Les fourberies de sapin (bis repetita)

 

 

J’ai beau être une mécréante qui fucke Noël, son esprit « raque à la caisse de Carrefour » mais surtout ses haut-parleurs qui nous déversent un sirop pâteux mâtiné de Tino Rossi à longueur d’échoppes made in China, y a un truc auquel je peux pas échapper, depuis que j’ai des marmots, c’est ce putain de sapin.

 

Dans le sapin, moi, ce que j’aime, c’est les boules. Ca t’emmerde pas une boule. Dans le pire des cas, ça finit en mille morceaux dans le ventre de l’aspirateur sans sac, où ça finit de faire gling gling le temps que quelqu’un (moi) se décide à le vider.

 

La guirlande, par contre, c’est rien qu’une salope. Pas encore déballée, elle est déjà pleine de nœuds. Le temps de la déplier en long sur le sol, t’as déjà épuisé ton répertoire de jurons. Après, quand tu veux saucissonner ton sapin dedans, tu finis toujours par marcher sur une ampoule. Du coup, y en a douze qui s’allument plus.  Ensuite, tu comprends jamais pourquoi un coup ça clignote, un coup ça clignote pas. Quand ça clignote pas, tes mômes y demandent pourquoi que ça clignote pas. Quand ça clignote, tu penses très fort que le stroboscope est une invention du diable punissable par la loi (et accessoirement souvenir de tes jeunes années, hier, quoi, qu’est-ce qu’on avait l’air cons quand même).

 

Mais tout ça, c’est quand tu AS un sapin. Parce qu’avant, faut l’acheter, le sapin, Jules Chéri n’étant pas un poil plus bûcheron que l’an dernier, bien qu’il ait démonté l’appui de fenêtre du salon à la tronçonneuse récemment.

 

Et l’achat du sapin, c’est quand même l’arnaque à grande échelle. Chez mon dealer habituel, cette année t’avais le choix entre les épicéas miteux de chez miteux, pas chers, et les Normann chers, mais pleins de trous ou la tronche en biais. Que le monsieur du sapin il m’a dit votre faute, aussi, à vous y prendre si tard (i.e. le 17 décembre, certes), tous les jolis ils sont partis. Et que le monsieur du sapin il m’a dit que lui, il les achète par taille, tous au même prix, et il va pas commencer à faire des différences sous prétexte que certains sont plus jolis que d’autres.  Alors comme il m’a énervée, je voulais partir sans sapin, il était pas question que je file quarante euros au monsieur du sapin pour un sapin que c’était vraiment n’importe quoi, mais les gamins m’assaillaient de « on prend lequel, maman ? on prend lequel, maman ? » en boucle, alors, j’y ai fait tout sortir au monsieur. Et oui, j’ai refusé de prendre celui qui était tout pelé derrière sous prétexte que j’allais le mettre contre un mur. Ou alors, à moitié prix, vu que c’était un moitié sapin. Mais le monsieur du sapin s’est dit qu’il se trouverait un pigeon retardataire pour acheter le moitié sapin au prix du sapin entier.

 

Et comme j’étais décidément très chiante, il a fini par me filer un sapin correct, non mais. Sur lequel j’ai mis mes jolies boules bleues toutes neuves. Avec les vieilles argentées. Et la guirlande aux douze ampoules pétées. Sur le haut, ça se voit moins.

 

*Les fourberies de sapin, épisode 1, 22.12.2010

 

 

 

Les commentaires

Lola SurLaToile

Fournisseur officiel de sapin : le Suédois (pas çui de Manu, plutôt celui de Marjoliemaman). Payé 21€ en décembre remboursé 19 € de janvier à mars (en objets suédois hautement indispensables).
Imbattable.
Ça permet de lui pardonner de perdre ses épines partout et d’encombrer le salon (d’où le fait que les gosses passent tjs trop près, ce qui explique le coup des épines).

Réponse
Covima

Oh ce titre 😀 bravo ! L’épopée du sapin, c’est vraiment digne d’un billet de maman-blogueuse ! L’an dernier aussi, le nôtre avait eu droit à son post, c’est un vrai cas de disputes familiales…

Réponse
Poulette Dodue

Sapin du 17 itou ! Cet année le sapin m’a tué (une sombre affaire de gendarme toussa !). Bref, j’ai un sapin !!!

Réponse
Fredauboulot

Ben moi cette année, je suis passée au sapin éternel. Il est de bonne taille, régulier, ne perdra pas ses aiguilles et je pourrai le réinstaller quand je voudrai l’an prochain sans aller courir les magasins.
Le tien est très beau en tout cas.

Réponse
Bulles de Flo

Ah le sapin! Jusqu’à l’année dernière, j’en avais encore un petit dans notre mini appart’, mais depuis que notre chatte est arrivée, c’est terminé! Le massacre serait trop grand, façon Simon’s cat ;))
Quant au prix du sapin, je ne peux qu’être d’accord avec toi, c’est de l’arnaque!
Merci pour ce petit billet sourire!

Réponse

Laisser un commentaire