Catégorie : Cosmopolitan

Les cailloux blancs

    Je suis de retour. C’est la rentrée. Y avait pas de bus scolaire. Mon sèche-linge est décédé. Mon fils de neuf ans a demandé à sa grand-mère qu’il n’avait pas vue depuis quinze mois pourquoi elle n’avait plus les cheveux jaunes. JAUNES. Deux collègues ont accueilli la Frenchie in Neverland que je suis… Lire la suite »

A l’eau

Petite, j’étais certes la première de classe, mais on ne peut pas dire que les filles se bousculaient au portillon pour être ma copine, sauf bien sûr pour les évals d’histoire (je faisais un rempart avec mon classeur, faut pas déconner non plus). Je savais que j’aurais ma revanche un jour. Dans la vie, il… Lire la suite »

Bulles

Les bulles, c’est rond, c’est doux, c’est le meilleur ami de la femme (après le diamant, évidemment). Mais c’est souvent un amour contrarié. Les premières bulles auxquelles tu renonces quand tu décides de devenir une adulte responsable d’un micro organisme autre que Fred le hamster (il faisait des claquettes) dont tes parents inconscients t’avaient donné… Lire la suite »

Paris go-round

Il y a eu le train et c’était déjà les vacances. Le métro ne semblait même pas sale, les lunettes roses sans doute. Et puis elle, si jolie, pieds nus sur le trottoir devant la petite grille, notre tornade qui investit la jolie maison. Les cris de joie, quand pour la première fois ils l’ont vue, leur… Lire la suite »

Poor Brian

Qui ne connaît pas de langues étrangères ne sait rien de la sienne. C’est pas moi qui l’ai dit. C’est Goethe. Ca fait un sacré bail, donc. A cette époque, il faut bien avouer que parler français était un gage de chic et de raffinement. Les Français se sont-ils reposés sur leurs lauriers? Ont-ils été… Lire la suite »