Dix

 

Elle a dix ans.

Je crois que c’est pas vrai, mais elle a dix ans.

Laisse moi réaliser qu’elle a dix ans.

Ca me paraît bizarre mais ça fait dix ans

Que je suis maman

 

 

Ma Grande,

 

Je t’ai pas rendu la vie facile. D’abord tu as essuyé tous mes plâtres, mes tâtonnements, et c’est pas pour te faire peur, mais c’est loin d’être fini.

 

Puis, dès avant ta naissance, je t’ai privée de ton père, parce que j’ai décidé arbitrairement que ce serait mieux pour nous deux. Après, comme j’étais jeune et belle encore, je t’en ai collé un autre, sans vraiment te demander ton avis.

 

Toi, t’as fait comme t’as pu avec ça. Et tu t’en es vachement bien sortie. T’as mis un pied dans un continent, un pied dans l’autre, et t’as géré la fougère. Sans jamais m’en faire le reproche. Puis, je t’ai filé un frère et une sœur, et comme tu dis si bien : « est-ce qu’ils ont une tête de demis ? ». Je t’ai reconstruit une famille, avec mes mains et avec mon cœur. Et toi, tu leur as ouvert le tien, de cœur, à tous. Sans poser de questions.

 

Tu as toujours eu une longueur d’avance sur moi, de toute façon. Tu es libre comme le vent, fluide comme l’eau, insaisissable, toujours en mouvement. Et moi, je te cours derrière, tant bien que mal, du mieux que je peux, j’apprends chaque jour à être un peu plus ta mère. Même si parfois je m’essouffle, même si parfois tu vas bien trop vite pour moi, même si parfois je suis grave à la bourre.

 

Tu as dix ans, et en écrivant ces lignes, je te revois ouvrant tes yeux sur les miens, le pacte muet de ta naissance, et tu me fais pleurer, je suis une vraie gonzesse, bordel, et je te vois, là, ça te fait marrer, comme d’habitude. Comme à chaque fois que j’ai été si fière de toi, et finalement, si fière de moi et du chemin parcouru toutes les deux.

 

Tu as dix ans, et la vie devant toi. Qu’elle soit aussi belle que ces dix dernières années, mais en mieux encore.

 

 

Les commentaires

Begonia

Que j’aime ce beau message d’amour qui me change des propos habituels des mamans qui m’entourent et qui versent plutôt dans le style « p%*§! y’a 10 ans, j’venais de perdre les eaux !! »… (lol)

Réponse
Martine

Ayé, ça va mieux ! Joyeux anniversaire à ta grande ! J’espère avoir à nouveau l’occasion de la voir, j’ai adoré ce p’tit bout de femme.

Réponse
Léonie Canot

10 ans… ce fut mon premier « choc » de maman… j’ai déprimé pendant plusieurs semaines je crois bien…
Biiiiiiiiiiiiises à vous deux.

Réponse
déli'

T’es chiante à nous tirer la larme!!!
De bien beaux mots, pudiques et légers…
D’énormes baisers pour ta magnifique fille

Réponse
Mme Déjantée

Waouh!! Dix ans!!! Moi j’ai encore une bonne année pour m’y faire…Il n’y a pas à dire, un premier bébé reste un premier bébé…l’arrivée de chaque enfant est un bouleversement mais le premier, c’est un merveilleux cataclysme!!!

Réponse
Poulette Dodue

Plein de bises à ta belle grande sirène (oui on dirait la sirène de Copenhague sur cette sublime photo).
Un texte Pfffffffiou (pas de mot qui le dit mieux..)

Réponse
alorom

Ma grande de dix ans,
C’est à toi que je m’adresse, j’ai la chance vous connaître toutes les deux, ta maman et toi.. j’ai pu lire dans vos yeux si semblables tant de jolies choses..
Vas, vis et deviens ma belle…
Je t’embrasse

Réponse
mela92

magnifique, j’adore!!!! vive la vie, vive les enfants, vive l’amour maternel…

Réponse
Blogueuse égarée

Un bel anniv à ta grande. C’est le plus beau cadeau que tu puisses lui faire, ce texte, aujourd’hui ou le jour où tu décideras qu’elle peut le lire. Je t’embrasse Mentalo.

Réponse
bismarck

Quoi, toi et moi sommes devenues mères le même jour, à deux ans près? (Tu dois savoir, alors, toi aussi, que c’est l’anniversaire de la bataille de Waterloo. Une date très combative!)

Réponse
Lâcher sa main «

[…] ans que je veille sur elle encore un peu plus que sur les autres. Elle est l’aînée, elle a une histoire différente des autres, un peu comme si toutes les deux depuis le début nous marchions comme un funambule sur […]

Réponse
Envol |

[…] Pour ta présence, pour ta confiance, pour ton rire, pour ce lien particulier entre nous, pour notre histoire, pour tout ce que nous partageons, pour tout ce que tu m’apprends chaque jour, pour tout ce […]

Réponse

Laisser un commentaire