Boomerang

Gens,

 

c’est vêtue d’un gilet qui sent le vomi, et d’un pantalon taché de javel que je t’écris. Va pas croire que ces mésaventures ultra glamour n’arrivent qu’aux toutes jeunes mères. T’as remarqué, d’ailleurs, qu’on dit « toute jeune mère » quand c’est le bébé qui est tout jeune, pas forcément la mère. Mais je m’égare. Ce qui me convient fort bien, vu que je ne sais plus où je voulais où en venir.

 

Ah. Je voulais te parler d’une phrase lue dans un bouquin et qui m’a renversée, illuminée, laissée pensive ou que sais-je, mais j’ai oublié le bouquin. Allons-bon. Pour être tout à fait honnête, j’ai même perdu la page, et la phrase, au milieu des tas de centaines d’autres. C’est embêtant.

 

Il y a des jours, comme ça, où on poursuit une idée ou un mot qui s’échappe, mais cela n’a pas tellement d’importance, finalement.

 

Ce qui en a revient toujours. Il suffit de savoir l’attendre.

Les commentaires

Cambroussienne

Tss tss tss, ce n’est pas très correct de ta part d’appâter les gens avec du vomi en les laissant finalement sur leur faim….

Parce que je t’aime, je te pardonne (cette fois-ci)…

Réponse
Olivia Billington

Et c’est la nuit, alors que tu dors profondément, qie ça te reviendra. Mais comme tu n’auras pas de quoi écrire, tu l’oublieras à nouveau en te rendormant. Et au réveil, tu te demanderas le pourquoi de cette étrange frustration.

Hum. Ok, je sors.

Réponse
Poulette Dodue

Olivia Billington a tout dit ! Je t’interdis de tel à 4 h du mat avec hein »c’est çaaaaaaaaaaaaaa » (déjà vécue !!)

Réponse
alorom

Putain m’en parle pas, c’est un truc qui me rend DINGUE!!
Hier je cherchais ( vas savoir pourquoi) le mot acronyme!!Impossible de le retrouver, tu verrais mes requêtes gogole pour essayer de mettre ma langue dessus, pathétique!!:D

Réponse
MrsB

C’que j’aime chez Mentalo c’est qu’elle est impressionniste, sa bannière lui va comme un coquelicot.

Réponse
alidanslaprairie

C’est peut-être un syndrome maternel. J’ai l’impression de vivre ça tout le temps. J’oublie tout ce que je lis…

« Ah tiens j’ai lu un truc pas mal sur ce sujet… ah ben non, pardon, je m’en souviens plus… »

Réponse
Blogueuse égarée

Ya une phrase dans « La route de Madison », ché pas pourquoi, tu m’y as fait penser là,. J’ai pas encore trouvé à l’utiliser dans une chronique, mais un jour ça viendra (ou alors toi, tu trouveras) [Bon, elle accouche ? Ouais, poussez pas… voilà ] :
« Most people are afraid of change, but if you look at it as something you can always count on, then it’s really a comfort. There’s not many things you can really count on »
Yé sais qué tou es anglophone (allez, germanophone, tu es forcément anglophone).

Réponse

Laisser un commentaire