Avant l’avent

Si le 1er décembre, t’as pas ton calendrier de l’avent, home made de tes dix petits doigts agiles évidemment, même si tu crois en rien, on dirait bien que t’as raté ta vie,

ai-je tweeté de manière un peu provocante ce matin, je dois bien avouer. Olympe m’a répondu, avec raison,  qu’il n’y a pas besoin de croire pour s’empiffrer de chocolat, elle marque un point, mais je me sers à la tablette, merci.

 

Il y a longtemps, j’attendais Noël. J’allumais, dimanche après dimanche, une bougie rouge de plus sur la couronne en houx et en sapin.

 

Et puis j’ai plus rien attendu. J’étais trop grande pour croire au Père Noël, trop lucide et cynique pour croire au petit Jésus. Je n’ai plus allumé les bougies. J’ai avalé mon foie gras et mes huîtres me restaient en travers de la gorge, me demandant le sens profond de tout cela.

 

J’ai quand-même acheté un calendrier de l’avent, quand la Collégienne n’était pas plus haute que trois oranges piquées de clous de girofle, au nom de la transmission des traditions aux enfants. Le 30 novembre, avec Jules, on a passé la nuit à monter ce putain de calendrier de l’avent en kit de Playmobil. Je déteste les Playmobil. Je déteste monter des trucs de toute façon. J’ai dit que plus jamais on ne m’y prendrait.

 

Aujourd’hui, j’ai trouvé la paix. Un compromis à base de réveillon tous les cinq, chez nous, sans parcourir des milliers de kilomètres en un week-end pour se sentir étranger à la fête. Pour le bonheur de prendre le temps d’être ensemble, de mettre une jolie nappe, sans doute y parsemer des étoiles. Et de les regarder dans nos yeux.

 

Tout ceci dit, je fais juste une exception (contradiction n’est pas raison, dit mon proverbe favori) pour le calendrier de l’avent de Griottes. Allez-y voir, vous comprendrez.

Les commentaires

Anne Cé

je ne l’ai pas vu ton tweet, ce matin ! sinon, je n’aurais pas manqué d’y répondre, vu que cette année, j’ai mon premier calendrier de l’avent, que j’ai fait moi-même pour ma fille (c’est la première année qu’elle est en âge d’y trouver un intérêt) et que je l’ai fièrement montré sur twitter ! 😀

je ne crois pas au vieux barbu mais à la naissance du bébé tout nu, et ce calendrier de l’avent c’est aussi pour que ma fille n’en retienne pas seulement le matraquage intensif autour du gros barbu, subi à l’école, à l’insu de notre plein gré…

j’aime bien cette idée de l’accompagner dans l’attente… ça c’est la version bisounours ; pour être réaliste, faudrait aussi que je me prépare à la crise du « c’est aujourd’hui demain, je veux ouvrir encore une pochette » 😀

j’aime bien aussi ton Noël intime en famille, j’en imagine la simplicité et la douceur… chez nous, les convives sont un peu plus nombreux, mais nous restons en comité restreint aussi, juste le plaisir d’être ensemble !

Et en petit cadeau bonus, un autre joli petit calendrier de l’avent, http://www.pourpenser.com/avent/ (j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette petite maison d’édition)

Réponse
Anne Cé

ah, ah, réussir ma vie, c’est peut-être un peu vite dit… disons que je m’auto-congratule d’avoir réussi à mener à bien ce projet de bricolage de A à Z, je devrais même en faire un billet sur mon blog (un genre de DIY pour les nuls) 😀

Réponse
Anne Cé

le hic avec les bricolages en rouleaux de PQ, c’est que ça demande une organisation du tonnerre pour anticiper suffisamment tôt histoire de faire le stock. (ou alors une bonne gastro)

Réponse
O-M

Pareil, même chose pour moi, n’ayant pas de souvenirs heureux avec des parents débordés de boulot pdt cette période,adulte j’ai réédité la situation en étant indisponible ce jour là….mes enfants le regrettent certainement. Désormais c’est avec l’un, avec l’une, avec les 2, avec les 3…à leur guise, moi je ne casse plus la tête, je préfère le bbq du 14 juillet !

Réponse
La Mère Joie

Des fois ça m’agace les gens qui fêtent Noël sans être croyants et des fois, je me dis que c’est déjà ça, qu’il y a quand même quelque chose qui se passe. Et puis peu importe peut-être aussi… Ce n’est pas à moi de définir ce qui est bien ou ne l’est pas.

(comm énigmatique)

Réponse
MrsB

Oulàlà j’en ai préparé des calendriers de l’ Avent, ça va peut être compenser l’ absence de montre outrageusement tape à l’oeil.

Réponse
MrsB

Euh non il me reste dix mois.
Allez une folie je prends le train pour Paris, fonce chez R$$$x commande le modèle Navrance Doré sur tranche et je reviens ce soir toute pimpante.

*Voix intérieure*
Fais ça ma fille et tu te prends mon mépris dans la tronche pour l’ éternité. 😉

Réponse
Cambroussienne

Ma soeur a raté la vie de mon fils, pour la deuxième année consécutive, elle lui a offert un calendrier de l’avent (playmobil cette année, chocolaté l’année précédente). Pour NumberOne, c’est effectivement le nombre de jour avant que le barbu à la houppelande ne livre les jouets qu’il a demandé. Pour moi, c’est le décompte figuré avant de revoir ma famille géographiquement éparpillée au complet. Sans être croyante, ne serait-ce que pour cette occasion-là, cette fête m’est sacrée. Elle symbolise les retrouvailles attendues toute une année.

Réponse

Laisser un commentaire