Les pouvoirs magiques

IMG_0484

 

Les enfants ont des pouvoirs magiques.

« Maman, pourquoi  t’es triste ? » me demande Ultime en plongeant son regard noisette dans le mien, vert d’eau, trop d’eau, tandis que je tente de faire bonne figure.  L’instant d’après, la douche les dents l’histoire, avec elle je pars au pays du petit dragon qui veut encore une histoire, encore, encore, ou de Russel le mouton qui n’arrive pas à dormir, lui non plus. Après elle réclame une chanson, sa tête blottie dans mon cou comme avant, ses cheveux fous qui me chatouillent le nez, je la serre un peu plus fort et ma tristesse s’envole en même temps que ma voix.

Les enfants ont des pouvoirs magiques.

Ils se réjouissent d’une solution de fortune, dormir ailleurs quelle chance, et tant pis si le bain ce soir c’est dans une autre baignoire, et tant pis si le bisou du soir n’est pas celui de maman, maman qui travaille trop et puis papa aussi, maman qui en a plein le dos de ne voir sa maison que dans le noir, papa qui ne dit rien mais que son visage soucieux trahit.

Les enfants ont des pouvoirs magiques.

Ils n’oublient jamais qu’on leur a promis de sortir promener, c’est vrai tu as raison laissons tout tomber il y a un si beau soleil dehors, il faut en profiter, mais juste après le déjeuner alors. Et la joie de doubler parce que la neige subitement a remplacé le soleil au moment de sortir, sous mon bonnet je ne peux que rire de son bonheur, de la danse qu’elle esquisse et de la farce qu’elle m’a jouée.

Les enfants ont des pouvoirs magiques.

Quand la fierté de ce qu’ils sont en train de devenir déborde au point que pour l’exprimer il n’y a plus de mots, plus que les bras qui autrefois les berçaient instinctivement enlacent aujourd’hui maladroitement leur corps de presqu’adultes, ces larmes aux yeux qu’on cache parce qu’on se trouve un peu bête de pleurer pour ça aussi, ces esprits sains dans des corps sains, après tout des larmes on en a déjà tant versé, même si celles-ci ne sont pas aussi salées, c’est vrai.

Les enfants ont des pouvoirs magiques.

Celui de faire une fête d’un bouquet de fleurs, d’y ajouter des dessins remplis de cœurs multicolores, d’apprendre le rock acrobatique en une soirée, d’inventer des théories sur les vrais et les faux Père Noël auxquelles ils croient dur comme fer, puisque ce sont eux qui les ont inventées, et de vous faire faire des pancakes pour le dîner.

 

Les commentaires

Sabine

Merci de me rappeler cette magie dont j’aurais bien besoin en ce moment. Du coup j’ai hâte de rentrer pour en bénéficier avec ma plus jeune

Réponse

Laisser un commentaire