Con(sternante)

Les grandes personnes sont bizarres. Elles demandent à leurs enfants d’être raisonnables, et elles, elles prononcent des fois des phrases totalement dépourvues de sens, sous prétexte de prendre soin d’eux.

 

Petits, avec mon frère, nous caricaturions souvent notre mère :

-Ne tombe pas dans la cave !

-Non Mamaaaaaaaaaaan ! (bruit étouffé d’une chute du douzième étage)

Evidemment, nous nous trouvions très drôles. Elle faisait la grimace.

 

Puis, l’autre jour, j’ai réalisé que c’est plus fort que moi, moi aussi j’abreuve mes mômes de ces phrases débiles, et que j’ai même pas besoin d’eux pour me foutre la honte, je passe très bien pour une conne toute seule.

 

Au Moelleux qui étrennait sa trottinette toute neuve samedi, je demandai de chausser ses vieilles baskets et d’enfiler son casque. Normal, tu me diras. Ce qui l’est moins, c’est que j’ajoutai alors :

 

Et essaie de faire attention à tes dents au prix où je paie l’orthodontiste !

 

Consternant. Il a eu la bonté de ne pas relever. Parce qu’en principe la marmaille n’est jamais en retard pour te faire sentir que la maison de retraite est proche.

 

Ainsi, rentrant samedi midi d’une matinée de courses diverses, je m’enquis toute joyeuse auprès de la Pili-Pili :

 

-Alors ma puce, qu’as-tu fait ce matin ?

-Cacaaaaaaa !

 

Evidemment. Tant de spontanéité est certes émouvant. 

Mais depuis, je fais une cure d’abstention.

Les commentaires

Mme Statler

Fais attention a ta tete, t en a qu’une, quand tu seras grande, mange ta soupe si tu veux grandir…. Et le must du must c’est quand j’ai coince le maillot de corps dans la culotte de Poupette
La je me suis dit qu’elle s’en souviendrait encore dans 30ans, comme moi

Réponse
cécile

le mien : « soyez prudents quand ils montent dans le bus de ramassage scolaire ! »
Réponse immédiate de ma collégienne et de son frère, les yeux levés au ciel : « Maman! j’te signale que c’est pas nous qui le conduisons le bus !!!  »
et moi in peto : « oui mais bon … quand même ! »

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Han han, tu crois pas si bien dire, il y a quelques semaines, ma fille descend le parking devant la maison en courant, zippe sur le verglas, et a failli se retrouver sous les roues du bus. Du coup elle a droit à « Et ne cours pas après ton bus! »

Réponse
tournicotiton

Le pire c’est quand même de frotter le coin de leur bouche avec notre salive… je détestais quand ma mère faisait ça et je me suis surprise à le faire, BEURK!!! Quant au maillot de corps dans le slip, je le fais, j’ai tirs tellement peur qu’ils aient des courants d’air…

Réponse
Covima

Moi je dis « mouille mon doigt » comme ça je frotte avec LEUR salive. C’est mieux tu crois ? 😀

Réponse
Cambroussienne

Mon top fail (il vaut tous les autres, tu vas voir) c’est : « vas te laver ! » hérité de ma mère quand elle souhaitait que nous lui lâchions la jupe plissée.

Réponse
ugly beauty

moi quand ils m’embtent, la phrase fétiche de mon tonton sort toute seule: « prends ton ballon, et va jouer sur l’autoroute »

et a chaque fois, j’ai un instant de doute, je les crois tout a fait capables d’essayer.

Réponse
Mère Blabla

Moi je demande régulièrement à ma fille de ne pas tomber. Visiblement elle s’en tape comme de l’an 40. Enfin si on mate les jolis bleus qu’elle arbore.

Réponse
lemiroirdenarcisse

Ahahha! Excellent! 😀 Je n’ai pas encore d’enfant mais c’est le Mâââle qui m’a remise à ma place quand je lui ai dit de faire attention quand il roule à vélo (il traverse tous les jours une route limitée à 90) et qu’il m’a répondu qu’il allait se faire une joie de se jeter sous les roues d’une voiture!

Réponse
MrsB

Pas les dents, pas les dents ! Elle est excellente xD

L’ainé je lui dit encore de s’ habiller chaudement, de ne pas monter dans la voiture d’un chauffeur ivre etc .Zéro pointé la petite mère B.

Réponse
Blogueuse égarée

Meuh on dit ça juste pour montrer qu’on s’intéresse. Fais gaffe à tes dents, ça veut dire je t’aime, voilà. Bon, et aussi le dentiste coûte un bras.

Réponse
NiouzMum

Souvent lassée de leur demander 50 fois la même chose je finis par lâcher un « et/mais dépêche-toi !!! » et quand il/s fini/ssen/t par accourir en ne regardant pas où il/s met/tent les pieds je lui/leur dit « mais doucement ! »
Dans ces cas-là je suis tentée de me reprendre moi-même !!!

Réponse

Laisser un commentaire