Juste avant

Sur la photo, je souris, quoiqu’un peu crispée. Tout va bien. en apparence. Je suis heureuse, ça faisait si longtemps que je reportais ce voyage, et puis voilà, sur un coup de tête, ma fille, l’amie, Londres. Elle a dit, en montrant l’appareil Polaroid, il n’y aura qu’une prise. Ensuite, elle a compté jusqu’à trois, et nous volions pour quelques centièmes de secondes, fragments d’éternité capturés sur la pellicule. La photo est réussie, aérienne. Comme une preuve de la vie d’avant. Avant la chute. Avant le choc, violent, du corps qui entre soudain en collision avec l’âme.

 

IMG_6674

 

De cette autre il me reste une photo, sur un coin de table, de ce Polaroid. Une autre porte mon visage, mes vêtements, mon sourire. Avant que je ne déborde, que je ne surgisse. Avant que je n’apprenne la douleur, la patience. Les nuits sans sommeil et les jours au ralenti. La solitude du chemin, de la souffrance qui ne se voit pas, ne se ressent pas à l’extérieur. La distance à l’Autre, pour mieux me retrouver. Le silence de la forêt, chaque jour, où je réapprends à respirer, suivi du goûter joyeusement chahuté quand les enfants rentrent de l’école. Les miettes des gâteaux, l’odeur de la brioche. Les rayons du soleil ou le feu qui crépite les jours de pluie. Et la vie qui avance, toujours, mais plus doucement.

Est-ce une obsession de chercher du sens aux événements? Je pense qu’il n’y a pas de hasard. La vie me l’a rappelé, et je lui en suis reconnaissante. Il fallait sans doute que je tombe pour prendre le temps de me réparer. Il fallait sans doute que la blessure soit physique puisque je refusais de voir mon âme en face. Le chemin est long et la fêlure, bien présente. Je ne sais pas très bien quoi faire de tout ça, de ces trois mois de parenthèse. Du puzzle éparpillé à mes pieds. Ca viendra.

 

 

IMG_6698 IMG_6732 IMG_6695 IMG_6662 IMG_6655

 

 

 

 

 

Les commentaires

Sarah

Idem. Et moi qui me réjouissais de ce nouvel article… Alors, prenez soin de vous.

Réponse
La Fille aux yeux couleur menthe à l'eau

Je reviens bientôt avec du plus doux, mais j’avais envie de raconter un peu le pourquoi du silence.

Réponse
Sarah

Ben vous êtes pas tenue d’écrire que du coton, du tendre ou du nostalgique. Des moments comme ça on en a tous connus, et votre écriture reste belle et peut aussi parler à ceusses qui sont kaput aujourd’hui. Prenez soins de vous.

Réponse
fredauboulot

Plein d’ondes positives pour un rétablissement complet et durable. Prends bien soin de toi. ❤️

Réponse
Kid Friendly

Je tombe sur ton texte qui parlera tellement à une amie qui traverse une période similaire. J’espère que le puzzle se remettra vite en place. Prend soin de toi

Réponse
Maud

Le silence est rompu et même si on perçoit beaucoup de douleur et une immense fragilité la vie est là… prends du temps prends le temps de prendre soin de toi… et merci d’être passée par là partager ce beau témoignage 🐞🍀☀️

Réponse

Laisser un commentaire