Catégorie : Le coeur grenadine

Prévoyante. Et précoce, aussi.

Y a pas que le Petit d’Homme aui assure le spectacle à la maison. Y a moi aussi, quand j’ai bu un coup de trop et que je me mets au table-dancing. Elle en tient une bonne couche aussi, quand elle s’y met. Disons que c’est plus subtil, moins énorme… Hier soir, elle m’appelle dans… Lire la suite »

Une valse à cent ans

  Petit d’Homme, soucieux: Pourquoi il est mort, le poisson jaune? L’Homme, délicat: Oh, tu sais, il était très vieux!      (plus de dix ans, ndlr) Petit d’Homme, curieux: C’est à quel âge qu’on est vieux? A cent ans? Moi, distraite: Oh, au moins tout ça! Elle, blagueuse:  A quarante-deux ans! Hi hi hi hi.     (l’âge… Lire la suite »

L’oeuf ou la poule?

Hier soir à table… Petit d’Homme: -Maman, le handball, c’est du sport? Moi: -Oui bonhomme! Petit d’Homme: -Et quand j’y vais, c’est l’entraînement? Moi: -Oui bonhomme! Petit d’Homme: -Pour apprendre à dribbler? Moi: -Oui bonhomme! Petit d’Homme: -Mais qui c’est qui a dribblé en premier? C’est les mamans ou les papas? Moi: -Gné? Petit d’Homme:… Lire la suite »

Faites des gosses (réminiscences de vacances)

Qui a dit que c’était la rentrée? Moi j’ai encore la tête en tongs à défaut des pieds bleus de froid,  des traces de bronzage improbables dans le dos et du sable dans le moindre de mes sacs – et dans la housse de mon portable avec les traces de dents de ma fille pas… Lire la suite »

Je suis vraiment pas aidée

Les repas à cinq, dont trois mineurs, frisent souvent le surréalisme, entre anecdotes scolaires, revendications salariales sexuelles alimentaires diverses, regards entendus, voire médusés, sourires dissimulés et éclats de rire sonores (voire larmes, mais on va pas chipoter là). Sans avoir parlé de mes bonnes résolutions à ma famille bien-aimée (pas folle, faudrait que je les… Lire la suite »