Vivre avec une ado #2 : la tenue too much

Situation

Au petit matin, ni trop tôt, ni trop tard, tu entres dans la chambre de ton ado-fille pour la réveiller, à sa demande. Oui elle a un réveil, un portable et tout, mais du lundi au vendredi, tu es censée la réveiller, c’est comme ça. N’essaie surtout pas le samedi et le dimanche, sous peine de gâcher le week-end de toute la famille. Tu enjambes les tasses de thé vides et les moutons de poussière pour ouvrir les volets. Rituel du matin, elle s’enquiert du temps qu’il va faire et te demande comment s’habiller.  Il fait beau, il fait chaud, toi-même tu portes une jupe courte et un haut sans manches. Tu conseilles, tout en restant dans le vague, une tenue légère.

Evolution

Quand elle apparaît, quarante-cinq minutes plus tard, l’ado-fille porte un jeans, un tish à manches longues noir, et entreprend de mettre ses nike liberty montantes. Avec des chaussettes bien sûr. Tu la regardes médusée enfiler sa polaire à capuche. Qu’elle met. La capuche.

Possibilité de clash (Don’t)

Tu dis « Nan mais tu vas MOURIR là, il fait déjà 20 degrés! Je t’ai dit qu’il fait chaud, déjà! » Elle répond: « Mais j’ai froid, moi. » Tu montes dans les tours: « Froid? Mais t’es dingue, tu veux pas un Damart, un bonnet à pompon et te laisser pousser les poils des aisselles tant que tu y es? »

Probabilité de clash: 95%. Mais juste parce qu’elle est encore endormie, sinon, 100%.

Sortie de crise (Do)

Tu la regardes. Tu constates mentalement le massacre. Tu ne dis rien. Tu ne souris pas connement, l’air de dire « mandieu cette enfant a le thermomètre interne déréglé ». Tu ne fais surtout rien.  Elle a vu que tu as vu, elle sait que tu sais, un jour, quand elle sera grande, elle te sera gré de n’avoir rien dit. Pour le moment, elle pense juste que tu es méga relou avec tes chaleurs préménopausiennes. Mais comme tu es gentille et que tu ne dis rien, elle ne dit rien non plus.

Probabilité de réussite: 90%. On n’est pas à l’abri d’un spécimen particulièrement hargneux, qui réagit au moindre regard, suivant l’âge et les prédispositions. Mais comme il est tôt, et qu’elle est encore endormie, ça devrait passer.

cav2

 
Comme je ne recule devant rien pour toi, les copains, j’ai testé ce matin même la version clash. Eh bien, c’est complètement idiot. Voilà.

Les commentaires

Mamanlit

J’adore la dernière phrase… se retenir de dire quelque choses.. moi j’apprend actuellement avec une pré ado de 4 ans…qui à la moindre remarque pars dans sa chambre en répétant en boucle « c’est fichu, fichu, fichu »… je retiens donc ta deuxième proposition pour dans une dizaine d’année…

Réponse
Mamanlit

euh, je suis au boulot et je me suis assise sur le dico, ça se voit bien sur mon message du dessus… désolée !

Réponse
fessefouillie

Mon, dieu, si ta fille voit cette photo elle fugue; Dieu merci ma mère n’avait pas de blog quand je devais prendre une douche me laver les cheveux, m’habiller et me maquiller avant d’aller chercher le courrier.

Réponse
Fredauboulot

Je pleure de rire tellement c’est exactement pareil avec mon ado!!
En hiver, c’est manches courtes/blouson et en été c’est manches longues/blouson!!
Avec lui, maintenant, je choisis la version sans clash mais avec ma fille de 10 ans, j’ai encore du mal à ne rien dire vu que pour elle, dès qu’il fait beau, même s’il fait 15°, elle sort les petites robes à bretelles ou les shorts!

