Aux premiers beaux jours

Aux premiers beaux jours du printemps, aux premiers rayons, on enfile les bottes pour courir dans l’herbe encore mouillée de la nuit, ou de la pluie d’hier. On cligne des yeux pour s’habituer à la lumière. Les poumons s’emplissent de l’air nouveau, des senteurs des pruniers en fleur. On fait des bouquets de pissenlits qu’on offre en disant je t’aime, et qui noirciront l’eau dans laquelle on les aura plongés par politesse en criant oh merci comme c’est gentil et moi aussi je t’aime tu sais, pour faire un peu semblant de croire qu’on va ainsi prolonger leur vie de quelques heures.

On dévale le toboggan et on atterrit sur les fesses, on tombe de la balançoire des grands et on s’ouvre la lèvre inférieure d’un coup de dents de lait, on s’ouvre à nouveau le genou, le gauche, celui qui peinait à cicatriser de la cour de récré, mais ça ne nous empêche pas de courir à nouveau de plus belle, le nez au vent et des pétales de forsythia dans les cheveux.

On sort les coussins sur lesquels on s’étend de tout son long, on rentre encore une fois chercher un jouet, une poupée, un livre puis un goûter, et on oubliera de tout rentrer, bien entendu.

Le carillon de huit heures nous surprendra en train d’admirer le coucher de soleil rougeoyant derrière le grand noyer, et vite vite il faudra rentrer se laver, se blottir dans les draps qui sentent le frais, s’endormir en rêvant d’apprivoiser encore les coccinelles.

Aux premiers beaux jours on oublie de faire les devoirs, le cartable est resté posé vendredi dans l’entrée, un peu de guingois, et on fera semblant de rien, parce que c’était tellement bon, ça restera notre secret, à quoi bon apprendre à conjuguer le passé composé, quand le futur simple est à portée de main.

 

IMG_2140

Les commentaires

fredauboulot

C’est tellement vrai cet oubli des devoirs dès que les beaux jours pointent le bout de leur nez. Je croyais qu’il n’y avait que moi comme mère indigne. 😉

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Nous sommes 99% 😀 (au passage, merci pour ta fidélité, Fred <3)

Réponse
Blonde Paresseuse

Moi aussi j’oublie de faire mes devoirs au printemps… Lorsque je rentre le soir, je ne me pense qu’à admirer les fleurettes de ma cour et à me poser tranquillement.
Le linge ? ça attendra
Préparer le dîner ? Des TUC avec du fromage de chèvre, c’est bien aussi
La déclaration d’impôts ? Pffff….. on est laaaaarge


c’est bon le printemps.

Réponse
Bismarck

Comme le soleil doit se lever tôt, chez vous, pour rougeoyer dès 8 heures! Chez nous, à l’autre bout de la France, il fait encore jour à 9 heures… Quel bonheur, ces longues journées!

Réponse
Sarah

Tiens, je me sens moins seule, d’un seul coup 🙂 Totalement hors sujet mais je voulais aussi vous dire que tout doucettement je remonte dans vos écrits (j’en suis à 2010). Dans les moments de fatigue, de baisse de forme (passagère ! ) ou tout simplement quand j’ai du temps pour moi. Parfois j’éclate de rire toute seule, parfois je souris, parfois j’ai envie de dialoguer, et puis je réalise que la Mentalo d’aujourd’hui ça la ferait bien marrer, ces réactions à retardement. Mais merci. Merci pour tous ces mots engrangés et que je déguste en prenant mon temps.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

C’est moi qui vous remercie Sarah, ça me touche énormément (et de savoir que quelqu’un remonte 6 années d’élucubrations, respect!)

Réponse
CécileD

C’est exactement ça… Merci d’écrire « tout haut » ce qu’on vit « tout bas »

Réponse

Laisser un commentaire