Catégorie : La première gorgée

Le premier jour où… j’ai fait les yeux ronds au boulot

J’ai souvent choisi des jobs d’étudiante bien planqués, au chaud dans un bureau, si possible immense avec une moquette épaisse. Traduis: avec pas grand chose à faire, forcément, au mois d’août. Parce que bon, j’avais très souvent mieux à faire que ce pour quoi on me payait grassement (j’étais pistonnée, évidemment).   La dernière année,… Lire la suite »

Le première fois où… je suis allée au restaurant

Je suppose que je ne me souviens plus du jour où mes parents m’ont traînée dans ce lieu de torture pour les enfants, où il faut se tenir droit à table, ne pas poser les coudes sur la table, ne pas faire de taches et encore moins de bruit, attendre bien sagement son repas, montrer… Lire la suite »

Le premier jour où… j’ai aimé Pâques

Il y eut les chasses aux oeufs auxquelles nous nous adonnions de bon coeur, sans pourtant être dupes. L’allée du jardin, au pied des rosiers, des narcisses et du pêcher qu’ils ont depuis coupé, le massif de pivoines qui faisait l’angle, nous connaissions chacune de leurs cachettes. Et pas seulement parce que nous les observions… Lire la suite »

Le premier jour où… j’ai rencontré quelqu’un de célèbre

Je n’ai jamais été très people. Je n’ai jamais été abonnée à OK Podium, jamais accroché aux murs de ma chambre des posters grands format de Roch Voisine du temps où il faisait de la pub pour Pepsodent. D’ailleurs, moi, quand j’allais à la plage, y avait toujours du monde, et j’évitais de mettre les… Lire la suite »

Le premier jour où… j’ai pris la parole en public

Du plus loin que je me souvienne, dans les saynètes de classe, je me faisais oublier lors de l’attribution des premiers rôles. Moi, j’aspirais à celui de figurant, quitte à être déguisée en poubelle sur un coin de la scène, voire à celui de public. Silencieux, le public. Quand il fallait un volontaire pour lire… Lire la suite »