Terminer l’année en beauté {concours troizétoiles dedans}

En collaboration avec le blog de La Mère Joie.

.

Copaïba Nature lancera en ce début d’année 2011 son nouveau soin : un baume pour les cheveux exceptionnel, le Lady Godiva. Ce soin doudou va transformer tes cheveux secs, fragilisés, abîmés en un ensemble éclatant de brillance, de vigueur et de santé.

.

Toi aussi tu en veux?

Devine qui a l’avant-première mondiale de la chose ? Evidemment.

.

Copaïba, bien qu’ayant des lapins qui courent allègrement dans son jardin, n’a jamais testé ses produits sur les animaux. Copaïba préfère bien sûr tester ses produits sur de la blogueuse influente. Donc La Mère Joie a hurlé « Moi, moi,moi la première ! » n’a pas hésité à mettre sa chevelure rebelle au service de la science, avant même sa commercialisation.

.

Depuis, le Légio ne la reconnaît plus. Alerté par les mouvements du sommier conjugal, il la retrouve chaque nuit nue, chevauchant d’un air lubrique son polochU, (tu sais, ce gros coussin d’allaitement apprécié des femmes enceintes privées de gaudriole pour sa forme équivoque). La Fräulein est verte de jalousie et envisage de devenir blogueuse influente, elle aussi, si c’est pour avoir d’aussi jolis cheveux – c’est sûr, Valentin de 5ème C va enfin la remarquer. Le Grognard a décidé d’appeler sa môman « Réponse », comme sur l’affiche du ciné de Funky Town.

.

Quant à la Mère Joie, le jour, elle est zen, posture du lotus, elle écoute pousser ses cheveux. Envisage de chercher un sponsor pour des brosses en soies de sanglier. De les couper l’hiver prochain et d’en faire des couvertures tissées pour le berceau de son bébé.

.

Je suis sûre que ce tableau enchanteur te fait envie. Si.

Ca tombe bien dis donc, parce que à deux, La Mère Joie et moi, on fait la paire pour les conneries, on va t’en faire gagner, de la chevelure de rêve.

.

Comment que tu gagnes ? En faisant le kéké. Tu te crois où, ici, hein ? Sur le blog de France Cul’ ?

Mais comme c’est Noël, tu as trois possibilités :

.

Dans les commentaires, ou dans un billet si ça t’amuse (mais viens me prévenir en commentaire, Madame Soleil est à la retraite depuis longtemps) :

.

Tu me racontes ton pire souvenir de cheveux.

ou

Tu me racontes ton pire souvenir de cheval.

ou

-Si t’es pas inspiré, si t’es chauve ou que tu as peur des canassons (mais tu noteras que ce ne sont pas des excuses valables, vu que ça ne t’empêche pas d’avoir des souvenirs, nous sommes décidément bien bonnes et très esprit de Noël, je trouve), tu réponds à cette question, dont tu trouveras évidemment la réponse en allant faire un tour sur le site de Copaïba :

Copaïba utilise depuis bien des années un dérivé de la chicorée belge dans ses soins, et Lady Godiva n’y fait pas exception – quel est cet ingrédient ?.

(Les commentaires comportant la bonne réponse seront modérés pour pas que les suivants copient, hé hé, j’ai eu votre âge avant vous, que je dis tout le temps à mes mômes)


A gagner :

cinq produits Lady Godiva de Copaïba Nature

en collaboration avec Newpharma.

;

Quatre par tirage au sort.

Et le cinquième, assorti d’un cadeau bonus à choisir dans toute la gamme Copaïba Nature (oui, comme le précise La Mère Joie, même le plus cher), sera attribué par Delphine et Gaëtan de Copaïba themselves, pour le commentaire qui les éclatera le plus. (On me précise en coulisses que toute photo de lectrice nue sur un cheval (dans la neige, ce sera très joli) gagne d’office.)

Elle a froid nulle part, Gisele.

.

Tu as jusqu’au 31 décembre, minuit, pour épater la galerie.  Tu participes autant de fois que tu veux, ça va sans dire, si c’est pour nous faire marrer (une chance par personne pour le tirage, une chance par commentaire pour le choix de Copaïba).

Les commentaires

littlecocoon

Hello!
Alors quand il s’agit de se taper la honte, je me pose là. C’est un truc que je réussis plutôt bien.
Moi je vais te raconter un souvenir de cheveux. Ca date de l’époque du lycée, époque où le peu de thunes étaient dépensées au compte goutte. J’avais les cheveux blonds cendrés, couleur naturelle mais pas assez blond pétasse à mon goût, donc j’ai eu la fabuleuse idée de faire des mèches avec les produits qu »on trouve dans les Leclerc, surtout pas de coiffeur car TROP CHER !
Avec ma meilleure amie, on se faisait nos mèches avec LE même bonnet (économie) en plastique tout fin que si tu l’utilises 2 fois, les trous sont carrément arrachés. Je suis passée après elle, les trous étaient tellement élargis/arrachés que le résultat étaient prévisible : de grosses traces décolorées genre zébrures sur le dessus du crâne avec des mèches jaune pisse, la classe. A 17 ans, c’est juste la fin du Monde.

