Catégorie : Mental haut

Les dimanches à la campagne

    Je me souviens encore de cette époque où je découpais les coupures de presse qui parlaient d’elle comme une natural born psychopathe, où je lisais en sous-marin ses mots en me disant qu’un jour, je voudrais écrire comme elle – avant de comprendre qu’on écrit comme on vit, comme on respire, chacun-e à… Lire la suite »

Le vélo sans les mains

  Je l’ai aperçu de dos, et je me suis demandé ce qui le faisait ainsi chalouper. Je me souviens qu’il chantait, indifférent au carrefour et aux voitures qui le traversaient de toutes parts à cette heure de pointe. J’ai pensé qu’il allait se faire tuer, mais il s’est frayé un chemin à travers le… Lire la suite »

On rangera les souvenirs de cette année là

  Je ne peux pas dire qu’on n’ait rien vu venir et pourtant elles sont arrivées si vite, ces vacances. Comme si nous avions été lancés à toute allure tout le mois de juin, et que nous freinions soudain dans un grand crissement de pneus. Le dernier jeté de cartable à peine la porte passée. Les… Lire la suite »

Un peu le jour de ses premiers pas

  Je suis partie tôt, sur la pointe des pieds dans la maison endormie ce lundi matin-là. A travers la campagne le soleil gagnait peu à peu sur le jour. J’ai pris cette route inconnue et dont il faudra bientôt que j’apprivoise le moindre tournant sur près de cinquante kilomètres. J’ai trouvé une place un… Lire la suite »

Au dedans les vagues sur les rochers par grand vent

    Il aura fallu quatre jours pour que les digues lâchent. Si tant de beauté m’a happée dès les premières heures, si la générosité de mon hôte m’inondait, mon cœur restait sec, verrouillés mes sentiments à l’intérieur. Il m’a fallu me faire mal, courir à m’en brûler les poumons, marcher à m’en anesthésier les jambes pour… Lire la suite »