La Mentalo

 

Comptoir de la folie ordinaire et chronique de l’insignifiance crasse.

J’écris des histoires, souvent pas les miennes. Sur demande, je fournis aussi les mouchoirs.

La fille aux yeux couleur menthe à l’eau est pourvue d’un mari et de quatre enfants, les plus beaux évidemment,  d’un travail, tarte évidemment, d’une ride du lion, énervante évidemment,  et puis aussi d’un coeur gros comme ça où se serrent pêle-mêle pas mal de chouettes filles et de moulins à vent.

Et parce que j’aime bien m’étaler, il y a aussi mon autre chez-moi et un chouette album.