Jalouse (ou pas)

Chère vieille peau du supermarché,

 

je ne sais pas ce qui vous attire, toi et tes congénères, systématiquement vers tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bébé. J’espère que vous avez autre chose en commun que les couches-culottes et le gâtisme imminent. Plus c’est croulant et décrépi, plus le vioque aime le bébé rose et joufflu. Souvenir de jeunesse envolée?

 

Bref, toi, la vieille du supermarché, t’avais beau être accompagnée par ton petit-fils à toi, il a fallu que tu m’approches par derrière, alors que j’analysais le rayon « aides à la pâtisserie ». J’avoue que j’avais un sacré bon appât: Ultime faisait du charme juchée sur mon bras droit, la tête blottie dans mon cou, regardant par dessus mon épaule.

 

D’un coup, t’as calculé aussi la Pili-Pili qui se planquait dans mes jambes, genre tous aux abris, v’là une pénible. Les mômes, tu vois, ça a un radar infaillible pour deviner qui les aime vraiment. La Pili-Pili, elle porte pas son nom pour rien. D’un regard, elle a compris que t’allais la faire chier, et décidé que ce serait réciproque. Bref qu’elle allait te snober bien comme il faut. Passe encore que tu lui aies demandé si c’était un frère ou une soeur que tu avais là. Franchement, on s’en fout un peu. Tant pis pour toi si t’es bigleuse au point de ne pas le voir par toi-même.
Par contre, une fois l’information arrivée jusqu’à ton cerveau, j’ai pas vraiment du tout apprécié que tu conclues notre conversation de trente secondes à peine d’un triomphal

 

Et elle n’est pas jalouse?

 

Comme je suis polie et bien élevée (je sais peler une orange avec un couteau et une fourchette, j’ai appris ça chez les bonnes soeurs, je suis sûre que ça t’épate), je t’ai juste gratifiée d’un sourire glacial et d’un laconique

 

Non, pourquoi, c’est obligé?

 

Parce que tu vois, la vieille, nous, nos gosses, on les aime pareil. A ton époque, y avait le droit d’aînesse, et si t’avais pas ce bol, ben t’en chiais toute ta vie, c’est sûr, c’était ballot. Mais chez nous, nos aînés, ils sont plus qu’heureux d’accueillir le nouveau-venu, et pas seulement parce qu’à plus ou moins long terme, ils vont trouver en lui un autre pigeon pour se taper le rangement de la salle de jeux, non, ils sont fous de joie, ils débordent d’amour. Et franchement, ils ont du mérite, parce qu’Ultime prend vraiment beaucoup de place et de temps.

Alors bien sûr qu’ils ont encore besoin, selon leur âge, de faire chier leur mère, de lever les yeux au ciel, de ronchonner un poil quand je leur demande un service, mais surtout de se blottir dans mes bras le matin et le soir, « parce que ze t’aime fort, maman ».

Ca n’en fait pas des jaloux. Ca en fait juste des enfants normaux. Et je vais te dire, même si ç’a avait été le cas, je crois pas que je te l’aurais dit, à toi que je n’avais jamais vue, mon paquet d’agar-agar dans la main droite, les bougies d’anniversaire de ma Pili-Pili qui te fusillait du regard dans l’autre, et Ultime qui s’était endormie sur mon épaule.

Bien cordialement, va te mêler de tes fuites urinaires.

 

 

Les commentaires

salgoss

ah ah ahaahhhhhhhahahahahaaahhh (et encore pleins d’autres dans le même genre!) tu as bien résumé! mais mêlé vous de vos derrière vous tous avec vos questions qui ne servent à rien! parce que c’est vrai ça ne leur sert à rien ces questions! genre elle va dire à son papy en rentrant le soir: « tu te rend compte que la gamine elle n’est pas jalouse de sa ptite soeur…haaaaaaaaannnn, mais c’est quoi cette jeunesse?! »

Réponse
Cambroussienne

Les brefs échanges avec les quidams des supers me laissent régulièrement pantoise. Comment ces gens, sous le fallacieux pretexte que l’on sillonne les mêmes allées, peuvent-ils s’imaginer que nous partageons également notre vie intime ?

Réponse
madamezazaofmars

J’ai eu le même genre d’ expérience désagréable en Alsace avec la femme de l’oncle de Zozo, bref une inconnue. J’aurai pu lui en dire des vertes et des pas mûres mais c’est la  » famille  » et je n’ ai pas pu y aller franchement sinon … Les moralisateurs, donneur de bon conseil et friands de remarques désobligeantes me font chier au plus haut point.
Bon, je m’en vais me calmer en regardant ta photo, ça apaise…

Réponse
Bismarck

Ah, mais quand j’étais enceinte du deuxième, j’avais très peur que le premier soit jaloux. Et en fait, non. Ce n’est pas systématique, mais ça existe, alors on en fait un cliché.
En tout cas, tu as du répondant.

Réponse
ma mere denis

madame Mentalo ce n’est pas parce que vous etes la mere d’un bebe, qu’il faut vous croire obliger d’etre desagrable avec les personnes plus agees que vous, car vous etres en passe de devenir une personne agee,mais bien sur vous et votre decennie d’amies seront irreprochables sur ce sujet, on ne vous verra jamais dans un super marche faire vos courses pour ennuyer les mamans de jeunes enfants

moi je suis pantoise de ce degout disons du 3eme age, un jour a la fois vous y serez vous aussi
je suis tres tolerente,mais ca j’aime pas du tout, le respect que vous inculper a vos enfants et le respect que vous demander pour vous meme et aussi valable pour les « quidams »

lisez et effacez!!!!!!!! bonne journee!!!!!!!!

Réponse
cam

J’adore lire tes post, mais là je vois pas pourquoi être aussi cynique dure et mauvais caractère. Bonjour la vie en société et l’élémentaire contact humain…. Même pour faire un bon post bien écrit ça ne vaut pas le coup.
( je suis jeune et avec un enfant en bas âge je précise )

Réponse
Estelle Maman d'Emma

Je ne suis pas très à l’aise de lire ce genre de post, mais peut être était-il au second degré ? Rassure moi…

Réponse
Aurélie

ben tu vois, encore un de tes posts que j’aime ! parce que les vieilles elles ont le don de poser des questions qui mettent mal à l’aise la mère et l’enfant concerné… Combien de fois ça m’a mis un coup au ventre quand quelqu’un disait à Lucile: « alors, Maman a encore un peu de temps pour toi ? tu es bien petite encore » ou « ça va, ta petite soeur ne pleure pas trop ? »… Bon vu la tête de Lucile, elles ont dû croire qu’elle ne comprenait rien mais d’une façon elles avaient raison, Lucile ne comprenait pas pourquoi on lui posait cette question !

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Absolument! Les adultes prêtent des sentiments aux enfants qu’ils ne connaissent pas, et ne comprennent pas. Combien de fois on dit aux miens « ils n’ont pas peur? » ou « ils n’ont peur de rien! ». Ben non, parce que je ne leur apprends pas la peur, je ne projette pas sur eux mes propres angoisses. (Je pense notamment au cours d’équitation.)

Réponse

Laisser un commentaire