Vanités

 

[…] je les prierais qu’ils voulussent bien, leur Légion d’honneur, se la carrer dans le train, comme aussi leurs plaisirs élyséens. (Marcel Aymé, 1949)

 

Avant-hier, Henri Torre, entre autres ancien ministre, a refusé pour la seconde fois en trois ans la généralement très convoitée Légion d’Honneur. On peut évidemment s’interroger sur l’idée saugrenue de le proposer une seconde fois à cette distinction (ce qu’il ressent – à juste titre je pense – comme un manque de respect) alors qu’il avait déjà clairement exprimé son refus, dénonçant l’attribution de cette distinction aujourd’hui à n’importe qui, la privant ainsi de sa valeur historique de mérite, de bravoure, de sacrifice pour la patrie.

 

Refuser les honneurs qu’on estime injustifiés semble aujourd’hui un des actes de conviction pure ultimes, au-delà de toute vanité.

 

Toutes proportions gardées, je ne peux m’empêcher de penser à tous ces concours de blogs, qu’on récrie publiquement tant qu’on y est pas cité, et dont on finit par avouer en rougissant un peu de ce revirement que, tout de même, c’est une reconnaissance, ça fait plaisir… Quand l’ego est flatté…

 

Je m’voyais déjà en haut de l’affiche…

En dix fois plus gros que n’importe qui mon nom s’étalait

Je m’voyais déjà adulé et riche

Signant mes photos aux admirateurs qui se bousculaient

 

A ce jour, à ma connaissance, une seule blogueuse a demandé le retrait de son blog de la liste des  participants à un concours en vue à propos duquel on a lu ou entendu les plus spectaculaires retournements de veste, assumés ou non. Demande ignorée par les organisateurs, d’après ce que j’ai pu voir. Je ne connais pas ses motivations. Je sais qu’elle ne fait pas l’unanimité, bien que je reste la plupart du temps très loin des stériles querelles de clochers. Je n’évolue pas dans les mêmes sphères. Mais je reconnais qu’elle a eu les couilles de ses opinions.

 

Like.

 

Vanité, tout n'est que vanité.

Les commentaires

McMaman

Je découvre ce billet via le « pingback » vers mon blog. Mes motivations… je les avais expliquées rapidement sur FB. Je te fais un copier-coller de feignasse.
« 1. J’en ai marre de solliciter des votes
2. Les guéguerres virtuelles à coups de copinage, ça me gave
3. J’ai déjà un super appareil photo, donc je m’en tape
4. Si ELLE voulait parler de moi, ils l’auraient déjà fait, pas besoin d’attendre un concours comme ça. »
Sans compter que ELLE a prétendu avoir fait une « sélection » alors qu’en fait, tous les blogs qui avaient candidaté ont (à ma connaissance) été sélectionnés.

J’ai demandé plusieurs fois à ELLE de supprimer mon blog, ils m’ont dit oui blablabla et n’ont rien fait. Comme si je demandais une opération technique qui digne du piratage d’un site gouvernemental.

Des couilles, non. Mais j’essaie de garder une cohérence – qu’on m’aime ou pas d’ailleurs !

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Merci pour ton retour. J’avais précisé que je ne connaissais pas tes motivations pour pas que quelqu’un vienne me dire « ah mais en fait c’est parce que ci ou ça, pas du tout comme tu crois » mais maintenant que je te relis, je me rappelle les avoir lues. En fait peu m’importe je crois. Ce que j’ai trouvé honorable, c’est ta cohérence, voilà, tu utilises le mot juste.

Après, la position de Jean d’Ormesson sur sa Légion d’Honneur (acceptée mais non portée) n’est pas cohérente, mais honorable aussi, puisqu’honnête. 😉

Réponse
bismarck

Bon ben c’est pas ici qu’il faut réclamer un Mentalo d’Or (ou de chocolat, ça m’irait très bien) pour ma persévérance à commenter malgré mon rejet fréquent dans les spams…
Moi aussi, ça me fatigue, ces concours truqués où il faut faire du charme sur tous les réseaux pour récolter des voix.

