Mutter Courage

Un mal étrange avait frappé une bonne partie de mes collègues, hier après-midi. Moi-même je n’y avais pas échappé, et comme les autres, j’arpentais les couloirs du Knast en me massant l’épaule gauche. A quoi bon être discrète, puisque nous étions tous concernés.

 

Une heure auparavant, elle m’avait proposé de m’asseoir.

 

Vous avez peur que je tombe dans les pommes ? avais-je ri. Je ne tombe pas dans les pommes.

Vous avez des enfants…  avait-elle souri, complice, avant de procéder au vaccin.

 

On ne devient pas que niaise, on devient aussi sacrément habituée aux piquouzes courageuse, en procréant.

Les commentaires

O-M

E ben heureusement que j’ai fait 3 mômes, avec une piqure dans le bide par jour depuis 15 jours, et une prise de sang tous les 2 jours pendant 10 jours, je suis aguerrie, même pas courageuse !

Réponse
isa-monblogdemaman

Hum comment dire, je repousse depuis deux semaines mes examens de thyroide juste parce que la petite aiguille dans mon bras me terrorise. Et pourtant, j’ai 2 enfants !!!

Réponse
Chocophile

Pareil que faithfullyyours les piqûres à la pelle pour procréer mais bon elle gagne moi je les fais pas moi même, pas parce que j’ai peur mais parce que j’ai peur de mal faire :p

Réponse

Laisser un commentaire