Étiquette : tempus fugit

S’il y a les étoiles dans ces yeux-là

  Sa petite main de sept ans se glisse dans la mienne et comme à chaque fois, cette confiance absolue m’émeut. C’est sa première fois et elle n’a aucune idée de ce qui l’attend dans quelques minutes. Juste ce que son imagination de petite fille lui souffle, entre rêves bleus et échos glanés auprès de… Lire la suite »

Fugitive

  On résiste contre l’automne et le vent qui souffle sous la porte, l’humidité qui transperce doucement les murs et enveloppe nos corps. On résiste comme on peut contre les virus qui font couler les nez et chavirer les estomacs, la nuit, toujours la nuit, quand les bras qui veillent et câlinent sont disponibles. On… Lire la suite »

A la mesure des possibles

  On avait dit qu’on prendrait le temps, le temps de quoi on ne sait plus déjà, le temps de souffler un peu, d’étirer les derniers jours de l’année jusqu’à la corde, de boire ses nuits jusqu’à la lie, et puis on n’a eu le temps de rien. Le temps de se battre en vain,… Lire la suite »

L’autre fille

Sur la photo, je souris. J’ai les cheveux très longs, et lisses. Je porte un jeans moulant, un T-shirt blanc, des Converse que je porte comme toujours pieds nus et qui font puer des pieds. C’est l’été, on aperçoit le jardin de la résidence étudiante par la fenêtre de ma chambre du premier étage. J’ai… Lire la suite »

Le temps pour moi

L’autre jour, je déjeune avec une collègue. L’occasion de parler du travail, de la vie, des enfants. Comme toujours, je suscite l’incrédulité, voire l’admiration, avec ma famille très nombreuse. J’ai quatre enfants. Je l’écris parce que sinon, je ne réalise pas trop moi-même. Pas pour l’exploit. Mais parce que ça me semble naturel, évident. Alors, l’admiration, moi,… Lire la suite »