Réponse
ohmama

je trouve ça un peu hypocrite de ta part de balancer comme ça. Ce que je vois de l’extérieur en tant que non blogueuse, c’est qu’un peu de reconnaissance ne fait pas de mal, et je peine à croire que tu aurais refuser, tout comme la blogueuse qui s’est retirée, pour les raisons (vraies ou fausses on s’en fout) si vous aviez été désignées grandes gagnantes.
et comparer la légion d’honneur avec des concours de blogs aussi éphémères je trouve l’exemple bien mal choisi tant va n’a rien à voir.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Je crois personnellement que la reconnaissance ne vient pas des concours. Et la reconnaissance est un concept bien flou et bien personnel, tout à fait relatif. Je ne participe pas aux concours, et je veux croire que j’aurais eu le cran de refuser/tenter de retirer ma participation si elle avait été faite à mon insu.

C’est clair que ça n’a rien à voir (je le dis d’ailleurs moi-même: « toutes proportions gardées ») mais l’une m’a fait penser à l’autre, que veux-tu.

Réponse
O-M

Vrai….la course à la légion d’honneur bloguesque me gonfle aussi, être tout le temps en temps de chouiner  » voter pour ma recette, voter pour moi, je veux le Kitchen-truc….j’ai définitivement adopter le « je-m’en-bats- l’oeil », et oui Mme Mentalo puisque je n’ai pas de couilles môa,et je ne vais pas battre celles de mon fiancé (le pôvre, c’est qu’il y tient…)
En résumé, je veux un 2012 LIBRE ( comme le Québec, il y a longtemps !!!!)
Bises ma belle

Réponse
Patricia

Juste une question la blogueuse , elle s’est bien inscrite au concours que tu cites. Quel intérêt de s’inscrire pour ensuite demander un retrait ? Est-ce la peur de perdre ?

Réponse
McMaman

La rédaction du magazine a menti sur le mode de fonctionnement du concours. Il était indiqué qu’il s’agissait d’une sélection de la rédaction, jamais été question de faire voter le peuple une fois par jour pendant 15 jours au moment de l’inscription.
Pour moi il s’agissait d’un concours « noble ». Quand j’ai donc vu le résultat mis en ligne, j’ai demandé le retrait de mon blog, car le concours proposé ne correspondait pas – à mon sens – à celui proposé.

Réponse
McMaman

C’est du second degré, rapport au droit de vote, les citoyens, le vote, tout ça.
Bref, « pas les même sphères », incompréhension humoristique de base.

Réponse
Blonde paresseuse

Je ne crois pas non plus que j’aurais le courage de refuser, ni celui de demander un retrait… En revanche, je n’appellerai pas à voter, parce que ça me gonfle trop super grave de voir la mendicité des votes pratiquée par certaines…

Un p’tit vote siouplait ?….
TOUS. LES. JOURS.

Insupportable.

Réponse
Cambroussienne

Like aussi 🙂

Je suis toujours éberluée quand je vois à qui est attribuée la légion d’honneur. A se demander si, finalement, il n’est pas préférable de ne pas être des décorés.

Ceci dit, et toutes proportions gardées, grande fut ma vanité quand j’ai découvert, pas plus tard qu’hier, que l’on m’avait décerné un Mentalo d’Or pour l’année passée.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Atta, en faisant des recherches pour écrire ce billet, j’ai quand même vu que Mme de Fontenay avait été choisie aussi (elle l’a refusée aussi, ceci dit). Ca laisse rêveur, quand même.

Le Mentalo d’Or, y a personne qui vote et que moi qui décide, et je ne cède aux pressions que sur mon compte en dollars aux Cayman. Donc c’était mérité. Vanité autorisée.

Réponse
Cambroussienne

Tu crois que je pourrais avoir un macaron pour l’accrocher à ma boutonnière ? Je suis sûre que cela ferait la différence pour mes entretiens d’embauche.

