Nostalgie faisant foi

Il y a quelques semaines, de nombreuses voix ont crié au scandale à la disparition du fameux bodybuildé des malabars de leur enfance. J’ai trouvé ça très con, ça doit être parce que je n’en ai jamais mangé. Ouais, j’ai eu une enfance difficile, que veux-tu.

 

Moi, ce qui me fend le cœur, c’est la disparition des cachets de la poste. Si. Je sais, j’ai une vie compliquée et bien triste. Avant, tu recevais des cartes postales, et rien que le cachet te faisait rêver. Du bled paumé, levée unique à 15 heures, l’heure où seuls les chiens se crâment les papattes au bitume brûlant. Faut bien quelqu’un pour aboyer sur le facteur.

 

Où est passé l’employé de la poste avec son tampon, qui avait le mérite de réveiller ses collègues assoupis dans la moiteur de leur petit bureau de provincie reculée ?

 

Où sont les mouettes décoratives, les phares, les vagues, les moulins, les mentions de la fête locale qui te faisaient voyager un peu, toi aussi ?

 

Avalés par le robot-tampon, tout ce petit monde ?

 

Remplacés par une succession de chiffres, qui ne te dit même plus si la lettre que tu tiens dans les mains a bien été postée à Tataouinne-les-Bains, et que ton voisin, terré depuis une semaine dans sa maison, les volets clos, lumière éteinte, voiture garée à trois rues de là, ne veut pas te faire croire qu’il est le roi de la tong et de la glacière orange sponsorisée 3 Suisses, vivant grand train au café-bar local et champion de la boule au camping municipal, et qu’il a posté sa carte en loucedé dans la boîte de Pèrpète-les-Oies, tout simplement.

 

Ah et sinon, outre la saison de la carte postale qui reprend, c’est aussi celle de la saloperie de moustique. Quand je te dis que j’ai une vie compliquée.

Moi, rien que là, je voyage, même si je sais pas où c'est Brissac.

Les commentaires

Louise

je savais même pas que le cachet de la poste avait disparu. On fait comment maintenant? (gens du monde réel, répondez moi 😉

Réponse
Béatrice

Naaan, c’est pas çaaaaaa, juste j’avais pas vuuuuu !!!!
On ne reçoit plus beaucoup de courrier d’ailleurs …

Réponse
Frimousse

Je dis ouiiiiii aussi, j’étais pas là l’année dernière. Pi comme ça, je recevrai autre chose que des factures…

Réponse
AnneLaureT

Tout à fait d’accord avec toi. Le cachet a disparu, et les flammes aussi… Encore une occasion de voyage immobile en moins… :-S

*

Réponse
O-M

C’est vrai on ne sait plus qui vous écrit et d’où…..maintenant c’est géré par des centres d’expédition, ce qui fait que ton relevé de compte bancaire ouvert à 10kms de chez toi arrive de Nancy, ou de Montpellier :si tu es en Centre France comme moi, ça fait une trotte quand même pour un bout de papier
Sinon pour ta culture générale et surtout papillesque je t’emmène à Brissac-Quincé, où on produit un vin fabuleux (Les Côteaux de l’Aubance)
http://www.brissac-quince.fr/

Réponse
Mary

ah oui c’est vrai mais l’employée qui se faisait une tendinite à force de tamponner il doit être bien soulagé (ou au chomage)

Réponse
Kat (Boitatrucs)

Eh ben moi je dis que c’est con tous ces trucs qui disparaissent. Autant Mr Malabar que les tampons, je suis bien d’accord… (et Groquick ? on l’a oublié ? ;))
Ceci dit j’aime beaucoup ton tampon montgolfière 🙂

Réponse
Kat (Boitatrucs)

Mais euh nan, reste reste, t’es chez toi 😉
J’avais même pas tilté à ma façon de l’écrire… Evidemment si tu sors tout de son contexte aussi 😉

Réponse
Poulette Dodue

Pfff encore une disparition inutile ! Pour ménager l’employé on pourrait en faire des aussi joli via la machine non ??? Moi aussi je savourait ce coté désuet…
Je suis POUR le retour de la série des cartes postales sur ce blog !

Réponse
cleopat

c’ est pas cool pour les collectionneurs! 🙁
apparemment nos pays limitrophes comme la Suisse la Belgique l Italie.. le font encore ! nous on a encore du vouloir faire une économie!
bon je vais faire la forte et m affranchir de ma « couardise »habituelle ! et dire qu on est un peu tamponné chez nous ;°)

Réponse
Zette

Même pas fait gaffe, je crois que la relooking de Cerise de Groupama a pris tout mon esprit.
Remarque, à part des lettre de la banque, dont le cachet m’a jamais fait rêver, je reçois plus rien…

Réponse
MrsB

Ouiiiiii, mais on ouvre encore les bulletins de notes et les annonces d’heures de colle hahaha !

Réponse
Xtinette

Dans le même style, il nous reste les tampons de visas sur les passeports. Moi j’adore ! Profitons-en avant qu’ils disparaissent aussi.

Réponse
MrsB

C’est vrai qu’on se sent parfois nostalgiques quand toutes ces petites occasions de rêver disparaissent mais d’autres petits délices viendront, si il faut y croire !
Je crois très fort qu’on créera à nouveaux des endroits où se rencontrer, des tampons à rêver qu’on peut toucher du doigt, on a besoin de charnel…

Réponse
MrsB

Ce n’est plus le Cercle littéraire des amateurs d’éplucheurs de patates mais le cercle nostalgique des amateurs de détails raffinés. 😉

Réponse
MrsB

Tu es..une jeune nostalgique de certaines choses du passé…;)
J’aime aussi ce genre de chose, un truc que j’adorais en Italie: les avis de décès affichés sur les murs -rien d’amusant là-dedans- mais ces petites affiches étaient vraiment très-très jolies. Evidemment ça ne change rien à la mortalité qu’elles aient pratiquement disparues, par contre elles manquent à l’ambiance des rues italiennes. 🙂

Réponse

Laisser un commentaire