Profession: coach

Sportif en chambre, sors de tes chaussons molletonnés. Aujourd’hui, grâce à mes conseils, tu vas retourner à la gym la tête haute et le fessier conquérant. Afin que ta séance ne soit que courbatures et supplications délices et élégance, voici mes douze commandements.

Ouaip, je me suis rhabillée depuis l'autre fois.

.

1.      Ta tenue soigneusement tu choisiras.

Le T-shirt trop court tu éviteras, ça t’évitera de focaliser en permanence sur le moment où tu auras une main de libre pour tirer dessus.
 
2.   Tes cheveux tu attacheras.

Un élastique est un moyen efficace et pas cher de ne pas passer une heure à souffler sur une mèche qui s’obstine à te rentrer dans la bouche ou te cacher la vue du prof qui montre les exercices.
 
3.   Pas trop avant tu ne mangeras.

Encore moins de la rosette que du reste. Sous peine d’être prise soudain d’une lourdeur d’estomac, en plus de celle du popotin.
 
4.   A la gym pour mater les autres tu n’iras pas.

De lorgner sur le postérieur de la nana d’à côté pour vérifier s’il est bien plus large que le tien tu éviteras, au lieu de ça, de faire tes exercices consciencieusement tu te contenteras.
 
5.   De même l’accoutrement des autres tu ne critiqueras.

Pour cela, comme une fayotte, en première ligne devant le prof position tu prendras. Au moins comme ça, concentrée tu resteras.
 
6.   Au lieu de compter les exercices et de souffrir, toi qui n’aimais déjà pas les chiffres à la maternelle, à des choses agréables tu penseras.

De rêver que le prof c’est Jude et que ton tapis c’est du sable blanc à faire passer la douleur t’aidera.
 
7.   Au lieu d’adopter le rythme de l’aï, sur la musique pour garder le rythme tu te concentreras.

Comme moi, pour Britney dans Womanizer tu te prendras, et trois grammes de muscle rien que d’y penser tu feras.
 
8.   Une bouteille d’eau avec toi tu prendras.

Le mojito tu éviteras. (La soupe au chou itou, même si t’es en detox ELLE).
 
9.   Avec tes condisciples point ne parleras.

Si t’as encore du souffle pour causer, c’est que pas assez fort les abdos tu contractes .
 
10.   Pendant les étirements point sur ton tapis ne t’endormiras.

Sinon point te plaindre ne viendras le lendemain que aïe bobo partout tu as.

11.    Des objectifs réalisables tu te fixeras.

C’est sûr qu’y aller tous les jours, toi qui depuis dix ans entretiens des rapports plus que pacifiques avec tes muscles fessiers, point tu ne rêveras. Une fois, c’est déjà bien, parce que c’est mieux que rien.

12.   Conscience de ton corps tu prendras.

Un euphémisme pour te dire que oui, tu souffriras. Mais que ton mental d’acier ensuite sera. Et que quand la prof « Contractez, poussez, soufflez » dira, au bout de 218 séances, à ton dernier accouchement de penser en pouffant  tu cesseras.

 


 

 

 

Les commentaires

La Mère Joie

Je veux juste dire qu’on peut attacher ses cheveux avec sa petite culotte. Comme Emmanuelle Béart. Pas de risque de bouche-poisson en vue.

Réponse
Poulette Dodue

Pfffff je le SAIS que tu te mets devant pour mater le fessier du prof !!! Comment tu tente l’entourloupe !!

Réponse
Zette

Et un bon bain bien chaud avec un kilo de gros sel en rentrant tu prendras, pour éviter les courbatures salutaire il sera.
En revanche, ia pique le cul.

Réponse
Mère Lacunaire

Ca me rappelle des souvenirs ! Sauf que j’ai changé ma façon de faire du sport et ça le rend plus sympa je trouve (Cliquer sur mon nom pour comprendre)
Et tu arrives à garder la motivation sur l’année entière ?

Réponse
Persévérance «

[…] devant ma compagne d’infortune a les ongles vernis assortis à son tish de sport. Pourtant j’avais dit que je regardais pas. En même temps, ça m’occupe. M’en fous, moi j’ai une alliance qui […]

Réponse

Laisser un commentaire