E= quoi encore?

Les tables de multiplication, scandées en chœur au rythme de la règle en bois claquant sur le tableau, c’est dépassé, so siècle dernier. Les apprendre par cœur, c’est devenu bien trop compliqué apparemment, pour les écoliers modernes.

 

C’est vrai, ils utilisent déjà leur temps de cerveau disponible à démarrer en moins de deux le lecteur DVD ou la console de jeux, avant de savoir compter jusqu’à cinq, faudrait pas non plus leur en demander trop, surtout.

 

Alors, dans les programmes scolaires modernes, on ruse pour pas trop les fatiguer, nos petits Einstein en devenir. On leur file des trucs et astuces, des méthodes de calcul. Si.

 

L’exemple le plus lénifiant étant celui de la table de 9. Pour faire 6×9, c’est bien trop difficile de retenir 54, il faut biaiser. On leur apprend donc que 6×9, c’est 6×10-6. Eh oui. A priori, c’est pas con. Sauf que le môme, il s’emmêle évidemment les pinceaux dans la formule, genre il sait qu’il doit augmenter de 1, mais il sait plus où, donc il patauge. Puis il a oublié en cours de route, vu qu’il est parti sur 7×10, ce qu’il devait soustraire. Bonjour le carnage.

 

Mais qu’est-ce que tu veux, c’est la modernité.

 

Les commentaires

O-M

Rien ne vaut la « vieille » méthode….50 ans après je connais toujours :
« mais où est donc Ornicar » !
Si je dis ça à ma fille…elle me demande si j’ai un nouveau chien (pas lol)

Réponse
Fredauboulot

Ahhhh, la réforme des programmes scolaires… Tout un programme!
Entièrement d’accord avec toi bien sûr.

Réponse
fannieb

Bonjour, premier com’ mais avec une schroumfette en CM1, les tables ont été pas mal d’actualité à la maison ces derniers mois… On va dire qu’on a de la chance, la méthodologie chez nous n’a pas vu mai 68 et est toujours très 3e et 4e République, donc on apprend par coeur… sauf la table des 9 qui marche avec les doigts. La schroumpfette m’a montré comment poings serrés, on « voyait » que 9×3 = 27 : il suffit de lever le majeur (allez savoir pourquoi elle a choisi CET exemple parmi les 10 possibles…) : avant lui 2 doigts pliés et après lui 7, donc 27. Et ça marche pour toute la table !! Ça m’a bluffé mais au moins, on a évité de galérer sur cette table !!

Réponse
Madame Moustick

il y a de multiples techniques pour faire du calcul mental rapidement (entre autre le par coeur). Le par coeur a beaucoup d’avantage mais ne permet pas de savoir multiplier directement au delà de 10 (il est rare qu’on les apprenne après 10). La technique 6×9 = 6×10 – 6 revient à une factorisation et est donc très compliquée à cet âge là. Tout cela pour dire que l’enseignant peut apprendre les tables aux enfants de plein de manière différente mais je ne suis pas sûre qu’une seule de ces méthodes soit idéales.

Réponse
Val1603

Moi j’aimais bien le temps où on les apprenait par coeur… nos tables de multiplication… Peut-être je suis vieille alors 😉

Réponse
bbflo

ah oui, maintenant on part toujours du principe que les gamins sont idiots, il faut tout sim-pli-fier ! (par exemple parfois ils lisent des « résumés d’oeuvres », en gros des « condensés » de 40 pages à la place d’une pièce de théâtre entière). ça me dépasse.

Réponse
L’entorse «

[…] fois dans la journée, rempli le frigo, fait les devoirs avec le Moelleux, dont la table de 9, la maudite. J’avais douché les petits avant le retour du Jules, fait un gratin dauphinois qui avait […]

Réponse

Laisser un commentaire