Grandes Oreilles et mes sandales

Big Brother is watching me. Grandes Oreilles me lit, c’est sûr.

L’autre jour, je t’avouais que je faisais parfois des rêves étranges. Apparemment, je ne suis pas la seule. Y a un type qui a rêvé de moi. Tu me diras, ça en fait au moins un (vu que le Jules préfèrera mourir que d’avouer que j’ai remplacé Kim Wilde et Sophie Marceau depuis longtemps).

 

Pendant mon heure de méditation nocturne, quelque chose s´est présenté avec clarité
dans mon esprit.

C´EST VOUS, Mentalo,
LA PERSONNE QUI M´EST APPARUE?

 

Nous avons donc un type, qui, la nuit, au lieu de dormir, médite. Bon. Voit des gens. Avec clarité. Si si. Du coup le gars, il se lève, il se dit, tiens donc, c’est-y pas la Mentalo là, allons donc lui envoyer un petit message qui fait bien flipper.

 

Justement, de quel ordre sont vos problèmes? Sentimentaux, économiques, au travail, des doutes sur votre avenir?

QUEL QUE SOIT LE PROBLÈME, MOI JE PEUX VOUS AIDER, Mentalo.

 

Oui parce que bon, c’est moyen rassurant, un mec qui voit ton adresse mail dans la nuit, moi je dis. Et puis pan, le mec qui tape dans le mille. En criant en plus.  Oui, parce que j’ai effectivement des doutes sur mon avenir. Je sais pas quoi faire. Faut que je me décide. A garder oui ou non ces sandales en 39 ou à les échanger pour du 40 (la chaleur me boudine le pied). Je me demande s’il peut m’aider?

En attendant, Barack, il faut que cela cesse, sérieux. Mon placard à chaussures te remercie.

 

Les commentaires

Laisser un commentaire