Réponse
maman@home

Bon ben moi mon pire souvenir je pourrai peut être mieux te le raconter ce soir puisque je vais chez le coiffeur cet aprem 😉
Mais sinon ben c’est la même chose à chaque fois je repars avec une sorte de perruque sur la tête à la Sue Ellen ou Pamela truc, comme mes cheveux ondulent pas mal et que ça les fait kiffer les coiffeuses elles jouent avec ça… Grrr j’ai beau leur dire de laisser sécher naturellement elles peuvent pas s’en empêcher (ça et les ciseaux c’est terrible) tant pis je les lave en arrivant chez moi 😉
Bonne journée Mentalo !

Réponse
Lilymlechocolat

J’étais jeune et folle, je croyais que rien ne pouvait altérer ma beauté exceptionnelle jusqu’à… jusqu’à… mon suicide capillaire. Juste: des tresses africaines (avec faux cheveux tissés parce que je voulais des cheveux longs et que ça coutait moins cher que des extensions et que je trouvais ça trop cooool) que j’ai gardé trop longtemps. En enlevant mes tresses, j’ai perdu une bonne partie de mes cheveux mais même pas peur hein, j’ai enchaîné direct sur une coloration et un défrisage. Mes cheveux ont fini crâmé, E-LAS-TI-QUES. J’ai oublié de préciser qu’à l’époque, ui, j’étais aussi très très bête. Après je n’ai cessé de les choucouter pour qu’ils me pardonnent (masque, masque, masque) et mes cheveux aujourd’hui me réclament les produits Lady Godiva. Je ne peux leur refuser alors je tente ma chance…

Réponse
Ali

Il me faut ces trucs, j’ai les pires cheveux rebelles du monde.
Pfff Maman@home, elle en a pas besoin, elle a des cheveux trop beaux (je les ai vu à la télé).

Bon je raconte chez moi demain matin mon pire souvenir de cheval… ça me fera un billet comme ça ! Autant joindre l’utile à l’agréable !

Réponse
Ali

Hum en fait, vu qu’on a un peu le temps, je jouerai lundi (enfin je raconterai mon pire souvenir de cheval lundi) parce que c’est Noël merde. Mes enfants me réclament… :-S. A lundi donc !

Réponse
Mary

zut je peux prendre une photo de moi nue mais j’ai pas de cheval sous la main et pis il caille dehors… tu pouvais pas faire ce concours en été?

Réponse
Poulette Dodue

[URL=http://img831.imageshack.us/i/aot108.jpg/][IMG]http://img831.imageshack.us/img831/1916/aot108.jpg[/IMG][/URL]

Uploaded with [URL=http://imageshack.us]ImageShack.us[/URL]

A plume sur un poney et sans neige ça compte ???!!!!

Réponse
Poulette Dodue

[URL=http://img831.imageshack.us/i/aot108.jpg/][IMG]http://img831.imageshack.us/img831/1916/aot108.jpg[/IMG][/URL]

Uploaded with [URL=http://imageshack.us]ImageShack.us[/URL]

A plume sur un poney et sans neige ça marche aussi ???!!

Réponse
Didou

Alors là je suis obligée de participer! Parce que j’ai les cheveux bien longs maintenant (au milieu du dos) sauf que pauvre comme je suis, je ne m’achète plus que des shampoings bas de gamme et j’ai plus de quoi m’acheter des après shampoings, et du coup, j’ai les racines de Cyprien et les fourches qui ressemblent aux cheveux de bébé dans Dirty Dancing. Je te laisse imaginer le tableau. Déjà rien que pour ça je mériterais de gagner non ?

Bon sinon, j’ai eu ma période « rebelle » je me suis fait couper les cheveux très très court. Genre Diam’s mais en un peu plus long. Et tout le monde trouvait que ça m’allait bien. Sauf que je me suis fait opérer de la machoire, et pendant 1 semaine je ressemblait à un hamster. Et avec « l’uniforme » de l’hôpital j’ai passé une semaine à entendre les docteurs, brancardiers, infirmières et toute autre personne dire « ben elle est où la patiente ? non elle est pas là, c’est un monsieur à la place ! » et comme je pouvais pas parler, je me contentais de pleurer interieurement sur la perte totale de ma féminité.

Heureusement que mon homme m’a demandé en mariage en même temps sinon je crois que je me serait suicidée en arrêtant de me servir de mon aspirateur à salive.

Donc voilà, j’ai bon ?

Réponse
Béatrice

Mon pire souvenir de cheveux ….. ?
Une permanente chez Dessange, qui m’a coûté la peau des fesses … et qui a tenu 2 jours …… Je frise à plat 🙁
Mon pire souvenirs de chevaux ….. ?
Une grosse trouille un jour, rue de la Ré à Lyon, la fanfare de la Garde Républicaine, à cheval donc, qui fait le show, plein de monde, moi au premier rang (je suis petite) et les gens qui poussent …. J’ai cru que j’allais finir sous les pattes des chevaux ….
Bonne journée Mentalo 😉

Réponse
Zette

Un jour, j’avais vers deux ans et demi, par là et je commençais à voir que je soulevais les salopettes des garçons.
Alors j’ai dit à ma mère que je devais avoir un cheval pour le monter nue et attirer encore plus de garçons.
Alors ma mère a dit oui.
Alors elle m’a amenée dans le jardin où poussent les chevals.
Et elle m’a fait monter dessus.
Habillée.

