’amuse, si rien est de bon goût.

 .

 

C’est plus facile de répondre à la question

 .

Qu’est-ce qui ne me fait pas rire ?

 .

 

Eric Z. et ses co-pseudo-stars-humoristes chroniqueurs-croqueurs de politique (même si jadis j’avouai un faible pour Stéphane Guillon) enfonceurs de portes ouvertes et prompts à la vanne démago-populiste.

 .

Les vannes pourries, justement, portant atteinte à l’intégrité physique ou morale. Les rires aux dépens de l’autre. Les moqueries, méchancetés gratuites, servant juste à leur auteur à se pavaner, pauvre roi d’une cour d’abrutis.

 .

Han, je vire carrément ronchon, tu peux le dire. Sans compter que de plus en plus de choses ne me font vraiment plus rire du tout, mais alors plus du tout.

 .

Qu’est-ce qui me fait rire alors ?

 .

Les Twittos, toujours prolifiques de fulgurances en 140 caractères dont j’aurais aimé être l’auteure. Les blogueuses d’ombre ou de lumière, qui me font régulièrement virtuellement ruiner ma culotte. Les bons mots, volontaires ou non, de mes gosses ou de mes amis. Les bêtises de l’Homme. Mes propres conneries (si.) (faute avouée est à moitié pardonnée, non?).

 .

Ce qui ne fait de mal à personne, en somme.

 .

.

.

.

* Qui a dit « c’est une cochonne! »? –> piquet.

 

 

 

Les commentaires

La Mère Joie

Chuis là !
Moi, j’ai coutume de dire : Je ris d’un rien mais de moins en moins de tout.
Et je suis très fière de ma maxime. C’est pour le copyright…

Réponse
marjoliemaman

Je ne ris pas facilement. En revanche, je souris beaucoup et quand je pense à tes yeux, j’entends ta voix et ça me fait sourire.
PS : t’as vu, j’ai un avatar !

Réponse
Poulette Dodue

Je ris beaucoup et j’aime faire rire et sourire l’autre !
Le rire est une arme, de séduction, pour avancer…

Réponse
Raquel

1 – (c’est une cochonne!)

2 – C’est vrai que c’est bon de rire 😀 quitte à rester un peu puérile à vie ! Parfois, ça devrait être financé par la sécu ! (et l’autre du paillasson serait milliardaire !)

Réponse
thenewme

On pourrait se faire des challenges drôles : par exemple, écrire une recette de cuisine humoristique. En revanche, je ne sais pas où je pourrais publier ce genre de choses.

Réponse
O-M

Moi aussi, j’adore M. Grégorio, ou comment(avec Maé) faire 3 tubes dans une journée avec 4 accords !!!!

C’est vraiment le truc qui me fait sourire….bien grand !

Réponse

Laisser un commentaire