A elle le grand voyage

tumblr_moorlpn5UI1s538hbo1_1280

 

Des mois déjà qu’on sait qu’elle sait. Qu’on l’entend et qu’on la voit. Qu’elle prend de l’assurance, et de plus en plus de plaisir. C’est beau, un enfant qui découvre l’infini des possibles.

Je me souviens du jour où elle a fait ses premiers pas, de lui à moi, bras en l’air, l’air de dire « attrape-moi », avant de faire demi-tour, de moi à lui. Elle était partie, et n’avait plus besoin de nous que quand elle trébuchait soudain.

Le soir elle se faufile sur la pointe des pieds dans la chambre de son frère, et choisit soigneusement un livre dans sa bibliothèque, qu’elle emporte dans son lit où elle installe son joli coussin à fleurs sous son oreiller. Elle n’a plus besoin de nous que quand elle trébuche soudain…

Ce cadeau qui n’a pas de prix mais tant de saveur, qu’on ne peut toucher du doigt si ce n’est en suivant les lignes de son index. Des mois déjà que ça dure et que nous l’observons un sourire aux lèvres. Mais dimanche, assise à côté d’elle à la table des devoirs, c’est à moi qu’elle a raconté l’histoire, et les mots glissaient de sa langue, chantaient dans sa bouche, et j’ai compris qu’elle était partie. A elle le grand voyage,à elle la connaissance et le rêve, à elle l’infini des possibles.

Les commentaires

CaroSelky

J’adore 🙂 J’ai le même enchantement à la regarder faire… C’est tellement chouette. Tout prend une autre dimension !

Réponse
hlhelene

Comme c’est beau… Tu me tires les larmes des yeux…. le grand voyage de la lecture, c’est merveilleux de découvrir encore une fois le monde qui nous entoure…. Et tu le dis si bien ! Merci.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

C’est incroyable de se dire qu’on peut lire toute la vie, tout le temps, sans jamais avoir fait le tour de la question. Ca me fascine.

Réponse
Dorémi

Encore un joli texte… Mon Unique à moi que j’ai avait tenté de le cacher, parce que perfectionniste elle attendait sûrement de ne plus trébucher sur aucun mot, mais on s’en était tout de même rendu compte 🙂

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Ici je crois qu’elle trépignait tellement qu’elle est ravie d’avoir accès aux livres de son frère 😉

Réponse
fredauboulot

Désolée, je sais pas quoi dire d’autre que « p*tain qu’est-ce que t’écris bien » mais j’ai tellement été touchée par ton texte que je voulais absolument laisser un commentaire. 😉

Réponse
fabiennelepicdelaglaviouse

Cette vie parallèle de cette petite fille avec celle de mon petit garçon m’enchante. Avant-hier soir il insistait pour lire lui-même l’histoire du soir à son père, une conte corse, avec les intonations, faisant les voix et la ponctuation. Et il faut commencer à insister pour se coucher, non pas cette dernière page, c’est l’heure. Tout en sachant que bientôt cette recommandation sera détournée par un coup de lampe torche sous les draps ! J’adore ce billet

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

J’ai tellement pensé à ton petit garçon en l’écrivant. Vite cet été qu’ils se lisent mutuellement des histoires.

Réponse
Bismarck

Pff, en plus, c’était écrit dans les « tags », en dessous. Moi, je sais lire, mais je ne le fais pas toujours correctement!

Réponse

Laisser un commentaire