Alors le cheval, il a pas aimé parce que paraît-il, faut lui demander l’autorisation de se faire monter, comme les filles, sinon ça s’appelle un viol.

Alors le cheval il a couru et m’a fait tomber par terre.

Dans son caca juste après la pluie.

Alors j’ai trempé mes cheveux dans le caca mou du cheval.

Alors maman, après, elle a dit « Ebé, va falloir du mir pour ravoir la tignasse, c’est pas demain que tu vas attirer les garçons nue sur un cheval. »

Alors comme j’avais deux ans et demi par là, j’ai voulu me laver les cheveux toute seule.

Alors j’ai bien fait mousser entre mes mains, comme quand je m’amuse à me faire une barbe de Papa Noël avec le shampoing de maman exprès pour ses cheveux jaunes.

Et j’ai lavé mes cheveux.

Et maman est arrivée dans la salle de bains et a crié avant de dire qu’elle allait sûrement devenir folle à cause de moi.

Et moi je me disais que quand même, je me lavais les cheveux toute seule à deux ans et demi par là et qu’elle pourrait au moins me dire que c’est bien, que je suis grande et que bientôt, je pourrais monter les chevals nue pour attirer plein de garçons.

Alors elle a dit « Mais comment tu veux attirer les garçons si tu te laves les cheveux avec le savon de Marseille?

Alors depuis, je me lave plus les cheveux, même si j’ai 24 ans et demi, par là.

Réponse
Nelfah

Moi, mon pire souvenir de cheveux, surement comme beaucoup, c’est chez le coiffeur.

J’étais ado. Contente d’avoir une nouvelle coupe. A la fin de la coupe : « Non, mais ca va pas, je connais son grand-père, qu’est ce que je vais lui dire quand il verra sa petite fille comme ça ? » a hurlé le patron.
Je n’avais pas réalisé combien ma coupe était asymétrique.

Un dégradé complétement raté par la stagiaire… Jamais vu aussi horrible et difficile à récupérer. J’pense qu’un enfant de 6 ans aurait fait mieux :D.

Voilà mon pire souvenir. Aujourd’hui, c’est coiffeur en plus. ^^

Merci pour ce concours !
Joyeuses fêtes.
Bises.

Réponse
kaki

16 ans : j’avais de longs cheveux mais plats-plats, je rêvais de volume et d’ondulations.
Je me rends chez un coiffeur inconnu et demande quelques chose pour les faire onduler.
Je suis ressortie avec un tête de caniche. Car en plus elle m’avait dégradé sauvagement pour que « c=ça tienne mieux ». J’en ai longuement pleuré. Le pire ayant été la traversée de la rue piétonne jusqu’à la voiture de ma mère avec cette tête là…

Réponse
Aude A

Pour moi, ça sera un souvenir de cheveux, un ! Alors, voilà : mon bébé avait 2 semaines et moi je me tapais un beau baby blues à retardement, je me trouvais laide, les cheveux tristes, … soudain j’eus l’idée de génie de prendre rendez vous chez le coiffeur en me disant que quelques mèches couleur miel rendraient plus douces ma chevelure et ma vie. Je me rendis donc au salon de ma petite ville avec mon bébé sous le bras juste après l’avoir allaité ( théoriquement j’avais 3 heures devant moi, il dormait du sommeil d’un ange …). Je demandais quelques mèches fines couleur miel et m’installais dans le fauteuil, mon bébé endormi à mes pieds (dans son maxi cosy) et je ne tardais pas à m’endormir moi même tellement j’étais crevée. Je fus réveillée en sursaut par les cris stridents de la chair de ma chair, qui avait décidé de ne pas respecter les 3 heures de pause réglementaires et crevait la dalle – mis en appêtit par les shampoings de Mme Bettencourt . Et là, je constatai horrifiée que la coiffeuse avait profité de mon sommeil pour me couvrir la tête de papier alu – on se serait cru dans un défilé Paco Rabanne pour mères allaitantes. Pendant que j’allaitais – sous le regard intéressé du monsieur d’à côté – elle enleva les dites mèches, nous passâmes au shampoing et je me découvris blonde de chez blonde – une vraie suédoise platine … Je suis très brune aux sourcils épais et fournis très très noirs …Mon bébé, sensible à mon émotion et à la sueur qui dégoulinait le long de mon dos ( signe de colère chez moi ), se remit à hurler et je n’eus pas d’autre choix que de payer ( 120€ ) et de débarrasser le plancher.
Je filai dare dare au supermarché en priant de ne rencontrer aucun collègue/voisin/ami et en portant mon vociférant bébé, j’achetai un diacolor noisette, rentrai à la maison où je foutus définitivement en l’air mes cheveux en leur infligeant un 2ème choc décolorant en moins d’une heure – un vrai suicide capillaire.
Je vous épargne les commentaires de mon mari, les malédictions internes que je m’envoyai et les tentations d’aller plastiquer le salon de coiffure auxquelles je dûs resister pendant les 6 mois qui suivirent …

