Féedulogis #2

Féedulogis (c’est ma femme de ménage), je l’aime bien.

 

Bon, d’accord, j’ai envie de l’étrangler avec le tuyau de son aspirateur XXL des fois. Genre chaque semaine. Parce que le grand truc d’une femme de ménage, même si elle vient chez toi depuis presque trois ans, et que tu ne changes pas les meubles de place toutes les lunes, c’est de jamais remettre les trucs à leur place. Pas loin, mais jamais à leur place, comme ça tu vois bien « qu’elle est passée », qu’elle a fait son job. Genre, si le bib du matin se casse la gueule dans le micro-onde, c’est parce que le plateau a été mal remis, mais au moins t’es sûre qu’il a été lavé. Oui, ça va jusque là. Si ça s’arrêtait à foutre le bordel dans mes armoires deux fois par an, finalement, ce serait vivable.

 

Trois ans que ma cuisine est sens dessus dessous chaque semaine. Trois ans que la déco de ma salle de bains est refaite chaque semaine. Pour le reste, je vois pas : j’y suis pas.

 

Mais je l’aime bien. Pire, elle m’est indispensable. Genre, je tremble souvent qu’elle démissionne, comme ses douze collègues avant elle, rapport au foutoir chronique chez nous. Les gamins l’adorent, elle nous dépanne souvent quand on est en rade, et c’est la fête à la maison quand ses enfants viennent babysitter les miens. Puis elle a un lapin nain qu’elle nous prête quand elle part en vacances, comme ça je peux démontrer aux gosses que c’est chiant, un lapin, faut nettoyer la cage. Ouais, c’est mignon aussi. Mais faut nettoyer la cage.

 

Puis surtout, quand Féedulogis part en vacances, elle rapporte des souvenirs. Et comment te dire, Féedulogis et moi, on n’a pas DU TOUT les mêmes goûts.  Et c’est encore pire que quand ta belle-mère que tu vois une fois toutes les années bissextiles t’offre une suspension de plante en macramé, là, tu peux même pas les planquer, puisqu’elle peut vérifier chaque semaine que la chose est toujours bien à sa place, dans la chambre des enfants (oui, je suis lâche).

 

Mais je l’aime bien, Féedulogis. Vraiment.

Les commentaires

Cambroussienne

Je compatis, vraiment. A l’occasion, NumberOne et NuméroBis m’aident dans ma tâche de femme de ménage (à domicile, le mien). Ce qui irrémédiablement se retourne contre moi : les poussières et miettes soigneusement amassées par mon balai sont consciencieusement disséminées dans toutes les pièces, et la maison frôle l’inondation quand NumberOne décide de nettoyer la table de la cuisine…

Réponse
O-M

Moi aussi je l’aime ta Féedulogis, au moins elle est fidèle, les enfants l’aiment et comme disais ma mère  » elle fait le plus gros, c’est déjà ça ».
Quand tu vois ce que les petites jeunes font maintenant…estime-toi heureuse, tu as une perle !
Vécu : un jour je dis à une stagiaire (18 ans), vas chercher une bouteille d’huile en réserve et mets-la dans la friteuse…oui,oui…. elle a mit LA BOUTEILLE dans la friteuse !

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Ah ouais, des jeunettes qui viennent, te demandent si à la place du ménage elles peuvent pas faire la cuisine, qu’elles cuisinent pas gras puisqu’elles enlèvent le blanc de la viande hachée quand elle font la sauce spaghetti, j’en ai mis plus d’une dehors!

Réponse
bismarck

Le ménage est pour Bibi. Comme ça, si c’est mal rangé ou que la déco m’ennuie, je sais exactement à qui m’en prendre…

Réponse
Corinne (Couleur Café)

Moi, c’est depuis que nous sommes installés ici que j’ai une fée du logis. C’est vrai, elle m’est indipensable, car bizarrement je ne m’en sors plus seule comme quand j’étais en France. Elle fait tout à merveille, malgré un caractère d’ovni !

Réponse
Mlle Mimosa - Lydie

Elle t’offre des trucs genre boîte à bijoux en coquillages ? Ou coquillage qu’on entend la mer dedans ? (j’en veux un !) ou le baromètre qui change de couleur suivant la météo… Bon, je n’aurais pas la chance que tu te prénommes aussi Lydie et que tu puisse me refiler un bols couleur crème à bordures bleues et avec des oreilles, et ton prénom écrit dessus (au dessus d’une photo du bord de mer) ?…

Réponse
Blonde paresseuse

Moi j’ai du pot, Féedulogis (qu’est plutôt Carabosse que Clochette, dans le genre), elle ne m’offre que des trucs publicitaires qu’elle doit récupérer dans les autres lieux où elle officie : des porte clés, des blocs de post-it, des stylos. Et des légumes l’été, souvent. Ou des fleurs de son jardin. C’est super gentil.

Elle est pas bien efficace, mais comme l’a dit un com plus haut « elle fait le plus gros, c’est déjà ça ! ». Je vais m’en séparer cause finances désormais plus compatibles avec l’emploi de ladite fée.
Et je suis un peu triste.

Réponse

Laisser un commentaire