(transfert effectué sur le compte mentionné)

Réponse
clemlamatriochka

Je ne pense à personne en particulier mais je me demande si refuser ne peut pas être aussi une marque de vanité parce que cela se sait aussi et on admire alors… La boucle est bouclée.
Pour moi, les motivations du refus sont donc importantes.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

C’est clair que pour le coup Henri Torre fait plus le buzz que ceux qui ont été décorés. Notamment parce que parli les raisons, il exprime aussi un désaccord avec le pouvoir en place, et que c’est de bon ton actuellement.
Chacun a ses raisons d’accepter ou de refuser, je pense, je crois que c’est ce que j’ai compris aujourd’hui, à la réflexion, en lisant vos commentaires notamment.

Réponse
nana

je ne crois pas que j’aurai eu… que j’aurai le courage de me retirer d’un concours. par contre, je comprends les raisons qui poussent à arreter. d’ailleurs pour ma part,je n’appelle plus aux votes… mais je l’ai fait… mais ça a fini par me gaver de gaver les autres… mais qui sait si je ne recommencerai pas pour au autre concours… dans d’autres temps… 😉 j’dois avoir besoin de reconnaissance sans doute…

Réponse
MrsB

Alors là je ne voterais jamais pour un blog x ou y même si j’adore ce que fait l’auteur du blog.
Dans d’autres lieux que la blogosphère j’ai vu de mes yeux vu la facilité déconcertante de faire exploser les votes à la portée de n’importe qu’elle geekette pas trop manchote.
Ne pas perdre vanité des vanités.
En plus les blogs sont déjà le bûcher des vanités, des gros nombrils près à s’enflammer au moindre coup de vent contraire, inutile d’y ajouter du concours et du kikimeter. 😉

Réponse
Marie de Mamanstestent

Juste pour revenir sur le concours Elle. Je m’étais inscrite également dans l’euphorie bloguesque. En effet, il y avait un forum présélectif où on pouvait candidater.
Puis, j’ai lu le règlement (oui, c’est mon côté mec, lire le mode d’emploi après).
Et j’ai vu apparaître l’appel aux votes qui était précisé hein, puisque je l’ai vu.

Puisque je sortais à peine des GBA, j’ai préféré me retirer tout de suite par un simple avenant à ma candidature.
Lorsque l’équipe de Elle m’a contacté pour me dire que j’avais tout de même été sélectionnée, j’ai décliné poliment et ma demande a été prise en compte.

Je ne comprends pas le pourquoi de cet article, je le trouverais même blessant si je le prenais pour moi.
Ecrire un blog c’est un acte personnel, certes, mais quand on s’aperçoit qu’on plaît, parce qu’on a un contenu qui plaît, c’est toujours agréable pour l’égo, certes, et également pour le temps passé à écrire, pour les articles rédigés par plaisir et aussi parce qu’on se sait lue et attendue.

Je te lis toujours avec plaisir mais j’ai là un petit pincement au coeur à te voir fustiger celles qui essaient de faire de leurs blogs un petit-quelque-chose.
Ce n’est pas de la vanité, c’est humain de vouloir s’entendre dire: « vous comptez un peu ».

Nous sommes toutes conscientes que cela n’a qu’un temps, nous savons toutes que cette pseudo-notoriété est celle d’un instant, d’une sphère. Ce qui n’empêche pas d’être heureuse de ce qu’on peut réussir à faire. Et je ne vois pas au nom de quoi je refuserais qu’on me dise que ce que je fais est chouette.

Bref, tout ça pour dire que ça m’a fait mal au coeur de lire ça.
En plus, ces pseudos-récompenses n’apportent rien, qu’un peu de satisfaction pour celles qui les recoivent. Alors ça dérange qui?

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Marie, je ne fustige absolument pas ceux et celles qui participent à des concours – chacun est évidemment libre de faire connaître son blog comme il l’entend. Je pointe juste du doigt cette hypocrisie ambiante qui consiste à déblatérer, discréditer totalement un concours, puis de s’y inscrire (tu vois, dans ma grande naïveté, je ne savais même pas qu’il fallait s’y inscrire) – du moins d’y participer. Je ne dis absolument pas que c’est ton cas.

Bien sûr qu’un prix est toujours une jolie reconnaissance du travail fourni pour arriver à un blog de qualité. On peut juste s’interroger sur les conditions d’attribution de ce prix. Et encore, là n’est toujours pas mon propos non plus. Ce que je déplore, c’est le manque de cohérence – ceci dit, je reconnais ne pas être à une contradiction près non plus, je suppose qu’on est tous humains.