Réponse
marionnette la plus chouette

Alors voilà, j’ai une histoire de cheval. Enfin, pour dire vrai c’est une histoire de poney…
Je devais avoir une dizaine d’années et ma soeur et moi avions eu vent qu’un cirque s’était installé dans notre petit village.
Toutes contentes nous courûmes (oui je sais, je raconte bien…) sur la place pour aller voir la ménagerie.
Nous vîmes tout un tas d’animaux, c’était formidable !!!
Avant de rentrer à la maison, notre regard se porta sur l’enclos à poney.
Comme ils étaient mignons-tout-plein, nous nous approchâmes, et là, ma soeur, en regardant l’une de ces créatures :
« -Mais qu’est ce qu’il est moche celui-là !!! »
Et sans demander son reste, l’animal passa sa mâchoire à travers le trou du grillage et lui mordit la cuisse…
Elle garda un bleu énorme pendant plus d’un mois, et moi, ben…Je sais c’est ridicule mais j’ai peur des poneys maintenant…

Réponse
Delphine

Oh, il m’a l’air drôlement bien ce soin, je tente ma chance !

Alors, moi je n’ai pas d’anectode particulière concernant mes cheveux, juste beaucoup d’essayages et de ratages tant au niveau des coupes que des couleurs (certaines ont vraiment donné des résultats improbables…).

Alors je réponds à la question : il semble que ce soit l’inuline de chicorée !

Merci pour ce sympathique concours !

Réponse
Miss Cz

crotte j’ai le cheveu gras moi…
sinon mon pire souvenir capillaire : sortir de chez le coiffeur avec la tête de bernard thibault (le syndicaliste) … la coiffeuse était fière de sa réussite et moi j’ai porté un bonnet pendant 3 mois

Réponse
Clem la Matriochka

Comment ça un mauvais souvenir ? Mais j’ai toujours eu des cheveux d’une beauté, d’une brillance, d’une longueur à faire pâlir toutes les Raiponce du monde.
Alors je m’en vais te conter une anecdote « chevaleresque »… Petite, j’avais peur des animaux et des chevaux en particulier (je dis petite, mais j’ai toujours peur en fait alors que je suis moins petite…), pourtant alors que nous étions en vacances en Camargue, j’ai participé à une promenade à cheval, c’était superbe, nous avons même traversé un plan d’eau. Vous me visualisez là les cheveux dans le vent profitant d’une nature enchanteresse ? Oui, eh bien, arrêtez parce qu’à un moment, tout a changé, j’ai voulu passé mon k-way à ma soeur (qui était sur un autre cheval, mais elle, c’est une pro) – je ne sais pas ce qui m’a pris – le cheval a pris peur et… est parti au galop ! Horreur ! Heureusement, le guide nous a vite rattrapé mais la peur, je l’ai toujours là… rien que d’y penser, j’ai la chair de poules.
Alors je mérite bien d’avoir de beaux cheveux pour compenser non ?

Réponse
sphinx

Un pire souvenir tout court :
J’avais 10 ans et une tignasse bouclée qui se transformait en barbapapa sous le moindre coup de brosse… et ma mère voyait, et voit toujours, comme la quintessence de son rôle de mère de vérifier que je me suis bien brossé les cheveux …
Nous visitions les écuries de Chantilly quand un gamin s’exclame à voix haute devant un poney shetland « oh! il a les mêmes cheveux que la fille, là » en me montrant du doigt… Je me serais cachée entre deux crottins pour que personne en me regarde plus.
Ma mère a trouvé ça très drôle…

Réponse
Maninette

Bonsoir,

Alors ma pire experience capilaire c’etait le lendemain de mon mariage la veille la coiffeuse a loupé ma permanente et m ‘en a fait une deuxieme coup sur coup plus une coloration . En tout je suis resté 8h au salon de coiffure avant de dire oui et le lendemain en me lavant la tête j’avais une largeur de cheveux qui dépassait mes épaules de 20 centimètres de chaque côtés même les rastas ils faisait minables à cotés de moi en plus j’étais blonde … La misère pendant 1 an.

Merci pour ce concours ,
A bientôt

Réponse
dadou

A 17 ans j’avais de magnifiques cheveux noirs bouclés très épais. J’avais mis au moins 4 ans à les avoir au fesses. Ce qui implique bien sûr 4 ans de soins, masques, après-shampoiing, etc… avec en prime au mois une heure pour les laver à chaque fois tellement ils sont épais!
Bref c’était ma fierté mes cheveux.
Et puis un jour, je dis à ma soeur (jumelle) que j’ai envie de changer de tête. Et là elle me dit : « Attends je sais comment te faire une super coupe à la mode. J’ai vu ça dans un magasine ».
Et moi, je sais pas ce qui m’a pris, j’ai dit oui.
Alors elle a commencé par m’attacher les cheveux et……. elle a coupé au ras de l’élastique.
Là j’ai senti comme un malaise dans sa voix. Elle me disait attends j’arrange un peu le truc.
Bon au bout d’un moment elle a été obligé de me laisser voir son oeuvre : c’était un truc improbable, il y avait des mèches de toutes les tailles. Des super courtes, des extra longues. J’ai failli faire une dépression nerveuse!
Je suis allée chez la coiffeuse qui m’a rattrapé ça comme elle pouvait et je lui ai demandé une légère coloration histoire de changer un peu…Elle m’a appliqué le produit et au bout d’un moment ça a commencé à me brûler.Je lui ai dit et elle m’a dit que c’était normal.
Jusque là tout allait bien : je suis sortie de là avec une meilleure tête que je n’y étais rentrée.
Mais l’histoire n’est pas finie : quelques jours après j’ai commencé à perdre mes cheveux par paquets.
Au bout de quelques semaines mes cheveux ne ressemblaient plus à rien et moins non plus d’ailleurs.
Bon maintenant j’en rigole mais à cette époque j’étais vraiment pas bien du tout!!

