Mirabilis jalapa

IMG_0618.JPG_effected

 

La Belle de nuit (Mirabilis jalapa L.) est une plante herbacée vivace, de la famille des Nyctaginacées, poussant aussi bien dans les jardins que dans les milieux incultes.

 

Je presse le pas dans les ruelles désertes à cette heure. Je suis en retard, comme toujours, un peu, pas trop. Comme si je retardais perpétuellement de quelques minutes l’instant peut-être décisif. Je l’aperçois de dos, je ne l’ai jamais vue, mais je sais que c’est elle, elle est là, comme convenu, sous les arches, je crois qu’elle fume, un peu.

 

J’ai l’impression de rejoindre une vieille copine. Le serveur du bar où nous entrons ne s’y trompe pas, et nous donne du « les filles », alors que bon, il doit avoisiner la moitié de notre âge. Ca nous fait rire, ce soir nos valises sont posées à la maison, ne restent que deux filles qui se retrouvent en ville pour papoter. On parle de nos vies, de nos jobs, de nos mecs, ceux d’avant et ceux de maintenant, de ce qu’on tait, de ce qui est dur, de ce qui est doux, de nos failles et de nos forces, de nos fuites, de notre humanité, en somme, derrière nos doubles virtuels.

 

Elle parle, et je la regarde, ma Belle de nuit. Elle est magnifique. Solaire. C’est le mot qui lui convient. Elle rayonne. Elle congédie un vendeur de fleurs avec un tel sourire qu’à sa place, je lui aurais offert toutes mes roses sur le champ. Elle se fige, sur la défensive, quand je sors mon appareil photo. Je ne lui en vole qu’une, pas très nette, mais sur laquelle elle se trouvera belle. J’ai gagné. Je l’ai montrée telle qu’elle est. Telle que je la vois, et non telle qu’elle se perçoit. Bienveillance, bienveillance, que ton chemin est long. La beauté n’est pas celle, figée, sans sentiment, des magazines en papier glacé, mais celle de la grâce d’un mouvement, d’une expression qui laisse soudain échapper la beauté intérieure. La beauté est indulgence envers soi-même, et dans les yeux de celui qui regarde. La beauté, c’est regarder avec émotion.

 

Il est plus de minuit quand nous nous quittons, à peine au début de l’inventaire de nos points communs, dont ceux d’être approximatives en pose de vernis et pointilleuses en desserts – que nous délaisserons ce soir-là, pour un autre verre, encore, dans un autre bar.

 

 

Armelle est l’auteure du blog Blonde Paresseuse, mais également du roman Un éléphant de porcelaine, dont j’ai déjà parlé ici.

 

 

Les commentaires

La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Je crois qu’elle n’a pas été loin de m’hypnotiser…
(Armelle ne sent pas le fromage)

Réponse
Marie Grain de sel

C’est magnifiquement écrit et elle est magnifiquement décrite (j’en déduis qu’elle est probablement aussi magnifique que son blog me le laisse croire ;-)) Bravo et merci pour ce beau moment. C’est comme si j’y étais !

Réponse
Madame Pivoine - Natacha

Premier com’ sur ton blog pour parler d’une autre. Haaaan,
Cela ne se fait pas mais nom de Zeus ce qu’elle est belle « notre » Armelle!!!
Tu la décris comme je l’imagine. Merci pour ce beau portrait.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Ici on s’en fout un peu des convenances, Madame Pivoine (ma fleur préférée), on fait un peu ce qu’on veut. Et je confirme, elle est très belle. Lumineuse.

Réponse
Nathaly

Wahou ! quel merveilleux portrait ! J’ai rencontré Armelle, mais je n’ai pas ton talent pour raconter notre amitié … La photo est superbe !

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Comment, tu ne connaissais pas notre Blonde nationale? 😉

Réponse
maudtine

Whaou deux de mes blogueuses préférées qui se rencontrent 🙂 j’adore ! Génial !

Réponse
Mag

Je commente chez Armelle mais jamais ici même si, grâce à sa blogroll, je viens lire ce qui s’écrit. En fait, la peur de devenir addict des commentaires de blog, je ne m’étends pas trop. Aujourd’hui, petite incartade parce que la manière dont tu décris votre rencontre est juste magique. Son portrait (photo et écrit) est juste magnifique. Merci pour elle, et merci pour toutes les autres fois où tu me fais voyager, rêver par ta poésie. Je reviendrai, c’est sûr.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Merci de passer ici, Mag, et pour ces jolis compliments.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Elle fait du bien aux gens sans le savoir, et c’est précieux.

Réponse
Blonde Paresseuse

Méheu… Comment que je suis trop émue, bouleversée, chavirée par ces mots.
Je n’en mérite pas tant.

Tu as su si bien retranscrire cette rencontre, ces instants passés ensemble à tenter d’étancher notre soif de discussion. C’était joyeux, émouvant, dur aussi car nos vies sont parfois chaotiques. Lesquelles ne le sont pas ?…

Merci pour ta bienveillance et pour tout le reste… Pour cette photo magnifique aussi.
Je t’embrasse.

Réponse
Madame H

Ah notre douce blonde décrite si merveilleusement par notre si talentueuse Mentalo …
Fidèle lectrice des deux, je suis aux anges aujourd’hui !
merci

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Ravie de faire plaisir et merci pour les avalanches de fleurs 😉

Réponse
Eva Parutchero

Quelle belle déclaration!
Je vais de ce pas découvrir son blog! Oui, honte à moi, je semble être la seule à ne pas la connaître, mais tu as su donner envie!

Réponse

Laisser un commentaire