Au large

Elle n’a pas onze ans. Ce vendredi là, à l’aube, je l’ai serrée très fort contre mon coeur, et je l’ai laissée monter dans le TGV.

Seule.

Ce n’était pas la première fois, elle m’avait assuré, rassurée: elle pouvait très bien le faire. Nous avions compté les arrêts, chargé son netbook rose avec de la musique et des films de chevaux. Je lui avais prêté mes écouteurs, les blanc qu’elle aime bien.  J’avais bourré son sac de provisions, des fois que le train ait l’idée saugrenue de tomber en panne en rase campagne.

Je lui avais fait mes douze mille recommandations. Comme d’habitude. On n’a pas le statut de prunelle de mes yeux pour rien.

Et puis elle est montée, a trouvé sa place, comme une grande. Elle m’a fait ce sourire spécial de quand elle me quitte pour quelques jours, celui qu’elle me réserve quand elle sait très bien que je vais pas pouvoir m’empêcher de pleurer. Comme si à ce moment-là, c’était elle la grande. A dix ans et dix mois exactement.

Je me suis retrouvée seule sur le quai, je ne savais pas quoi faire, alors j’ai fait des coeurs sur la vitre du train, qui l’accompagneraient même à plus de trois cents kilomètres par heure. Après, j’avais les doigts tout noirs, et elle a encore ri. Il me semblait entendre son rire à travers la vitre.

Et puis les portes se sont fermées, le train a disparu au loin, et je suis restée seule dans le froid. Et je me suis demandée à quel âge on est grande? A quel âge il est normal de monter dans un train, seule? A quel âge on les laisse partir le coeur léger?

Les commentaires

NiouzMum

On peut pas les garder tout petits pour toujours ? Non parce que s’ils ne grandissent pas on n’a pas à vivre ça, non ?

Réponse
laviedansmatribu

très émouvant…très beau texte. Quelque soit l’âge de notre enfant, notre coeur de maman se serrera toujours, à chaque départ :/
A quel âge on est grande ?? aucune idée…mais quand je regarde ma « treize ans et demi », responsable, mature, autonome…Elle qui prend le relais quand je flanche…je me dis que cet âge-là n’est pas très loin 🙁

Réponse
Bubuche

Pour moi le plus grand n’a encore que 6 ans, mais je m’imagine déjà ses futurs départs sans moi …
et ses retours aussi, et les probables évolutions qui vont avec : je me rappelle que c’est lors de ces coupures loin des parents que je « changeais » le plus étant ado.
Mais que c’est dur de les laisser découvrir le monde et se créer leur vie sans nous !!

Réponse
Fredauboulot

J’ai eu les même pensées quand j’ai mis mes 2 « grands » de 10 ans 1/2 et 7 ans dans le train seuls il y a 2 ans. Un portable, un trajet direct avec arrêt au terminus et interdiction de se séparer dans le train. Tout s’est bien passé mais on m’a regardé d’un drôle d’air.
Avoir confiance en ses enfants, ça ne s’achète pas comme ils disent, et ça ne dépend pas toujours de l’âge…

Réponse
well11

Je crois que pour moi c’est raté. J’en ai pris pour perpette. Biz

Réponse
Les jours précieux |

[…] se vident les paquets de cookies, les briques de lait ou la réserve de thé. Mais comme la maison depuis toujours me semble vide lorsque mon âme jumelle déserte, pour quelques heures ou quelques […]

Réponse

Laisser un commentaire