Réponse
Cécile la quadra

Nan me dis pas que le réveil obligatoire, l’énoncé de la météo et les conseils vestimentaires non suivis et potentiellement clashiques ça continue des années au delà de l’âge de 10 ans. Nan s’il te palit…

J’en ai déjà ras le bol parce que ça fait déjà 2 ans que les potentiels clashs fringuesques planent au dessus des matinées… je vais pas continuer comme ça pendant encore 6 ou 7 ans, ha non alors ! J’osais espérer que l’entrée au collège signait au moins l’autonomie du choix vestimentaire, car si je ne dis rien au départ je ne serai pas tentée de râler puisque « a quoi ça sert que tu demandes si c’est pour faire n’importe quoi après ? » est bien plus aisé à penser et éventuellement dire que « mais c’est n’importe quoi ton truc, tu t’es vue ? »
J’aurai peut être plus de mal à retenir le « t’es certaine que t’auras pas froid » oui chez nous c’est une bouillotte ambulante qui squatte, toujours chaud, mais ça j’arrive à gérer avec un très zen « Ok si tu le dis »…

Je veux pas l’adolescence à la maison 😀

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Je crois qu’on va militer pour qu’Alorom ouvre un nouveau blog, parce que question adolescence, y a du level chez elle 🙂
Sinon, je pense sincèrement que se répéter « tant qu’elle ne se met pas en danger, je ne pense rien, je ne dis rien » est la seule solution anti-clash (et possiblement anti cheveux gris).

Réponse
Oui et alors ?

Fille de bientôt 14 ans. C’est tout ça !!!!!
Si ce que je dis ne convient pas elle fait ça mou (t’es ma mère tu peux pas comprendre) me fusille du regard, tourne les talons et s’enferme dans sa chambre jusqu’à ce que la faim l’en fasse sortir :). Et si je ne dis rien j’ai droit à « j’aime pas la tête que tu fais !! »
Vive la vie de mère d’ado.

Réponse
chrisgab991

euh, les garçons s’est tout pareil… Enfin le mien en tout cas!
conversation du matin, après réveil par maman, si, si je le jure… en 2 étapes, le réveil : Chéri, tu as encore 5 mn… Puis, Chéri, lève toi, viens déjeuner. Ok J’ouvre pas les volets, mais météo annoncée ce matin (grand bleu), il sort un t Shirt manche longue…
Loulou, mets un T Shirt manche courte, tu vas crever de chaud! (si je l’ai fait!)
Ouais, ben, j’ai pas le temps et j’en ai plus!!! (mais où passe mon budget fringue? moi non plus j’ai plus rien à me mettre!)
j’ai osé ouvrir le placard, et j’ai attrapé un bout d’orange qui dépassait. (j’ai rien dit sur l’état de bor…l du-dit placard, mais l’heure viendra!)
Il l’a enfilé en râlant… je suis sûr qu’il est trop petit!!!!
Ben, non, râté!!!! Il est pile à la taille!
mais il a quand même mis sa polaire par-dessus… Ben quoi, elle est sans manche la polaire!

Morale de l’histoire : pas besoin de changer la garde robe de nos ados d’une saison à l’autre… ils mettent TOUJOURS les mêmes fringues!
Le changement chez nous, c’est dans le couvre chef : Rien l’hiver (les bonnets, c’est re-lou), chapeau blues-brothers pour l’inter saison et casquette (je tais la marque, hein?) pour l’été…

Réponse
Alorom

Et bien moi pas du tout.. Je réveille mon ado, qui se jette à mon cou pour m’embrasser. Après un petit déjeuner équilibré, bio bien entendu, elle va enfiler la tenue que je lui ai choisie. Elle est adorable avec cette chemisette à fronces et cette petite jupe écossaise. Puis, puisqu’elle a encore 5 minutes, elle relit ses cours avant de partir en sautillant vers son collège…

Réponse
Cécile

Tu oublies de préciser qu’avant de partir, elle t’a probablement embrassée en te disant : « maman tu sens si bon! Passe une bonne journée, je t’aime  » …

Réponse
cricrimam

Hihi, trop drôle, trop vrai (c’est valable pour les garçons, ils passent juste moins de temps dans la salle de bains) et toujours aussi bien écrit. bravo

Réponse
alice

Chez moi, c’est côté ado garçon, sans l’aspect mode. Juste que ça ne lui vient pas à l’idée d’adapter sa tenue à la température extérieure…

Réponse
Blonde Paresseuse

J’ai trouvé le truc imparable pour qu’il quitte un pull et un tee à manches longues alors qu’il va faire 20°.
« Tu vas puer des dessous de bras si t’as trop chaud »
La crainte ultime, l’horreur suprême de l’ado de 17 ans : sentir la vieille transpiration.

Sinon, j’ai décidé une bonne fois pour toutes que je ne réveillais plus. L’odeur de la chambre au petit matin ne m’émeut pas plus que ça.

Réponse

Laisser un commentaire