Le premier jour où… j’ai aimé la pub

La publicité, c’est tout un art. Quand c’est bien fait, c’est ou très beau, ou très drôle, mais il faut une certaine part de génie pour arriver à me faire lever le sourcil (le droit, toujours).

Total, génie et esthétique

Nestlé, génie et humour.

Parce que faut bien le dire, la majorité de ce qui passe aujourd’hui, que ce soit en radio ou en télé ne m’arrache que des pffffff, et me dire que Dechavanne gagne sa vie encore aujourd’hui avec  son « Lapeyre, y en a pas deux » me navre force huit.

Quand j’étais petite, nous n’avions pas la télé à la maison. Rectification: nous avions bien un poste en noir et blanc, déjà vieux pour l’époque (et je te parle des seventies…) qui ne captait que la chaine publique nationale, autant te dire rien, et rien de 18 à 23 heures uniquement, hein. Un jour pourtant la publicité fit irruption entre le JT et la météo, juste avant la speakerine aux longs cheveux noirs, bracelets qui cliquetaient, bien trop bronzée toute l’année. Et nous eûmes comme les autres droit aux lamentables publicités pour Mr Propre (vite, Mr qui fait le ménage de son capharnaüm avant que Mme ne rentre de la maternité, trop trop réaliste ahem), les serviettes qui absorbent le liquide bleu mieux que personne, et les lessives.

Je crois que les publicités pour les lessives atteignent le summum de la consternation. en même temps, vas-y pour vanter les mérites de la poudre qui lave plus… blanc que blanc… tiens? Si la photo d’une personne de couleur noire brandissant son paquet de lessive avec le slogan « Quel blanc mes amis! » semble avoir disparu des internets, tout le monde garde en mémoire le cultissime spot télé offert par la marque Omo.

Old Mother Owl, tutti rikiki, maousse costo. Crapoto basta.

 

A l’époque, j’avais une prof de français, vieille fille à l’allure sérieuse, mais grave rigolote en dedans. Quand nous étions particulièrement inspirées lors de ses cours, il lui arrivait de nous en interpréter de manière magistrale un bout, rendant ainsi Hugo et Camus moins rébarbatifs…

Chaque mercredi, la joyeuse troupe des premières fois composée de ZetteMHFCathyPapiluc, CambroussienneLilithJoufflettel’Herbe folleLaurentClem la matriochka, Cerysette des bois, Monette, Raquel, Léia,… se réunit pour disserter sur un sujet défini ensemble sur la page du groupe Facebook dédiée. Rejoins-nous!

Les commentaires

O-M

Une petite rigolote la prof’ grand bien lui fasse, car qu’est-ce qu’elle était con cette pub, affligeante (déjà j’aime pas les singes), je me souviens que mes mômes se régalaient du « maousse costo  » ce qui leur valait des « maousses engueulades » !!!!

Réponse
MHF

J’ai du mal à imaginer ta prof mais c’est un sacré souvenir…
J’ai demandé à mes enfants ce midi, leurs pubs préférées, Mc Do et Coca ont gagné (des pubs que je ne connais pas !)

Réponse
Cathy

Je me souviens des critiques qu’ont soulevé cette publicité : « C’est pas avec ça que nos enfants vont parler correctement ! Une honte, madame, une honte ! » Hé oui le langage SMS n’existait pas 🙂

Réponse
MèreDe (@M3reDe)

Hihi, je vois bien de quelle speakerine tu parles, avec ses bracelets!! Pour ce qui est de la pub, comme chez toi, mes parents ne captaient que la chaine nationale, sans pub à l’époque et donc… j’allais chez les voisins qui passaient leur journée devant RTL… inondée de pubs, j’adorais ça! Maintenant, je les zappe…

Réponse
js

« Lapeyre, y en a pas deux » c’était Ardisson même si au fond, Ardisson ou Dechavane ça change pas grand chose!

Réponse
Blogueuse égarée

Roooo, tu m’en as rappelé, des choses ! J’habitais chez toi (ou toi chez moi ?) dans les seventies. En tout cas on avait la même TV. Et ces krapoto basta fuit, comme je les ai aimés 😀

Réponse
bretzelle

Moi aussi j’avais le poste en noir et blanc!! et même que pour changer de chaine il fallait tourner le bouton….chercher le canal comme à la radio et on avait le choix entre la 1 la 2 ou la 3. Pourtant c’était les années 80, tout le monde avec déjà des télécommandes mais pour mes parents la télé c’était le cadet de leur soucis!! Aujourd’hui encore j’aime la pub et celle en ce moment du monsieur qui demande un surclassement dans sa loc de voiture me fait pouffer de rire à chaque passage!

Réponse

Laisser un commentaire