Catégorie : Le coeur grenadine

Le vide plus grand que ton rire

  On a attendu le bus quarante minutes en se gelant les pieds, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas partie en te laissant là. J’imaginais mes orteils bleus mais peu m’importait, je te voyais si belle, avec ta capuche à moumoute et tes cheveux fous qui s’en échappaient. Le bus a fini par arriver… Lire la suite »

Les tiroirs

    Elle égrène les dates, comme autant de cailloux blancs posés dans ses livres d’histoire depuis la sixième. Elle connaît les périodes, les styles d’architecture, l’ordre et les numéros des républiques, le petit nom de Napoléon, les grandes batailles et les petites victoires, le jour de De Gaulle et l’école de Jules Ferry. Elle… Lire la suite »

A la mesure des possibles

  On avait dit qu’on prendrait le temps, le temps de quoi on ne sait plus déjà, le temps de souffler un peu, d’étirer les derniers jours de l’année jusqu’à la corde, de boire ses nuits jusqu’à la lie, et puis on n’a eu le temps de rien. Le temps de se battre en vain,… Lire la suite »

Les pieds nus sur le carrelage

Ils se sont précipités à la fenêtre ce matin, les pieds nus sur le carrelage froid et les yeux tout gonflés de sommeil encore. Leurs cris de joie ont empli la cuisine et couvert le bruit des bûches qui crépitaient dans la cheminée. Ils auraient voulu sortir tout de suite, en pyjama, mais les parents… Lire la suite »

Rue du Château des étoiles

  Je me suis assise par terre dans le garage, entre les vélos et la poubelle, indiférente à la poussière. Ca faisait longtemps que je voulais vérifier, mais j’étais persuadée que ces boîtes avaient fini au grenier. J’avais utilisé cette idée comme prétexte pour ne pas être déçue trop vite. Puis je les ai aperçues, en rangeant… Lire la suite »