A bout

Je te déteste.

 

Tu m‘empêches de vivre. De profiter pleinement des miens. Tu me gâches mes journées. Me pourris mes nuits.

 

Tu me dégoûtes. Tu me files la nausée. Me fais vomir.

 

Tu me détruis l’estomac.

 

Tu me rends aussi charmante qu’un bouledogue qu’aurait bouffé les charentaises de on maître en son absence.

 

Tu me fais ce soir éclater en sanglots, épuisée de douleur,  devant mes enfants aussi médusés qu’impuissants.

 

Tu bousilles ma vie.

 

Je te hais.

 

Quitte-moi. Je n’en peux plus de souffrir. Va-t’en. Pour toujours.

 

S’il te plaît.

 

 

Migraine.

 

Les commentaires

Charline

Mon dieux , rien à rajouter …. tout comme toi , je suis migraineuse !!!! Je me couperai bien la tête pour ne plus souffrir !!!! As-tu déjà consulter un centre anti-douleur ?? Bon courage .

Réponse
Lili's skies

Je te comprend dans tes mots…. d’habitude silencieuse, je suis comme toi et je sais combien cest epuisant!
Connais tu les ampoules de cobalt?
si tu veut plus d’info contacte moi par mail je t’expliquerai
Bon courage ma belle

Réponse
cleopat

j en ai souffert des années (maux de tête intenses souvent derrière la nuque, vomissements, faiblesse ++ parfois m^me jusqu à l’incapacité de marcher..)seul le migpriv me calmait jusqu’au jour où je me suis mise à trembler comme une malade après en voir pris! donc fini le médoc « miracle »!
mais j ai du bol en général l ibuprofène fonctionne! à condition que je le prenne dès les premiers signes. Bon courage! Tu n as pas eu traitement de fond ?(ergo de seigle je crois)

Réponse
Blanche De Castille

Je connais ça, je suis migraineuse, et la vie devient un enfer. Je suis contre les médicaments, les anti douleurs et autres. J’ai fais des scanners, des radios, rien n’y a fait. Et puis j’ai fait de la sophrologie, et ça m’a énormément aidée.
J’ai aussi un cd que j’écoutais pour m’endormir quand j’étais ado, des voix qui parlent pour essayer de te relaxer en apaisant ta migraine. Ca m’a permis de m’endormir pendant des années malgré mes migraines…
Courage en tout cas, il existe forcément quelque part une solution qui sera adaptée à toi

Réponse
O-M

Quelle plaie….j’ai connu ça pendant des années, des années, des années, si bien que j’avais la phobie du café, du chocolat, du vin, du soleil, de la cochonnaille, des vacances….j’ai bouffé toutes sortes de cachets, des cures d’ergot de seigle ( que je ne diluais même pas) et le phénomène de l’âge à fait que…bye, bye, malheureusement c’est beaucoup trop tôt pour toi et ça ruine de belles années.
Consulte…on ne sait jamais
Courage ma fille….

Réponse
Me, Myself and I

As-tu déjà essayé les médicaments à base d’acetaminophen (dérivé de paracétamol) et de caféine ? C’est ce que je prends quand il y en a une qui me titille, et c’est plutôt efficace (je ne sais pas sous quel nom ça peut être commercialisé en france, aux Etats-Unis on achète de l’excedrin tension headache, 500mg d’acetaminophen et 65mg de caféine).

Réponse
Cambroussienne

Je ne peux que compatir, des céphalées, j’en ai régulièrement, c’est vrai. Mais des migraines, comme mon Demi les subies, de celles qui te font regretter ton lit, presque même d’être en vie, par chance, point je les vis…

Je te souhaite de trouver un traitement efficace rapidement…

Réponse
LMO

Ha ben, toi aussi? Je souffre de migraines ophtalmiques terribles et de céphalées aussi. Je me gave d’anti-douleurs à chaque crise, parfois en vain. C’est vraiment handicapant!
J’en ai de moins en moins mais bon…

Tu ne trouves rien pour te calmer?

Réponse
blablasd1fille

Moi ce sont les céphalées qui m’ont empoisonnée pendant presque deux ans.Je suis une grande anxieuse zt parfois elles reviennent encore.
J’ai quasi arrêté tous les produits laitier au lait de vache,pourtant j’adore un bon fromage!!
Mais un morceau de comté 18 mois d’affinage et c’est céphalée assurée,si en plus j’ai des soucis alors j’ai le droit au pic dans la nuque au niveau occipital et qui ressort à l’intérieur de l’oeil!
En parallèle je me dope au magnésium quotidiennement et que je sens que ça arrive je double la dose de magnésium.Et si grosse céphalée vraiment,j’ai testé ibuprofène 400 qui a marché la dernière fois…
Bon courage!!

Réponse
Kelly

Bonjour, je suis Kelly , ex sage femme et ex grande migraineuse. Mes enfants sont eux aussi de grands migraineux, au point de ne plus bouger ni conduire ni manger.
J’ai consulté divers centre de la douleur mais la migraine n’est pas pour eux. Je suis allée voir un neurologue spécialise dans les migraines (les pages jaunes) il m’a fait remplir tout un questionnaire. Ensuite il m’a posé des électrodes sur la têtes et dans les cheveux et un tensiomètre sur 24 h. J’ai subit durant tout ce temps les enregistrements de ces appareils qui nous font mal partout. Ensuite, il a tout analyse. une semaine apres j’ai eu un traitement de fond « anti épileptique » ( ça aide) puis des comprimes a prendre des le début de suspicion de migraine. C’est du propofan qui va prochainement être remplacé. Si dans les 4 heures la crise n’est pas passée il faut prendre des « TRIPTANS » il y en a de diverses sortes et ce sont toujours des unifiées . Mon fils et ma fille ne prennent pas les mêmes, tous les 3 souffront differement

Réponse
Poulette Dodue

*mode sussure on* Des ondes pour que cette salope ce barre (oui c’est le mode sussure à la Alo !) ses cousins les maux de têtes viennent fréquemment s’incruster chez moi !

Réponse
Charlotte

As-tu essayé l’orthoptie ?
Je souffrais de petites migraines, et mon médecin généraliste m’a dit de faire des séances d’orthoptie, c’est une médecine reconnue, et en une dizaine de séances (10 minutes la séances environ, et pas très cher et remboursé par la sécu), les douleurs ont beaucoup diminué !!
En gros l’orthoptise te fait travailler les muscles des yeux en fonction de son diagnostic
Bon c’est clair que j’en ai encore qq unes, mais la fréquence est carrément moins importante !

Bon courage !!
Charlotte

Réponse
Emeline

Bonjour,
C’est un peu par hasard que je tombe sur cet article ! j’ai commencé à avoir des migraines ophtalmiques vers l’âge de 8 ans puis des migraines tout court ensuite et chaque fois à en pleurer et à « souhaiter mourir » (c’est horrible à dire mais c’est la vérité), il n’y a que l’homéopathie qui m’en a enfin débarrassé.
Je n’ai jamais pris d’autre médicament classique que le doliprane, qui d’ailleurs ne me faisait pas grand-chose… toutes les alternatives sont bonnes à tester.

Réponse

Laisser un commentaire