Juste Après Dresseuse D’Ours

Lundi soir, j’ai terminé le livre de Jaddo.

Je sais même pas s’il a un titre, le livre de Jaddo. C’est le livre de Jaddo, c’est tout. C’est @Jaddo_fr comme on l’aime, vraie, touchante, et éminemment drôle.

 

Je sais pas ce qu’on peut en dire. A part que pour un médecin, elle écrit bien . Non je rigole. Non je rigole pas, en fait : j’ai pu lire sa dédicace sans froncer les sourcils. Je trouve d’ailleurs que c’est un peu louche. Ca fait pas sérieux, en plus des couettes, pour un médecin, d’écrire lisiblement. Qu’on me dise pas en plus qu’elle officie en Converse roses.

 

Il y a le livre de Jaddo, avec dedans, rassemblés, les billets de son blog. Et puis il y a la préface de Martin Winckler, excuse du peu. Cette préface, elle est pour tous les candidats médecins (et là je pense très fort à une jolie fille chère à mon coeur), qui peinent sur les bancs de la fac, qui peinent dans les couloirs des hôpitaux. Pour pas qu’ils perdent de vue  que c’est pas pour leur maître de stage qui abuse franchement, ni pour les aberrations du système, qu’ils veulent devenir médecins. Mais pour soigner les gens.

 

Transformer les cris refoulés en paroles et en gestes de soin, vers celles et ceux qui en ont besoin.

 

Au-delà de ça, le livre de Jaddo, quand t’es pas médecin, mais patiente lambda, il remet un peu d’humanité dans la relation. Non, tu n’es pas un client, même si tu paies, tu n’as pas tous les droits. Non, c’est pas un tyran, il n’a pas tous les droits non plus. Et oui, ton médecin, c’est un humain, tout comme toi. Avec des sentiments, de la fatigue, des doutes, des angoisses. Comme toi. Ce qui empêche pas de soigner, ni de rigoler, des fois.

 

Le livre de Jaddo devrait être remboursé par la Sécu. Voilà.

Les commentaires

Gaëlle

C’est amusant, je viens de le lire également et je confirme ! Ses petites histoires brutes (c’est le sous-titre) se dévorent et se savourent. J’aime beaucoup chez Jaddo ce mélange de tendresse et d’impertinence.

Réponse
Poum

Je n’attends qu’une chose : le trouver ENFIN à la Fn*c. Non parce que ça fait 2 fois qu’ils me disent qu’ils ne l’ont plus, ces crétins.
Et j’ai bien envie de pouvoir associer de nouveau la vraie Vie avec la médecine.
Merci pour tes pensées ♥

Réponse
mgielesbonstuyauxgie

Franchement ça donne envie, et cela pourra certainement me réconcilier avec le corps médical !! qui je trouve (trop) souvent manque un peu d’humanité…trop protocolaires, pas assez proche de l’humain…(bien sûr je ne fais pas une généralité)

Réponse
Covima

Et un livre de plus, tu me donnes envie de le lire, je note ! Et tant qu’à faire, j’ai parcouru plusieurs de tes derniers billets ces jours-ci, tu parlais aussi d’un autre livre (il me semble) mais je n’arrive pas à retrouver lequel, ou est-ce que c’était celui-là ?

Réponse
Covima

Ah mais aucun problème, c’est juste que quand je ne note pas les références tout de suite, après j’oublie, genre « tu sais, le livre, là, celui écrit par, ah comment elle s’appelle déjà ? ». Merci ! Je comprends ce que tu veux dire, parfois les mots ne se décident pas quand je veux parler de qq chose…

Réponse
Blogueuse égarée

Je lis Jaddo depuis longtemps. Je ne sais plus comment j’étais tombée chez elle, mais c’est vrai, quel mélange de talent littéraire, d’humour et d’humanité. On n’a pas de mal à voir la parenté avec Martin Winckler…

Réponse

Laisser un commentaire