Le bain

Délice réprouvé par la morale écologique, ce qui ne l’en rend que meilleur grâce à ce subtil mélange de sentiment de transgression (je suis pas une chieuse écolo, mais une jouisseuse mégalo) et de lâcher-prise (voire de lâcher de grappe de la marmaille), le bain est devenu un événement célébré par moi seule et ma baignoire balnéo, presqu’annuellement, bien à l’abri derrière la porte verrouillée.

.

Si du temps de notre fougue dispendiaire d’eau chaude par hectolitres, nous aimions, Jules et moi, nous donner rendez-vous parmi les bulles, tous les vendredis soirs, une fois notre progéniture couchée (deux précautions valent mieux qu’une, le bruit de la balnéo couvrant de toute façon tout appel intempestif), il a bien fallu calmer nos ardeurs – nous avions l’impression d’être de trop sous la mousse, Eva Joly et Nicolas Hulot en guests non-invités, ça jette un froid quand même. Du coup, la baignoire XXL est devenu le repaire du dimanche soir des spécialistes ès éclaboussures jusqu’au plafond et autres bateaux Playmobil et toboggans Hello Kitty (argh).

.

Le bain est donc devenu un plaisir aussi solitaire que rare. (Il paraît que c’est comme dans le lit, je prends toute la place. Mauvaise foi éhontée caractérisant la portion masculine de la famille, je dirais.) Une cérémonie du bain antique, presque. Les jours de grande fatigue, de moral raplapla ou de muscles qui se rebellent. Choisir l’huile qui va bien, longer dans l’eau brûlante jusqu’au cou, brancher la balnéo, et ne plus penser à rien qu’à soi… à part une bonne sieste crapuleuse, je crois qu’on a rien trouvé de meilleur.  

.

Jusqu’au moment d’en sortir, où ça pèle, qu’on voit plus rien dans les miroirs, et qu’on a oublié de poser la carpette au pied de la baignoire. Non, je n’avais pas oublié mon peignoir, eh.

.

Les commentaires

Mère Lacunaire

Rhooo l’autre, comme elle se la joue avec sa baignoire balnéo !! C’est sur qu’il y a plus écolo !!

En vrai, dis, tu me la prêtes pour une soirée ? Allez quoi, juste une seule ?!

Réponse
missbrownie

J’avoue que je savoure un peu trop souvent un bon moment dans mon bain… Environ 3 fois par semaine.
J’espère que Nicolas et Eva ne lisent pas ton blog…

Réponse
Cambroussienne

« Le bain est donc devenu un plaisir aussi solitaire que rare. (Il paraît que c’est comme dans le lit, » ça, ça vaut une mention du genre : Pour la sauvegarde de votre PC, veuillez ne pas avoir de liquide dans la bouche à la lecture de ce blog. »

Toute maman plongée dans une baignoire au mieux reçoit la visite (interminable) de ses rejetons, au pire entend les appels désespérés de la dite descendance bloqués derrière la porte que l’on souhaiterait blindée (et insonorisée, tant qu’à faire).

Réponse
Kat / Boitatrucs

Trop bon le bain, et dis donc balnéo, tu veux nous miner le moral ou quoi ? 🙂
Pareil que chez tout le monde, jamais assez tranquille pour un bain… Je profite du Geek qui s’occupe des enfants pour me plonger dans l’eau avec bouquin, iPhone, selon l’heure un peu de bouffe… 😀

Réponse
Poulette Dodue

J’adoooooore me prélasser dans le bain , avec un bouquin (même pas mouillé ! je cale mes bras sur les nibs !).

Réponse
Olivia Billington

Suis plus douche que bain, perso, sans doute dû à ma trop grande frilosité. ^^ Maintenant, si l’eau reste chaude tout le temps, je dis pas non…
Et ta baignoire me fait envie, c’est clair !

Réponse
Mchan

Jolie (et grande salle de bain). Mon bain préféré c’est le bain japonais, le sento le bain public ! On a une plus grande salle, c’est HYPER propre, on a des bains de différentes températures ET un bain froid (pour l’été j’adoooore), un bain parfumé (souvent c’est jasmin ou d’autres, c coloré en plus), un bain éléctrique des jets et parfois un sauna.
Sinon les japonais ont lancé le bain dans la sciure !!! mais je n’ai pas encore testé.

Réponse

Laisser un commentaire