Quelque part du côté de nos coeurs

C’était comment Noël, c’était différent, c’était doux et chaud dedans, si froid dehors, c’était nous. C’était leurs rires et nos danses, nos jeux et sa victoire, inattendue. Ce n’était rien d’obligé, rien de conventionnel. On était en chaussettes, on a oublié notre promesse de regarder un film, collés serrés tous les cinq sur le canapé bleu qui en a vu d’autres, parce que le temps a filé trop vite derrière nos volets baissés. On a monté le son, on a chanté, la petite a dit qu’on allait me ranger dans la cuisine vu que je chantais comme une casserole, et on a ri – et chanté – encore plus fort, stone le monde est stone, c’était pas très joyeux ça non, mais la joie était ailleurs, quelque part du côté de nos coeurs.

Il y avait de la glace au dessert, et on a dit houlala c’est froid, vivement demain les croissants chauds et puis le cacao fait avec du vrai chocolat, puisqu’il paraît que c’est jour de fête. J’ai dit la vraie fête, c’est tous ces jours sans travailler, on va les employer à être heureux, à ne faire que des choses qui nous plaisent, à être ensemble pour de vrai sans compter les minutes. Alors on a été voir les lanternes,  on est allés au restaurant comme les grands, on a mangé des croque-monsieur beurrés des deux côtés, c’est la tradition, et bu du thé de folie chez l’amie la plus chouette de Lorraine. On a traîné en pyjama plus qu’il ne se doit, tenté de retrouver le feeling d’autrefois au Master Mind, découvert Dixit en famille (je vous le conseille), pris la route du nord et c’était bien trop long. On a fait tinter nos verres, trinqué au présent, puisque merde, on n’a qu’une vie, c’était écrit blanc sur noir sur le t-shirt noir de sous le sapin somptueux.

Et puis comme toujours on a couru en famille, on a bien failli mourir évidemment, mais nos rires, mais nos rires. Quand il fut temps de rentrer, on a remis la musique pour chanter, et décidé que Send me an Angel était le plus beau slow du monde un peu, pour le jour où, on ne sait jamais.

 

DABFED58-D748-4F1B-BB4D-A2DAF3266CBB

Les commentaires

Bismarck

Ah oui, Noël, c’est la fête où il faut être avec ceux qu’on aime et faire ce qu’on aime avec eux. Et rire, rire, et profiter de ce bonheur.

Réponse
venusetsonberger

J’adore !
De quoi me réconcilier avec cette période, que je trouve d’une profonde mélancolie sous certains aspects.

Réponse

Laisser un commentaire