Réponse
Bismarck

Pff, comment tu veux que je raconte une anecdote, je vais jamais chez le coiffeur et je fais pas de canasson, non plus!
Va falloir que j’aille chercher le dérivé de chicon, là, si je veux gagner de quoi entretenir ma chevelure. Ou alors, je renonce à tout et je me fais enfin couper les tifs.

Réponse
hell62

cc alez je me lance

on va parler cheveutisme

l action se passe le 24/12 ds les années 90

ah noel lol
les cadeaux, la famille, les rires et les cheveux aussi… lol
je t explique on retourne dans les années 90 ou le fer à friser je connaissais pas!
à cette époque et toujours maintenant j avais les cheveux raides raides raides et fins et j”vais lu dans un mag qu on pouvait avoir de jolies boucles en prenant des morceaux d essui tout : on prend une meche, on les roule autour et on attache en faisant un noeud résultat t en a un paquet sur la tete 12h apres au moins tu déroules et t’es frisées comme un mouton…..(oui bon ca j avais pas anticipé)
hop après le repas on fait le trou normand
avec la fameuse chanson

Ami lauri
ami lori
bois dont ton verre
et surtout ne le renverse pas
et porte la au frontbus au nintibus au mentibus au sexibus…
églou églou églou

( la tu bois le verre cul sec)

et ensuite c’est

elle est des notre
elle a bu son verre comme les autres
c’est une ivrogne
bref et mon père rajoute

et elle s est coiffée avec un péta…ar… re……………

hillarité….

et la pourquoi je suis aussi rouge que le père noël?????????????

voila ma participation capillaire

bisou

Réponse
soony

Hello, mon pire souvenir pour les cheveux c’est quand j’avais 10 ans c’était la mode de la coupe au bol, et comme j’ai pas de bol (mouah ah ah ) et que ma mère ne voulait pas s’embeter avec des cheveux longs, j’ai eu droit à cette magnifique coupe de cheveux qui ne me faisait ressembler à pas grand chose, d’ailleurs j’ai en horreur de me regarder sur les photos prisent à cette époque, brrrr j’en ai encore la chaire de poule rien que d’y penser …

Réponse
adeline L

moi je joue !! hihih
mon pireeeee souvenir à cheval je crois que c’est quand je suis tombée suite à un rodéo infernale sur le dos d’une pouliche de 2ans, et boummm, résultat (hormis pleins de sable dans la bouche) une fracture de la clavicule avec 2cm enfoncé , vouiiiii ça fait mallllll! Et comme c’était en hiver j’avais je ne sais combien de couches de vêtements, et à l’hopital, non ils n’ont pas coupés ces maudits vêtements, ils m’ont pelés comme un oignon avec ma clavicule qu’ils bougeaient dans tous les sens! superrrr quel souvenir

merci pour le concours

bisous
adeline L (pitchoune95400@gmail.com)

Réponse
TitePomme

Oulaa..je me rappelle de mon pire souvenir capillaire comme ci c’était hier!
Pour cela, il faut faire un bond quelques années en arrière. J’avais décidé de me faire une couleur blonde. Jusque là rien de nouveau. Je fixe un rendez-vous avec une copine qui fait des études de coiffure, j’achète une boîte de couleur mais pas celle de d’habitude (grosse erreur!). Je demande à ma copine si ça ne va pas trop changer de celle que j’achète habituellement. Elle me dit que non alors op op op..ni une ni deux coloration faite! Le problème…c’est que le résultat final n’était pas du tout mais alors pas du tout ce que je voulais!
C’était juste immonde (une autre copine une peu (beaucoup) moqueuse..m’avais surnommée « curry »)!
De retour à la maison, mon père essaye de me rassurer « oh mais non, ça va, ca change un peu »! Bref, j’y crois pas une seconde et faut bien retourner au lycée.
Le lendemain, j’arrive au lycée et là une copine au lieu de me dire bonjour me dit « ohhh ça va!? » avec des yeux de surprise et de terreur! Bref, j’ai bien compris que cette couleur que j’avais sur la tête était vraiment horrible. Je te raconte pas le nombre de surnom et de moqueries auxquelles j’ai eu droit!
Une semaine plus tard, je retourne chez le coiffeur pour me faire colorer en brune très très sombre pour retirer cette horreur que j’avais sur le crâne! Depuis ce jour, je n’ai plus jamais fait de coloration!
Histoire vrai! lol

Alors qui dit mieux!?
Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes de fin d’année 😉

Réponse
Moo

Allez, je tente ma chance…

Le dérivé de la chicoré belge ça s’rait pas l’inuline m’dame ? Après moultes recherches sur le chouli site et sur le lien vers Lady Govida (qui me fait étrangement penser à Lady Gaga mais passons) c’est mon dernier mot.

