Parfois l’eau bleu-vert

Parfois mettre ses lunettes roses ne change rien. Parfois il pleut trop, parfois il fait trop gris, trop froid.

Parfois il faut conjurer le sort, revenir sur ses pas et affronter le passé. Y mettre du sien, faire un effort, effacer, ranger dans un coin ce qui ne peut être oublié. Faire la paix.

Accepter de déposer son fardeau sur le ponton avant de poser le pied sur le pont en teck du bateau vert menthe. Sentir le vent emmêler ses cheveux, les gouttes d’eau rouler sur sa peau. Assourdie par le bruit du moteur, grisée par la vitesse, le souffle coupé par la beauté.

Ne pas voir venir le coup de soleil sur le nez.

Plonger en criant dans l’eau bleu-vert.

Renaître, jusqu’à la prochaine fois.

 

IMG_8921

Les commentaires

Laisser un commentaire