Abus

Dimanche midi, nos verres à pied sont remplis de Badoit. Rouge. Exceptionnellement, car en principe, nous soutenons plutôt les viticulteurs français de nos régions, si tu vois ce que je veux dire.

-T’es malade, Jules Chéri ?

-C’est que… y a plus rien dans la cave! (mensonge éhonté, ndlr)

-Même pas une petite binouze ?

-Si, mais je lui ai dit d’arrêter ! intervient une voix de six-ans-presque-sept.

 

 Y a de l’abus, là. Si on peut plus picoler peinard chez soi le dimanche, maintenant!

 

 

Et sinon, aujourd’hui, avec quelques copines, on fait les DJettes chez Lulu from Montmartre!

 

Les commentaires

O-M

Plaignez-vous donc : voir sa santé protégée par un six-ans -presque-sept,la relève de la ligue anti-alcoolo est assurée !

Réponse
Cathy

Puisqu’il y a de la place à la cave, pourquoi ne pas y mettre le lutin qui dit des choses qu’on a pas envie d’entendre ? 🙂

Réponse

Laisser un commentaire