Je te raconte quand même une mini anecdote équestre parce que je suis pas une frileuse de l’anecdote moûa, qui te permettra de comprendre mon aversion pour ces grands trucs qui puent des nasaux : je devais avoir 4 ans, mon frère 2. On était dans un centre pour faire un tour en poney, ou cheval que sais-je, petit frère attendant sagement dans la poussette. Ma mômôn m’a déposée sur ledit poney/cheval et là, l’abominable bête s’est excitée et a rué, envoyant valser la poussette avec le frère dedans, qui a littéralement fait un vol plané mit looping.
Je suis tombée, on a pleuré tous les deux, je déteste les chevaux depuis.

En plus ça pu. Et puis c’est immense.

Réponse
misschocoreve

merci pour ce concours
ma pire histoire de cheveux : quand j’ai coincé une grosse mèche dans mon épilateur electrique et que la seule solution a été de prendre les ciseaux…….. je ne te raconte pas l’angoisse!!!

joyeux noel !

Réponse
Cathy B

Du cheval, je n’ai que de bons souvenirs car nous faisons souvent de l’attelage en famille.
Des cheveux, je garde le souvenir d’une coupe au carré réalisée par la coiffeuse à domicile de ma maman… carré plus court d’un côté que de l’autre. La honte, à 14 ans !

Réponse
king72

Bonjour et merci pour ce concours.
Ma réponse à la question est : l’inuline
Joyeuses fêtes

Réponse
Mamanwhatelse

Mon pire souvenir cheveu????
un mercredi après-midi, pendant une séance de baby-sitting chez ma soeur…. je laisse ses filles, 5 & 3 ans, jouer tranquillement dans leur chambre et quand je les appelle pour le goûter et qu’elles apparaissent devant moi, c’est la stupéfaction.
Devant ma tête ahurie, manon la plus grande me rassure en me disant « mais t’inquiète pas lili, on a juste joué au coiffeur, c’est pour de faux qu’on s’est coupé les cheveux! »
euh non les filles c’est pas pour de faux que vous avez maintenant toutes les 2 une frange pas bien droite et un gros trou au milieu de la tête…..et c’est pas pour de faux non plus que votre mère va me faire ma tête au carré quand elle va rentrer….

Réponse
montane

bonsoir, je participe avec plaisir a ce concours…tu m ‘etonnes vu le lot en jeu !
Euh je raconte pas d’anectode sur mes cheveux acr c est sujet sensible….euh beh dison s qu ‘a chaques fois qu eje vais chez le coiffeur je sors en chialant quoi car j ai l impression qu elles font l ‘oppose de ce que je leur demande …bref maintenant je m y suis faite et je me fais une raison en me disant qu ils vont repoiusser!lol
alors je reponds a la question : l ‘ingrediant est selon moi l’INULINE LAURYL CARBAMATE.
Bonnes fetes !!!

Réponse
martylo

bonjour
mon pire souvenir ?
y’en a plein mes cheveux sont un cauchemar ambulant !!
très très fins, aucune tenue
et pourtant j’y tenais à ces longs cheveux
quand m’est venu l’idée de faire un joli dégradé avec de longues boucles en cascade « comme sur la photo »
et combien j’ai pleuré quand je les ai retrouvé aux oreilles et frisés comme un mouton !!
ou encore à chaque gros ennui, ils ne trouvent pas mieux que de disparaitre et me laisser des trous sur le crânes malheureusement parfois difficiles à cacher !!
et c’est sans compter sur une perte régulière, mon évier à régulièrement le nez bouché !
et juste une question ? t’as déjà essayé l’eau oxygénée pour éclaircir ? mdrrrrrrrr
allez j’arrête ils me dépriment
bonne journée et merci pour le concours

Réponse
Bettie

Si on est juste complice d’un désastre capillaire, ça compte aussi? Mon amie d’enfance portait de très long cheveux, très beaux et très épais. Cet après-midi là, elle ne les avait pas attachés. Cet après-midi là, nous avons fait de la balançoire. Et plus précisément, des « tourniquets »: nous enroulions les cordes sur elles-mêmes en tournant dans un sens et lorsque cette sorte de tresse était tendue au maximum, nous soulevions nos pieds pour qu’elle se déroule dans l’autre sens. Euh, je sais pas si c’est visualisable ce que j’explique, mais c’était très rigolo. Jusqu’au moment où ses cheveux se sont emberlificotés dans les cordes de la balançoire. Pas le choix: il fallait couper… quelque part. Nous avons décidé de sacrifier les cordes mais les noeuds étaient tellement improbables qu’on a bien du se résoudre à impliquer les mamans. Je me souviens encore de notre entrée dans la cuisine familiale: mon amie en pleurs, les cordes émergeant de sa pauvre chevelure, et moi, la suivant avec la balançoire dans les mains…

