Étiquette : famille nombreuse

Quatuor

Il est à peine plus de sept heures et tu es dans mon lit depuis quelques minutes déjà. J’ai sûrement soupiré pour la forme, en entendant tes petits pieds nus sur le plancher comme des pas de souris. J’ai ouvert un demi-œil juste à temps pour apercevoir ta tête ébouriffée du matin, tes joues rosies… Lire la suite »

Les dimanches à la campagne

    Je me souviens encore de cette époque où je découpais les coupures de presse qui parlaient d’elle comme une natural born psychopathe, où je lisais en sous-marin ses mots en me disant qu’un jour, je voudrais écrire comme elle – avant de comprendre qu’on écrit comme on vit, comme on respire, chacun-e à… Lire la suite »

Jalouse (ou pas)

Chère vieille peau du supermarché,   je ne sais pas ce qui vous attire, toi et tes congénères, systématiquement vers tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bébé. J’espère que vous avez autre chose en commun que les couches-culottes et le gâtisme imminent. Plus c’est croulant et décrépi, plus le vioque… Lire la suite »

Jolis coquelicots

Deux ans, je disais. Quatre-cent quarante-deux billets de qualité variable. Deux-cent mille visiteurs égarés. Douze mille commentaires éclairés. Des chiffres qui décoiffent, mais qui somme toute restent abstraits. . . Moi aussi j’ai changé. Mes cheveux ont poussé. J’ai pris deux ans (un depuis cette photo). Sans doutes quelques rides. Quelques cheveux gris. . …. Lire la suite »