Catégorie : Gueule de bois

La fête

Le mois de juin est le calvaire de la mère* de famille. Pas la peine de te réjouir que ton chérubin aille à l’école dès ses deux ans et demi pétants, il en prend pour vingt ans. Et toi, pour juste un peu moins de kermesses, fêtes scolaires et réjouissances variées. Elément à prendre en… Lire la suite »

Hashtag malaise

Il m’arrive régulièrement de partager plus ou moins volontairement, au gré de mes activités sociales (oh wait), sportives ou ripaillesques, quelques heures en compagnie d’individus plus ou moins (bien) (mal) choisis.   Le plus souvent, il ne se passe tellement rien d’anormal qui me fasse lever un sourcil (le droit, tu sais, toujours). Et puis… Lire la suite »

Normal

Etre journaliste est un drôle de métier, de nos jours. Que ce soit les images qui passent en boucle sur les chaînes d’info H24, ou sur les ondes radios, on n’a plus peur de parler pour ne rien dire, du moment qu’on occupe le terrain. Certains n’ont peur ni du ridicule, ni de la bêtise,… Lire la suite »

« Et elle fait ses nuits? »

Nuit: laps de temps variable durant lequel on décide qu’il serait de bon ton de dormir, entreprise systématiquement vouée à l’échec dans l’indifférence générale.   20h45      le match commence, j’abandonne le Jules sur le canapé et rejoins mon lit avec un bon bouquin. . 21h01       je pique du nez sur mon livre, après avoir relu… Lire la suite »

L’entorse

Je me la jouais mère parfaite hier soir. J’avais véhiculé la Collégienne à la ville voisine rien moins que quatre fois dans la journée, rempli le frigo, fait les devoirs avec le Moelleux, dont la table de 9, la maudite. J’avais douché les petits avant le retour du Jules, fait un gratin dauphinois qui avait… Lire la suite »