Je dis encore dans une autre de mes réponses avoir cheminé tout au long de la journée d’hier suite notamment à vos commentaires, et en avoir conclu que chacun a ses raisons, et que ça se respecte aussi. Ce qui ne m’empêche pas d’assumer mes écrits – sans vouloir pour autant en faire une polémique. Je constatais juste qu’aujourd’hui, je crois que la cohérence se perd au profit de la vanité. J’ai pris ces deux exemples à ma portée spontanément, je suppose que si je réfléchissais, j’en trouverais d’autres, notamment dans le monde de l’entreprise par exemple.

Réponse
McMaman

Je n’ai pas lu le réglement, j’avoue, je suis restée sur l’annonce faite qui parlait de sélection par la rédaction, de choix de la rédaction, etc.
Quand j’ai reçu le mail, qui disait bien que le blog avait été « sélectionné » (et là il faudrait vraiment que le magazine revoit sa notion de sélection, car à ma connaissance c’est plus une « collection »), j’ai été ravie. Et puis j’ai vu le système de vote ultra lourdingue et surtout j’ai compris ce que je considère personnellement comme une arnaque. J’ai envoyé 4 ou 5 mails pour retirer ma candidature, on m’a assuré que ce serait pris en compte blabla. Je ne suis pas retournée sur le site pour voir – franchement autre chose à faire.
Je suis surtout déçue que mes demandes n’aient pas été prises en compte, alors que je les ai clairement motivées dans mes mails et que mon interlocutrice avait fait mine de comprendre et d’accepter mon retrait.
C’est pas de la vanité, c’est du gavage – gavée de ces concours consanguins, et gavée de gaver les autres. Donc j’arrête, et je compte bien m’y tenir !

Réponse
marie

j’avais un blog que j’aimais beaucoup et puis un jour il s’est retrouvé classé dans le wikio-elle top 10… c’était il y a 2 ans environs… depuis j’ai tout laissé tomber ou presque… je n’ai jamais fait mon blog pour être sur le devant de la scène, mais pour partager des idées, des photos, des réflexions… sur le moment je me suis sentie fière, qui ne le serait pas!!! et puis la raison a pris le dessus… et j’ai laissé mon blog à l’abandon pendant de longs mois… mes statistiques actuelles me conviennent :))
j’ai alors pris le temps de réfléchir au pourquoi du blog, après avoir été accusée de déballer ma vie privée sur internet, de chercher l’admiration, les compliments, la reconnaissance… il a été certes une très belle béquille pour trouver le chemin vers la confiance en soi, mais cette course aux applaudissements est fatigante (tout autant que tous ces articles sponsorisés partout…)

Réponse
Alorom

Bien fait de venir, moi!!!
Ce qui me fait ROYALEMENT chier, ce sont ces nanas qui disent « ouais bof, Elle, journal de parisiennes, c’est pas moi, ça ne me ressemble pas, suis pas Fonelle.. » tout en se touchant le clto parce qu’elles sont sélectionnées!!
J’espère sincérement pouvoir assumer le jour où « ma mère  » renaîtra de ses cendres, le fait de faire la roue lorsque je serai plébiscitée par « mon chien, mon ami »!!!
A propos,  » Ma mère » bouillonne, ça va jaillir imminemment!!
PS: J’adore les filles qui ont des couilles, surtout à Rio, sont gaulées comme des bombasses!!:D

Réponse
Fredauboulot

Bien dit!
C’est comme ces concours organisés par les marques de vêtements pour enfants. Je me suis faite avoir une fois. Après avoir envoyé la photo de mes schtroumpfs, parce que ce sont les plus beaux d’ailleurs, j’ai compris qu’il fallait qu’ils obtiennent le plus grand nombre de votes du public pour être sélectionnés au jury final. J’ai laissé tomber et jamais demander à quiconque autour de moi de cliquer comme des malades pour faire monter le compteur.
Pffff

Réponse

Laisser un commentaire