Le retour

Les gens, je suis rentrée.

Il me faut mettre un peu d’ordre dans mes émotions, les vacances en furent riches. Voir ses enfants reproduire exactement les mêmes gestes que soi, au même endroit, plus de trente ans après, n’est pas anodin, je crois.

Ranger ses photos pour ranger dans sa tête, je suppose.

Et puis je me suis levée très tôt ce matin. Et quand je dois me lever très tôt, je dors toujours mal, parce que j’ai peur de dormir trop fort et de louper le réveil, ce qui ne m’est jamais arrivé, note bien, mais à mon âge, ne viens pas me contredire, je crois que je le prendrais mal.

Donc ces nuits sont au choix pourries, ou pleines de rêves absolument incohérents. Enfin, je dis ça, mais ça se trouve, y a bien un psy qui me décortiquerait ça comme une crevette grise.

Ce matin, j’avais rendez-vous à sept heures du matin, à quarante-cinq minutes de route, avec mon acupuncteur, que je devrais épouser bientôt. Le fait qu »il ait environ le triple de mon âge ne compte pas, vu qu’il a un appart à Chamonix me guérit miraculeusement d’une sciatique récidivante un poil exaspérante.

Donc, somme toute logique, j’ai rêvé que je me rendais à ce rendez-vous. Je ne m’explique pas par contre pourquoi j’ai chaussé mes rollers, rejoint tout un groupe qui se rendait dans la même direction que moi. Nous fûmes un peu perplexes quand il fallut traverser le fleuve sur un pont de singe, surtout moi avec mes rollers, tu imagines bien. Y a une histoire sombre de radeau qui passait par là, et je me retrouvai je ne sais comment sur l’autre rive afin de poursuivre ma route. Arrivée en ville, jâvais toujours mes rollers aux pieds, et surtout, surtout, je portais un bikini rayé bleu et blanc.

Mais je suis arrivée à temps à mon rendez-vous.

Avoue que ça tient du miracle.

Après, on s’étonnera encore que j’aie juste envie de faire une sieste, là.

Les commentaires

Fredauboulot

J’adore ton rêve, même si je suis incapable de te dire ce que ça signifie.lol

Réponse

Laisser un commentaire