Catégorie : Diabolo menthe

A droite sur la photo

Tu te souviens de moi ? J’étais  au premier rang, à ta droite, sur la photo de classe de l’école de T. Les cheveux blonds, un peu trop longs, comme tout le monde à cette époque. Un pull jacquard, bien sûr. Il y avait du soleil ce jour-là, et sur la photo je cligne un peu… Lire la suite »

On gardera de l’automne

On oubliera  de novembre la douce mélancolie qui nous envahit et le corps qui s’alourdit et rechigne un peu plus chaque matin. La fatigue immense et l’impression de tunnel sans fin. L’obscurité. Le travail qui déshumanise, les collègues qui tombent comme au combat et les gâteaux aux pommes du vendredi qui ne suffisent plus. La migraine…. Lire la suite »

Nuage

Je ne sais plus à quand ça remonte. Quand j’ai lâché l’affaire. Je me souviens très bien me moquer gentiment de ma mère, quel âge pouvait-elle avoir à l’époque ? Je souriais, lui prenais l’appareil des mains, le faisais fonctionner. Puis, il y eut ce blanc, ce flou. Ca m’a agacée un moment, je me rebellais,… Lire la suite »

L’enfant libre

L’enfant libre étale le sable magique sur le sol pour y faire une piste de cross pour ses petites voitures. L’enfant libre est un lion quand elle n’est pas un chien. Autrefois elle se déplaçait courbée, le regard au sol, en répétant « je cherche des empreintes d’animaux ». Elle était Kirikou. L’enfant libre a les pieds noirs… Lire la suite »

Trois cent soixante-dix-sept

Je connais les horaires de la danse de la musique du tennis, ceux du bus du lundi vendredi, celui quotidien des grands, toujours en avance et celui des petits, toujours en retard. Les numéros et les heures des trains qui s’éloignent et des avions qui s’en vont. Ceux des retours, aussi. J’ai noté les horaires de… Lire la suite »