Trêve

Il me semble qu’on râle moins sur ces pages ces derniers temps, non? Me serais-je laissé prendre à l’insu de mon plein gré par ce foutu esprit de Noël que je réfute ?

 

La vie n’est certes pas plus douce chez les Mentalo ces dernières semaines. Pas plus dure non plus, mais plus compliquée, avec des choses qui empêchent parfois de dormir – et aussi des microbes et virus en tout genre. C’est la fête du ganglion, en résumé. Tous les docs du coin, y compris les tweetdocs, sont en alerte maximale. Le pharmacien nous aime d’amour. L’avantage d’une famille nombreuse, c’est qu’on peut faire tourner. Comme là on a chacun le sien, ça promet encore pour les prochaines semaines.

 

Est-ce que je me suis résignée, est-ce que j’ai réalisé que râler est vain ? Je ne crois pas. Peut-être que je suis simplement anesthésiée par les antibiotiques. Trop fatiguée pour m’indigner.

Peut-être que quand ça chahute au dehors, je me réfugie dedans, je ferme la porte, et je me blottis dans le doux cocon de l’amour des miens.

 

Je ne peux pas être sur tous les fronts, ai-je dit hier à ma Collégienne.

Je sais. Tu fais de ton mieux, et c’est super, a répondu cette grande fille décidément très sage.

 

Voilà. Trêve des confiseurs. Qui, si ça tombe, ne m’empêchera pas de sortir de ma torpeur demain.

 

 

Ca, c'est un cliché parmi plein d'autres à trouver dans mon autre chez moi, dans le cadre du projet 365 que oui, je suis à la bourre, mais que je promets de terminer. http://menthealeau365.net

Les commentaires

Isa

Jolie compliment de la part de ta fille .. La mienne , plus petite, soutient et caline aussi beaucoup sa maman en ce moment et il n’y a rien de plus doux !

Réponse
Covima

Tu as tout dit. En expliquant à nos enfants qu’on n’est pas toujours au top, ils peuvent le comprendre. Ta fille est d’une grande sagesse, c’est sûr ! J’espère que les petits soucis vont vite s’évanouir…

Réponse
MrsB

Elle est choucarde ta photo. Ta fille aussi.

Il te faut un gâteau au chocolat, une flopée de clémentine, un disque de musique douce, un film niais et ronron à souhait, un roman victorien, un duvet joufflu et incarnat, du lait ou de la tisane au miel et une nuit étoilée.

Franchement que fiche Mary Poppins ? 😉

Réponse
Verglas «

[…] me doutais que ça n’allait pas durer bien longtemps. Je savais au fond de moi qu’en faire le constat  allait déclencher exactement l’effet […]

Réponse

Laisser un commentaire