Touchée

Hier soir, quand j’ai ouvert la boîte aux lettres, m’y attendait, négligemment jetée là par un facteur stagiaire, une carte postale. Elle venait de Bretagne. Elle portait une écriture de fille, signée cependant d’un prénom masculin.

 

Une carte postale inattendue, qui m’a sans doute plus touchée que celle auxquelles je pourrais m’attendre.

Les obligées. Les diplomates. Les rituelles. Les évidentes.

 

Du coup, de nos vacances (bientôt !), j’ai décidé d’envoyer des cartes à des gens qui ne s’y attendent pas.

 

Dommage que je ne serai pas là pour voir leur tête.

Les commentaires

Zette

Mince, j’ai oublié la mienne pour toi en vacances.
Sur le portant à cartes postales à 8€ pièce.
MERDE MERDE MERDE.
Bon, j’y retourne.

Réponse
clemlamatriochka

J’ai envie de dire « coulée » mais je ne le ferai pas, c’est nul !
Moi je milite pour que pour les boîtes aux lettres soient, comme leur nom l’indique, pleines de lettres et, comme leur nom ne l’indique pas, pleines de cartes postales !
Tu es une veinarde !

Réponse
Poulette Dodue

Ben oui les petites attention c’est très agréable…
Pas bête ton idée !

Réponse
Isa

je n’envoie plus de cartes postale … malgré mes bonnes résolutions de début de vacances !

Réponse
thenewme

Comme Alorom, je veux également un ipad dans ma boîte aux lettres (même si ça ne sert à rien puisqu’il paraît que c’est un iphone qui ne téléphone pas)

Réponse

Laisser un commentaire