Réponse
cleopat

un des mes pires souvenirs, car je suis assez la reine de la gaffe côté cheveux, concerne en fait un peu les deux sujets !cheveu et cheval !^^
Un soir mon mari et moi nous chamaillions gentiment, et pour lui faire dire quelque chose que je voulais absolument savoir, je le menaçais en riant de me couper les cheveux ,là tout de suite! avec la paire de ciseaux que j avais en main
Je savais que je ne risquais rien avec des ciseaux qui ne coupaient pas !;)
et une fois qu il m a dit c e que je voulais savoir en me moquant de lui, je voulais lui prouver combien il avait été bête de m’avoir crue !
mais oh stupeur les fameux ciseaux qui ne coupaient pas avaient réussi à couper une petite partie de ma queue de cheval, petite mais sur le haut de la queue! et comme ils sont fins le chignon a caché cette erreur, non horreur !pendant d e longs mois!
(j avais bien dit que le sujet concernait les cheveux et les chevaux )
bien fait !ma mère quand j étais petite me répétais toujours: » jeu de main jeu de vilain ! » et c est bien vrai!
merci pour le concours et Joyeuse fin d année
Et merci pour la collaboration de La Mère joie qui porte bien son « nom »

Réponse
Bismarck

Et un souvenir capillaire dont je ne suis pas l’héroïne, ça marche aussi?

Alors, ça se passe dans une église, pendant une veillée, probablement de Pâques (qui a peu de chances d’être aux tisons, cette année). Tout le monde a son petit cierge allumé, l’église est pleine (ça se passe il y a un quart de siècle, et j’ai environs 12 ans). A quelques rangs devant moi, il y a une petite jeune fille d’une dizaine d’années, avec de magnifiques cheveux ondulés qui lui tombent dans le dos (Gisèle n’a qu’à bien se tenir).
Et c’est le drame.
Le voisin arrière de la jeune fille fait un faux mouvement, et enflamme, par mégarde et inadvertance, les beaux cheveux de la fillette. Qui n’a pas le temps de crier. Cri et incendie sont étouffés rapidement par les fidèles alentours. Je crois que le curé ne s’est rendu compte de rien (et pourtant, s’était avant l’élévation, il était donc théoriquement à jeun).

Réponse
kat

mon pire souvenir de cheveux?…
humpff…
j’avais 8 ans, des cheveux très longs raides comme la justice, le mariage d’une tante en prévision….et ma mère qui désespérait que je n’ai pas de boucles soyeuses…
elle a branché le fer à frisé…et a tenté des boucles…
oui, tenté…le fer m’a bien cramé les tifs, je ressemblais à une sauvageonne, à une heure du mariage…
j’y suis arrivée coupée à la garçonne, honteuse et moche…
depuis mes cheveux se sont vengés: ils frisent naturellement…
cherche l’erreur!!!
des bises!
P.S: moi aussi je suis ravie de te retrouver ;o)

Réponse
alorom

Hihihihihihihihi à tous,

Je suis un cheval de 28 ans, certes j’ai la dentition légèrement hasardeuse mais je possède une crinière luxuriante et touffue.
Je m’insurge donc violemment contre le sujet de ce concours!!
Au nom de tous mes congénères équins, je ne peux tolérer que nous soyons associés aux désastres répétés de capiliculteurs défoncés au henné double zéro!!
Je tiens à faire savoir que notre vie n’est pas facile: condamnés à être la monture de gonzesses enculottées ( oui la femme nue est un FANTASME, dans le cas contraire elle prend le risque insensé de choper des ampoules pachiolesques et de pleurer sa mère à chaque pas!!), nous ne pouvons nous exprimer librement.
C’est pourquoi je prends le mords aux dents et saisis le clavier ( et c’est pas facile espèce d’ongulé!!) pour dire « Halte à la discrimination chevaline!! ».

Réponse
maman@home

Rien à ajouter en fait finalement car je suis repartie contente, pour une fois je ne ressemblais pas à une actrice de soap américain même si elle a commencé à me boucler comme Nelly Olson ensuite elle a tout secoué et c’était joli… alors tant pis si ma participation de l’autre fois ne convient pas… je préfère quand même ne rien avoir d’horrible à raconter LOL

Réponse
arsenal1981

Hello!! merci pour le concours !! 🙂

mon pire souvenir capillaire ??? c’est le jour où ma tondeuse à cheveux m’a lâchement lâché alors même que je venais de commencer à me tondre le haut du crâne tel un mouton de nouvelle zélande aurait pu le faire s’il en avait la possibilité…ne m’imaginant pas sortir dans cet état j’ai du alors mettre mon petit bonnet d’hiver en plein été au mois de juillet, afin d’aller au supermarché le plus proche et me racheter une nouvelle tondeuse afin de terminer le travail, l’ancienne tondeuse eh bien je l’ai jeté sauvagement au fond de la poubelle !!! j’ai eu chaud….

concernant cet ingrédient mystère je dirais qu’il s’agit de l’inuline !!! 🙂
bonne nuit !! 😉 et je croise les doigts…je sais que cela ferait plaisir à quelqu’un…;)
joyeuses fêtes de fin d’année!!!

