Étiquette : grand n’importe quoi

Grandes Oreilles et mes sandales

Big Brother is watching me. Grandes Oreilles me lit, c’est sûr. L’autre jour, je t’avouais que je faisais parfois des rêves étranges. Apparemment, je ne suis pas la seule. Y a un type qui a rêvé de moi. Tu me diras, ça en fait au moins un (vu que le Jules préfèrera mourir que d’avouer… Lire la suite »

Help desk #1: au boulot!

Un lecteur anonyme, dénoncé par l’outil statistique impitoyable de wordpress (oui, si tu tapes « Mentalo en petite culotte » dans Google, je te vois, chenapan) nous pose la question suivante : Je veux pas aller au boulot demain comment faire? En voilà une question qu’elle est bonne et qu’elle concerne tout le monde. Moi-même,… Lire la suite »

La répartie

Je vénère les auteurs de fulgurances que j’aurais émettre moi-même. Seulement, il faut bien le constater, je manque cruellement de répartie. Plus exactement, je ne suis atteinte du syndrome de répartie différée. C’est-à-dire que si un malotru m’invective dans la rue, c’est une fois rentrée dans le chaud de mon chez-moi que la manière de… Lire la suite »

Prédiction

Hier, ceux qui jettent un oeil compatissant sur la page Facebook du blog ont suivi mon Koh Lanta perso à l’assaut des montagnes de paperasses encombrant mon bureau. Mon bureau du bureau, lui, est toujours parfaitement rangé, on peut donc en déduire l’effet proportionnel inversé de la charge de travail.   Ce matin, m’attendait bien… Lire la suite »

Profession: coach

Sportif en chambre, sors de tes chaussons molletonnés. Aujourd’hui, grâce à mes conseils, tu vas retourner à la gym la tête haute et le fessier conquérant. Afin que ta séance ne soit que courbatures et supplications délices et élégance, voici mes douze commandements. . 1.      Ta tenue soigneusement tu choisiras. Le T-shirt trop court tu… Lire la suite »