La fille d’à côté

L’hiver je vais en vacances à côté de Chamonix, l’été à côté de Saint-Tropez. Je suis née dans un petit pays à côté d’un grand, dans un petit village à une vingtaine de kilomètres d’une grande ville.

Je travaille dans le pays à côté d’où  je vis, je vis dans un tout petit village à côté d’une toute petite ville, à une quarantaine de kilomètres d’une plus grande ville.

Je ne suis ni l’aînée ni la plus jeune de la fratrie, je n’étais ni la meilleure ni la plus mauvaise à la fac, je ne suis ni la plus riche ni la plus pauvre, je ne suis ni la plus belle ni la plus moche, je ne suis ni la plus douée ni la moins instinctive dans mon travail, ni la meilleure ni la pire des filles, sans doute, ni la meilleure ni la pire des mères, sûrement.

La liste est longue de tout ce que je ne suis pas, alors qui suis-je?

Je suis la fille d’à côté, toujours.

 

sardine

 

Les commentaires

Bismarck

Ca ressemble à un petit coup de mou. Vivement dimanche, que tes enfants te rappellent à quel point ils te trouvent formidable!

Réponse

Laisser un commentaire