Laurence 2.0

Entre nous, les initiées, on en parle comme « du livre de Marjo, le second ». En vrai, il a un nom: « Ma grossesse en 300 questions ».

 

Parce que oui, bien avant le pipi bâton ou l’attente devant le frigo dans lequel tu as rangé à côté du Philadelphia le verre d’urine du matin, pour voir si des fois elle gélifierait pas, ce qui signifierait d’après Mémé Gertrude que tu es enceinte, ou pas, tu sais plus trop bien au fait*, tu t’en poses, des questions, et plutôt mille qu’une.

 

Marjoliemaman, elle en a sélectionné 300, et c’est déjà pas mal. Surtout qu’elle y répond, avec son expérience de maman, mais aussi l’aide de professionnels de la santé. Sans tabous, mais aussi sans longs discours moralisateurs. So 2012, quoi.

 

 

Je vais pas te mentir, au bout de quatre grossesses, j’avais à peu près fait le tour du sujet, même si, encore et toujours, il y a des choses qu’il est bon de préciser, de rappeler, de rafraîchir la mémoire, de se mettre au goût du jour sans se faire parasiter par toutes les idioties qu’on peut entendre sur le sujet (non, maman, les remontées acides, c’est pas parce que mon bébé est chevelu).

Moi, ce bouquin, je l’offre aux futures primipares de mon entourage qui me saoulent avec leurs questions, sous prétexte que je dois savoir, vu que j’en ai bientôt quatre à mon actif. Non, je sais pas si tes malaises sont normaux ou pas, oui, je sais compter les semaines d’aménorrhée, le truc c’est que si tu me demandes, je suis incapable de te dire où j’en suis, parce que j’oublie tout le temps, ça change toutes les semaines! Non, je sais toujours pas ce que c’est qu’une vergeture, une varice vulvaire, un bouchon muqueux (je compte faire des gosses jusqu’à découvrir ces petits détails glamourissimes, je voudrais rien manquer surtout). Dans le bouquin de Marjoliemaman, y a toutes les réponses à ces questions fondamentales, et tellement d’autres. Avec la touche d’humour en plus, quand le sujet s’y prête.  Parce qu’enceintes, on a toutes nos petites fixettes persos.

 

Les angoisses les plus courantes?
Elles dépendent vraiment de chaque femme. Cela peut être le corps qui change, les douleurs, les pertes, le prénom de l’enfant, le fait de penser que l’on va être une mauvaise mère, que les rapports dans le couple vont changer. Chaque femme réagit différemment. Les questions sont propres à chaque grossesse. C’est pour cela qu’il y en a 300, chacune doit pouvoir s’y retrouver. Un changement de statut ou de vie, c’est beaucoup de bonheur, mais également pas mal d’angoisses. En fait, la seule crainte commune est de perdre le bébé au premier trimestre.

 

J’ai prêté le livre à ma sage-femme, en lui disant: « C’est le Laurence Pernoud 2.0! » (véridique). Elle ne me l’a pas encore rendu, c’est te dire si c’est bon signe.

 

Ma Grossesse en 300 questions, par Marjolaine Solaro, aux Editions First, pour moins de dix euros.

 

*les filles, sérieux, un test de grossesse ça se fait pas sur Doctissimo, mais ça se trouve en pharmacie, ou au labo d’analyses sanguines le plus proche. Signé Mémé Mentalo.

Les commentaires

O-M

Et dire que j’ai lu ça en long en large « J’attends un enfant » de L. Pernoud…..je me souviens d’un truc qui m’avait fait flipper : « pendant le travail, il se peut qu’en raison de l’effort, des selles sortent spontanément »…j’avais une trouille de penser : là, je suis dans la merde ! (c’est pt’et pour ça que depuis 38 ans je suis constipée va savoir Ginette)
A ma 2eme grossesse, j’ai foutu le livre à la poubelle….

Réponse

Laisser un commentaire