Réponse
bbflo

Une anecdote de cheveux ? j’en ai pas… enfin, j’ai pas d’anecdote, parce que des cheveux, si, j’en ai.
Une histoire de cheval ? j’ai peur des canassons. Mais un jour, d’une certaine manière, c’est moi qui ai fait peur à un cheval.
Nous (nous, c’est l’Homme et moi, il y a quasiment 25 piges-ça-nous-rajeunit-pas-ma-brave-dame). Nous faisions tous les pyrénées avec un petit camion aménagé en camping-car (comprendre que nous avions balancé dedans un matelas et un jerrican de flotte, en gros on vivait d’amour et d’eau fraîche au sens propre). Et qui dit Pyrénées dit montagne et dit donc « cols ». Et également dans les pyrénées, y’a en liberté des moutons et des chevaux partout dans la montagne. Et parfois on était obligés d’arrêter le camion en attendant que les bestioles veuillent bien nous laisser le passage. Et un jour, arrivés en haut d’un col, nous voilà stoppés net par un cheval. La plaisanterie dure un bon moment. Le bourrin finit par se pousser, on se met à sa hauteur pour le regarder de près… et là, notre matelas gonflable, à l’arrière, qui avait gonflé à cause de l’altitude (la pression atmosphérique) a explosé. Ca a fait une énorme explosion, et je pense que le cheval court toujours !

Réponse
Ali

Ah oui et un mauvais (mais pas pire quand même) souvenir de cheveux/chevaux.

J’étais au lycée, à une époque où on s’aime pas trop trop quand même, et j’avais les cheveux très très longs limite Raiponse quoi. J’étais quelqu’un de très réservée et discrète. Mais j’étais une fille assez originale niveau vestimentaire malgré tout et j’enroulais mes cheveux en queue de cheval dans un foulard.
Un jour ma prof de français, que je redoutais pas mal… une femme froide et autoritaire… me fait venir à la fin d’un cours. Evidemment j’étais pas toute seule, quelques élèves trainaient encore dans la classe, et elle me demande :
-« Vous faites du Cheval ? »
Heureuse qu’elle s’interesse à ma vie…
-« Non pourquoi ? »
-« Parce que vous êtes coiffée comme un cheval. »

Je suis devenue rouge pivoine, je l’ai maudite et bien sûr les autres ont bien rigolé. J’ai trouvé cette remarque d’une méchanceté sans nom. J’ai mis du temps à m’en remettre.

Réponse
sabine

je dois être très blonde blonde parce que j’ai rein compris mais je vais tenter un billet sur mon bloug ce soir ou jamais ou demain 😉 BISES

Réponse
borabora

Coucou je rigole d’avance a chaque fois que j’y pense j’avais passée un mauvais moment !!! Alors j’était avec mon cousin , je trainais tout le temps avec lui on devait avoir 16 ans et je voulais avoir une boucle anglaise alors j’ai demandée a mon cousin de me coiffer alors il a prit ma mèche de devant et la enroulé autour de la brosse ronde il a mis de la laque dessus on a attendu un peu et quand on a voulu dérouler impossible !!! je commençais a flipper ! alors on a reflechie et on a déçider de mettre du démélant cheveux , ma rien a faire ca n’a pas bougé , les cheveux on commencés a tirer je commençais a avoir mal ! on est passés du fou rire a l’amgoise , surtout moi lol et en plus l’heure avançait et ma mère est arrivée pour venir me chercher , du coup j’ai été obligée de partir en voiture avec la brosse sur la tete !!! au bout d’une heure ou deux ma mère a fini par me couper la mèche j’était verte de rage , mais on a pas pu faire autrement . Dans mon malheureur mon cousin avait pas pris toute la mèche de devant alors j’ai pu camoufler les dégats … voilà mon pire souvenir de cheveux bises merçi pour ce concours

Réponse
platinegirl

Merci beaucoup pour ton concours! Mon pire souvenir capillaire, enfin, disons un des pires souvenirs que j’ai à ce propos, c’est le jour où j’ai annoncé à tout le monde a l’école que j’allais me faire couper les cheveux le lendemain, trop contente de moi. Et tout le monde m’a traité de folle, que cela ne m’irait pas et tout et tout. Jusque là, ça fait mal, mais c’est hélas pas le pire. Le lendemain, j’arrive avec ma nouvelle tête et le garçon le plus attirant de la classe vient me voir pour commenter ma coupe: « je te l’avais bien dit ». Ouch, moi, je dis!

Réponse
jerome69006

l’ingrédient c’est l’endive non !
je ne suis pas chauve mais j’ai quelques cheveux blancs qui apparaissent ! pffff je deviens une vieillerie ça me fais peur !
merci pour ce jeu !

Réponse
cathy59

bonjour,
une histoire sur mes cheveux !
un dimanche ou mon petit mari n’était pas la , je me dit pourquoi ne pas changer de couleur !
je file à la salle de bain et je me fait une coloration .
je suis à la lettre toutes les instructions et une fois terminer je me retrouve avec les cheveux jaune canari !
quand mon mari est rentré , il s’est d’abord fâcher puis il a rie !
le lendemain je courrais chez le coiffeur pour refaire une couleur , j’ai tout bousillé mes cheveux et du les couper très court !
jamais plus je n’ai fait de coloration moi même !
merci pour ce concours

Réponse

Laisser un commentaire