Au jardin

Ma mère est une grande malade (celui qui a pensé tout haut « c’est de famille » peut sortir tout de suite): elle n’est heureuse que dans son jardin, à genoux, à gratouiller sans fin, à saluer les insectes, et à rêver du jour où on l’enterrera à poil pour qu’ils puissent à leur aise la dévorer.

 

Moi, je croise un ver, je fais eurk. Je croise un orvet, et je crie au boa constrictor. N’empêche, j’aurais jamais cru, mais avec l’âge, finalement, le jardin et moi, on s’apprivoise doucement. Tondre la pelouse m’est un bonheur sans nom. Les mômes ont beau me brailler aux oreilles, je n’entends, rien, toute à ma marche automatique, et à ma pensée vagabonde. Je savoure alors les odeurs changeantes, les parfums mélangés de toutes ces herbes coupées, et mon nez en frémit de bonheur.

 

Mettre quelques fleurs en jardinière et soudain faire sourire la maison, planter quelques salades en imaginant les croquer quelques semaines plus tard, archi-fraîches, bonheur. Surveiller chaque soir la couleur des fraises pour les cueillir à point, pareil.  Par contre ne me demande pas de penser à les arroser, je suis comme qui dirait pas programmée pour, heureusement que le Jules sauve la mise et la récolte.

 

Je gratouille dans les parterres, je hurle quand les fourmis me prennent pour l’A6, je fais une moue dégoûtée devant les limaces, mais je tiens bon. Je milite pour l’abolition du délit de sale gueule, ou de mauvaise herbe, ayant du mal à déloger la moindre fleurette au prétexte qu’elle ne soit pas aussi noble que ses consœurs plantées. Et surtout, je m’émerveille à chaque fois que dans la moindre micro fissure, une toute petite plante trouve la force de pousser.

 

Et puis je râle, parce que j’ai les ongles amochés, les doigts tout noirs, mais l’âme un peu verte, alors, ça va.

 

Les commentaires

manouelille

Sais-tu qu’on n’a pas le droit de se faire enterrer à poil ???
Je suis verte !

Réponse
Mag

Ma mère est comme la tienne… et moi, ben j’accroche pas du tout… C’est mari qui s’en charge, c’est un peu beaucoup son job aussi!! Mais comme dit l’adage: les cordonniers…. donc les jardins de ses clients sont bien plus beaux que le mien!

Réponse
O-M

Tout pareil…une aversion pour « la culture » et quand j’ai eu mon lopin de bonne terre (pleine de fumier pour nourrir,ne fais pas beurkk stp !!!) j’ai été prise d’une frénésie de plantation j’ai ressenti la même jouissance en mettant la petite graine et en la voyant pointer le bout de ses feuilles, mais depuis cette année (blog oblige) c’est mon fiancé qui s’y colle et j’avoue qu’il est bien plus doué que moi, pas grave : il récolte, je cuisine, que demander de plus ????

Réponse
Mme Statler

j’adore faire germer des graines
une fois qu’elles poussent, sont mise en terre, bha ça ne m’amuse plus, du coup ça meurt…
y’a des gants pour le jardinage tu sais?

Réponse
Mag

ah non, pas de gants sinon personne ne voit que t’as mis les mains dans la terre 🙂

Réponse
Cambroussienne

Han !!! Tout pareil que toi… excepté le passage de la tondeuse !!! J’en ai fait quelques billets l’an passé, nettement moins bien écrits (cela va sans dire).

Réponse
Le clou «

[…] le dit fort bien ma copine paysanne Mentalo, l’exercice n’est pas désagréable, tant la monotonie de l’action associée aux […]

Réponse
Blonde paresseuse

Moi, quand je tonds (seulement les années bissextiles… merde, c’est mon tour), ça sent aussi la crotte de chien (t’as jamais tondu des crottes égarées ?)

Alors pour désodoriser, je tonds la menthe. Les fabricants d’Air Wick, en fait, ce sont des jardiniers.

Réponse
alorom

Putain mais ils se droguent chez WP???? Qu’est ce qui s’est passé pendant mon absence?? Voilà que je te linke et hop je suis dans tes coms!! C’est quoi ce délire????

Réponse
bbflo

tout pareil… sauf que moi je suis plus « vieille » et donc bien plus avancée dans le processus… je suis à peu près entre ta mère et toi !!

Réponse
ElsaNeverland

J’adore jardiner mais j’oublie toujours d’arroser… Pas cool, même pour les géraniums, quand on habite une région où il pleut une fois tous les 3 mois…

Réponse
Bismarck

Maintenant que nous avons un jardin à nous, l’homme et moi y passons du temps, déjà pour désherber/ dégager les jolies plantes (j’ai trouvé des fraisiers, je me demande s’ils vont fructifier?). Mais je retrouverais bien les gants que j’ai achetés, pour enlever les orties…

Réponse

Laisser un commentaire